Salvador de Bahia : Visiter la capitale coloniale - Destination TDM
  • Menu
  • Menu
Salvador Bresil

Salvador de Bahia : Comment visiter la capitale coloniale

Accueil » Brésil » Salvador de Bahia : Comment visiter la capitale coloniale

Pourquoi visiter Salvador de Bahia ?

Salvador de Bahia est la troisième ville du pays. On la surnome la “Rome noire” du Brésil; Rome pour son nombre d’églises : 365, une pour chaque jour ! et noire parce que Salvador est essentiellement peuplée par les descendants des esclaves africains. Son centre historique, principale visite de la ville, a gardé son charme colonial.

Quand visiter Salvador de Bahia ?

Le climat à Salvador est favorable toute l’année mais la période idéale pour visiter s’étend de septembre à mars.

Les quartiers de Salvador

  • Centre historique :
    • Ville haute : Sé, Pelourinho (le cœur), Santo Antônio, Nazaré et Barroquinha
    • Ville basse : Comércio. Quartier qui peut être mal fréquenté le soir. S’y rendre en ascenseur depuis la ville haute.
  • Quartiers résidentiels :
    • Vitória, Graça, Ondina, Barra, Rio Vermelho et Pituba. Pour ceux qui ont du temps et pour sortir le soir.

Que faire à Salvador de Bahia ?

Visiter Salvador en 2 jours :

Jour 1 :

Largo do Pelourinho

  • Largo do Pelourinho
  • Igreja NS do Rosario dos Pretos
  • Fundacao Casa Jorge Amado (gratuit mercredi sinon ne pas faire)

Largo do Cruzeiro de Sao Francisco

  • Igreja e convento Sao Francisco
  • Igreja da Ordem Terceira de Sao Francisco

Terreiro de Jesus

  • Cathedral Basilica
  • Museu Afro-brasileiro
  • Museu de Arqueología e Etnologia (optionnel)
  • Igreja da Ordem Terceira de Sao Domingo et Igreja Sao Pedro dos Clérigos (extérieur seulement)

Praça da Sé

  • Igreja da Misericordia
  • Museu da Misericordia
  • Fundaçao Pierre Verger (optionnel)

Praça Municipal

  • Palacio do Río Branco
  • Museu de Arte Sacra

Ville basse

  • Mercado Modelo
  • Port
  • Forte de Sao Marcelo
  • Igreja NS Conceição da Praia
  • Solar do Unhao – Museu de Arte Moderna

Jour 2 :

Carmo et Santo Antônio

  • Rua do Carmo
  • Convento e igreja do Carmo
  • Igrejas :
    • NS do Monte do Carmo
    • NS do Conceição
    • Santo Antônio
  • Mercado de Sao Joaquim (mercredi matin)

Bonfim

Basílica Nosso Senhor do Bonfim
Paroquia NS da Boa Viagem

Barra

Forte de Sao Diogo et Forte de Santa Maria
Plage Porto da Barra
Farol da Barra

Coucher de soleil dans la mer et soirée à Rio Vermelho

Si vous avez plus de temps :

  • Museu nautico da Bahía (optionnel)
  • Longer la Praia do Farol par l’avenida Oceania jusqu’au Morro do Cristo
  • Quartier Ondina
  • Parque zoobotanico
  • A Casa do Río Vermelho
  • Plages : Praia do Porto da Barra, Praia do Buracao, Amaralina, Jaguaribe et Itapúa, Stella Maris, do Flalengo et Ipitanga

Où dormir à Salvador de Bahia ?

  • L’idéal est de dormir dans le quartier historique, ville haute. Le quartier Pelourinho est central pour les visites.
  • Nous avons dormi à l’hostel Casa Familiar.

Où manger à Salvador ?

  • Rango : très bon vegan.
  • Senac : restaurant d’application. Un peu cher mais vaut le coup pour goûter les spécialités de la région.
  • Mariposa : cuisine plutôt Européenne.
  • Supérettes un peu partout dans la ville

Comment se déplacer à Salvador ?

  • Dans le centre historique, Pelourinho, tout se fait à pied. La ville basse est accessible par un ascenseur pour 0,15 R.
  • Pour rejoindre les quartiers éloignés comme Rio Vermelho, il vaut mieux prendre un bus ou Uber. Privilégier le taxi / Uber le soir.
  • Praia do Forte est accessible en bus ou en excursion à la journée.
  • L’aéroport est accessible en bus ou en Uber / taxi.
  • Numéros, horaires et itinéraires des bus sur l’appli Moovit.

La sécurité à Salvador de Bahia ?

Salvador de Bahia, comme la plupart des grandes villes, n’est pas la ville la plus sûre du Brésil. Mais ne vous inquiétez pas, si vous respectez les quelques principes de base, tout se passera bien :
– se contenter des quartiers touristiques de jour.
– se déplacer en Uber le soir.
– évitez de sortir vos objets de valeur type téléphone, portefeuille,…
– après en toute franchise, on nous avait prévenu de cela, mais on ne s’est jamais senti en insécurité.

Combien ça coûte à Salvador de Bahia ?

  • Pour 3 jours de visite, nous en avons eu pour 44€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Salvador). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Salvador ?

  • On recommande de retirer aux banques Itaú (seulement Visa) ou Bradesco (Visa et Mastercard) qui ne prennent pas de frais.
  • Il y en a plusieurs au centre ville.
  • Taux de change en novembre 2019 : 1€ = 4,65 R.

Comment aller à Salvador ?

90% des trajets, horaires et compagnies sont indiqués sur ces deux sites internet :
Buscaonibus
Clickbus
Condition : que le trajet soit direct. S’il y a un changement, il faut demander à la gare ou aux hôtels et agences.

Aller à Salvador depuis Morro de Sao Paulo

Le plus rapide est de prendre le catamaran direct qui mène au port à la ville basse pour 95 R. Compagnies : Biotur, Ilha Bela, Farol do Morro et Cassi Turismo.

L’autre option plus longue et en cas de mauvais temps est le semi terrestre.
Bateau + bus + bateau Morro de Sao Paulo – Salvador jusqu’au port Sao Joaquim avec la compagnie LCRI.
3h30 de route pour 70 R la place.

Notre visite de Salvador de Bahia en 3 jours :

Arrivée à Salvador

Depuis Morro de Sao Paulo, en semi terrestre, on pensait arriver au port du centre. En fait, on arrive à celui au nord, Sao Joaquín. Il pleut, c’est le déluge donc forcément, tout le monde réserve un Uber… On n’a jamais autant attendu un Uber… 1h et 5 annulations… On va mettre ça sur le compte de la pluie…

On a pris l’hostel le moins cher dans le centre historique, Casa Familiar. C’est simple mais vraiment pas cher, alors on ne se plaint pas ! Pour dîner, on a la flemme de bouger. On va donc dans un restaurant de burger à côté de l’hôtel, Choperia Santo Plano.

Jour 1 : visite de Salvador

On commence notre visite de Salvador de Bahia en déambulant dans les rues du centre historique.

Office du tourisme

Ayant une petite idée de ce qu’on peut visiter, on passe tout de même à l’office de tourisme pour être sûr de ne pas rater quelque chose et demander conseil. On se demande encore si c’est vraiment un office de tourisme officiel… Ils ne parlent pas anglais… il n’y a plus de plan, et les informations qu’on nous donne sont un peu pipi de chat…

Restaurant Senac

Dans le musée de la gastronomie, ce restaurant est une école, un restaurant d’application. Ils proposent un buffet à volonté pour 65 R. Ce n’est pas donné mais ça permet de goûter de nombreux plats régionaux. On est un peu déçu parce que ce n’est pas très raffiné. Il y a du choix mais on est sur du 10 plats de moqueca similaires.

Restaurant Senac
il y a du choix !

Largo do Pelourinho

C’est donc le ventre très rempli (et oui il faut profiter des restaurants illimités !), qu’on commence la visite de Salvador de Bahia. Et ça commence par le top du top, le Largo do Pelourinho, le cœur de la vieille ville. Le nom de cette place vient de pilori. C’est ici que les criminels étaient fouettés. Autour de la place, il y a de jolies maisons colorées. Des femmes sont habillées en costumes traditionnels, jupe large et turban dans les cheveux (pour prendre des photos avec les touristes). Il y a aussi des animations peintures sur le corps, des danseurs de capoeira et de la musique locale. Pour la petite anecdote, c’est sur cette place que le clip de Michael Jackson “They don’t care about us” a été tourné !

Largo do Pelourinho à Salvador de Bahia
on adore ces petites maisons colorées

Igreja NS do Rosario dos Pretos

Prix : 5 R

Sur la place, il y a cette jolie église à la façade bleue. Autant l’extérieur est très beau, autant on est un peu déçu par l’intérieur bien que les décorations en azulejos soient jolies. On s’attendait à plus qu’une église. Cette église a été construite en partie par les esclaves. Et donc, la plupart des saints de l’église sont noirs. On n’a pu y assister, mais le mardi à 18h il y a une messe syncrétique avec percussions africaines.

Igreja NS do Rosario dos Pretos
on aime bien cette jolie façade
Igreja NS do Rosario dos Pretos
l’intérieur de l’église

Fondation casa Jorge Amado

Prix : gratuit le mercredi

Ce musée dans une jolie maison bleue expose des objets sur l’auteur Brésilien Jorge Amado. Honnêtement, ce n’est pas dingue si on n’est pas fan de son travail. Il est cependant intéressant de monter pour voir la vue d’en haut si on y passe un mercredi (comme c’est gratuit).

Fondation casa Jorge Amado à Salvador de Bahia
de la couleur, encore de la couleur
Fondation casa Jorge Amado à Salvador de Bahia
la vue d’en haut est pas mal

Igreja da Ordem Terceira de Sao Francisco

Prix : 5 R

Cette église du début du 18è siècle nous fait bonne impression dès sa belle façade sculptée. Pour la petite anecdote, la façade fût recouverte de plâtre pendant 150 ans. Elle a été redécouverte par hasard par un ouvrier qui faisait des travaux au milieu du 20è siècle ! On aime beaucoup cette visite et notamment le cloître recouvert d’azulejos. À l’étage il y a un petit musée liturgique et en bas, une petite crypte sans grand intérêt.

Igreja da Ordem Terceira de Sao Francisco
la face est pas mal non ?
Igreja da Ordem Terceira de Sao Francisco
on ne reconnait pas mais apparemment c’est une scène au Portugal
Igreja da Ordem Terceira de Sao Francisco
l’église du couvent

Igreja et convento Sao Francisco

Prix : 5 R

Coup de cœur aussi pour cette visite. Le cloître est recouvert d’azulejos du Portugal. L’église, construite au début du 18è siècle, est entièrement recouverte de feuilles d’or. On a aussi pu visiter la sacristie.

Igreja et convento Sao Francisco
on adore ce petit couvent recouvert d’azulejos
Igreja et convento Sao Francisco à Salvador de Bahia
on vous avait dit que c’était bling bling non ?

Place Terreiro de Jesus

À côté, on aime beaucoup cette jolie place pavée entourée de restaurants. D’ailleurs, on se pose boire un verre en terrasse, c’est très agréable. On en avait entendu parler mais on n’en avait pas encore vu, une vendeuse de rue propose les bracelets typiques de Salvador. C’est un simple ruban en tissu coloré avec des inscriptions. Pour chaque nœud qu’elle fait (3 en tout) pour mettre le bracelet, il faut faire un vœu. Chacun croit ce qu’il veut mais on aime bien ce genre de tradition.

Place Terreiro de Jesus
d’un côté Igreja et convento Sao Francisco
Place Terreiro de Jesus à Salvador de Bahia
et de l’autre la Catedral Basilica

Igreja da Ordem Terceira de Sao Domingo et igreja Sao Pedro dos Clerigos

Ces deux jolies églises trônent sur la place principale. La première payante mais l’intérieur n’avait pas l’air incroyable alors on n’est pas entré. La deuxième était fermée.

Igreja da Ordem Terceira de Sao Domingo et igreja Sao Pedro dos Clerigos
mais l’extérieur est déjà sympa !

Catedral Basilica

Prix : 5 R

C’est clairement notre gros coup de cœur des visites de Salvador de Bahia. Cette ancienne église jésuite date du 17è siècle. Les deux premières chapelles (droite et gauche) abritent les plus anciens retables en bois du Brésil. Le magnifique intérieur est recouvert de marbre et or. La sacristie au fond recouverte d’azulejos vaut le coup d’œil. Malheureusement la crypte était fermée.

cathedral place principale de salvador de bahia
la place principale est vraiment sympa
Catedral Basilica
c’est beau non ?
Catedral Basilica
c’est vraiment magnifique

Jour 2 : visite de Salvador de Bahia

Museu da Misericordia

Prix : 10 R

Un autre de nos coups de cœur à Salvador ! On a adoré la visite de ce musée. Il est possible d’avoir la visite guidée en français mais le guide n’était pas dispo tout de suite alors on l’a fait en anglais, juste nous deux.
Ce ancien hôpital du milieu du 16è siècle reconverti en musée est très beau et intéressant. La visite nous fait passer par les salles suivantes : église da Misericordia, sacristie, superbe escalier style italien avec vue sur la mer (on visiterait le musée que pour ça), salle de réunion, portraits des donateurs, pharmacie avec grand meuble ancien pour ranger les onguents et un tourniquet pour recueillir les bébés. On finit la visite par la découverte de la première voiture à essence de Salvador de la fin du 19è siècle.

Museu da Misericordia
l’église est déjà pas mal, ça commence bien
Museu da Misericordia à salvador de bahia
ok il y a un petit contre-jour mais vraiment ce style italien… superbe

Praça municipal

Depuis cette place, on profite d’une belle vue sur mer. C’est aussi là qu’on prend l’ascenseur pour descendre à la ville basse.

Palacio do Río Branco

L’interieur du palais est vide mais c’est un joli bâtiment.

Palacio do Río Branco
Palacio do Río Branco

Museu de Arte Sacra

Prix : 10 R

Un peu plus loin, dans l’ancien couvent Santa Teresa, une large collection d’art sacré est exposé. On commence par un joli cloître puis on découvre l’exposition. C’est une belle visite mais il faut aimer l’art religieux !

Museu de Arte Sacra
couvent Santa Teresa
Museu de Arte Sacra
et voilà les fameuses pièces religieuses

Igreja NS Conceição da Praia

Son nom da Praia vient du fait qu’avant l’eau venait jusqu’à son seuil. De l’extérieur, cette église du 17è siècle paraît complètement à l’abandon. Heureusement, on ne s’est pas arrêté à ça. L’intérieur vaut le coup d’œil. Outre l’intérieur en pierre et plusieurs chapelles, le plafond peint est superbe.

Igreja NS Conceição da Praia
ça aurait été dommage de s’arrêter à la triste façade
Igreja NS Conceição da Praia à salvador de bahia
magnifique plafond…

Mercado Modelo

Dans l’ancien bâtiment des douanes, ce marché expose principalement des souvenirs pour touristes. Il a brûlé à la fin du 20è siècle mais a été entièrement reconstruit. À l’étage, il y a deux restaurants. C’est un peu cher et on se sentait vraiment touristes, on préfère aller manger en face du marché.

Forte de Sao Marcelo

Malheureusement, toute la zone du port était en travaux. On a donc seulement aperçu le fort du 17è siècle de loin.

Solar do Unhao et museu de Arte Moderna

Attention, ouvert que l’après-midi. Ce domaine du 17è siècle est un superbe exemple d’architecture coloniale. Il y a la maison du maître, l’église, la maison des esclaves et une usine sucrière. Aujourd’hui, on visite les quelques expositions temporaires d’art moderne. Le lieu est très apaisant, loin de l’agitation du centre ville. On s’est d’ailleurs posé sur la terrasse à l’ombre au calme avec un verre.

Solar do Unhao et museu de Arte Moderna à salvador de bahia
un petit coin de paradis à l’écart du bruit

Ascenseur Lacerda

Prix : 0,15 R

On était descendu dans la ville basse à pied mais on a trop la flemme pour remonter et on a envie de tester l’ascenseur ! On a lu après que ce n’était pas très recommandé d’y aller à pied et c’est vrai que ça semblait craignos à certains endroits. Devant le Mercado Modelo, on prend donc l’ascenseur pour remonter à la ville haute. D’en haut on profite de la jolie vue sur la ville.

Ascenseur Lacerda à salvador de bahia
la vue est pas mal du tout (le mercado Modelo en bas et l’ascenseur à gauche)

N’ayant pas le temps de passer plusieurs jours à Praia do Forte, au nord de Salvador, on décide d’y aller à la journée. La gare routière est excentrée et on a qu’une journée, on décide de passer par une agence. Au final, ce n’est pas très cher (60 R) et on visite aussi les piscines naturelles de Guarajuba.

Rango

Manger végétarien au Brésil ce n’est déjà pas évident, alors vegan… On est passé par hasard devant le restaurant Rango 100% vegan. On avait envie de tester, et puis ça change de la nourriture riz, haricots ! Quentin a pris un lassi hyper lourd mais très bon. En plats : falafel humus taboulé crudités pour moi et omelette pour Quentin. On se demande encore avec quoi était faite l’omelette mais c’était très bon.

Jour 3 : excursion journée à Praia do Forte et aux piscines naturelles de Guarajuba avec agence

Agence Cassi Turismo
Prix : 60 R + 26 R en option pour visiter le Projeto Tamar

Cf article dédié

Jour 4 : visite de Salvador

Aujourd’hui, on part de Salvador direction Foz do Iguaçu en avion. Notre vol étant en fin de journée, on a la matinée pour profiter.

Quartier Santo Antonio

On n’avait pas visité le quartier de notre hôtel. On le fait donc ce matin. Sur la Praça de Santo Antonio Alem do Carmo, on découvre l’Igreja de Santo Antonio, le fort da capoeira et une vue sur la mer. Rien d’incontournable mais c’était sympa de se balader.

Igreja de Santo Antonio
la tour a été détruite par les intempéries

Igreja Nossa Senhora da Conceição do Boqueirao

Aujourd’hui elle est fermée mais hier on avait jeté un oeil avant la messe.

Igreja Nossa Senhora da Conceição do Boqueirao
encore un bel intérieur d’église

Rue direita de Santo Antonio

Cette rue est bordée de belles maisons colorées, ce qui nous rappelle Olinda, Ouro Preto ou encore Paraty.

Rue direita de Santo Antonio à salvador de bahia
heureusement que ces bâtisses ont été sauvées et rénovées par les habitants

Igreja Nossa Senhora do Monte do Carmo

On y était pendant la messe. Le plafond peint est très beau.

Igreja Nossa Senhora do Monte do Carmo
il y a beaucoup de monde à la messe au Brésil

Convento et igreja do Carmo

C’est aujourd’hui un hôtel de luxe mais on peut entrer voir le joli couvent, un des plus grands d’Amérique du sud. Lors de notre séjour, le musée et l’église étaient fermés.

Convento et igreja do Carmo
plutôt reposant

Balade dans le centre historique

On a encore du temps alors on va se balader dans le cœur du centre historique. L’Igreja NS do Rosario dos Pretos et la Cathédrale sont ouvertes le samedi matin (jusqu’à 11h30) un peu avant, pendant et un peu après la messe. Ça permet de visiter gratuitement. Ça me fait plaisir de retourner dans la cathédrale. Sur la place principale, on admire une petite démonstration de capoeira.

capoeira Salvador de bahia
on adore les démonstrations de capoeira

Restaurant Mariposa

J’avais très envie de salade. Oui parce que les feijaos (haricots) avec la chaleurs… On a trouvé un restaurant, Mariposa, sur la place principale à côté du Havaianas. C’est vraiment bon et la déco est très sympa.

Allez on rentre prendre nos sacs, un Uber et la dernière étape du Brésil, les Chutes d’Iguazu, nous attend.

Autres choses à faire à Salvador :

  • Carnaval de Salvador : 6 jours avant Mardi gras
  • Assister à une cérémonie de candomblé : sorte de messe de cette religion
  • Prendre des cours de capoeira
  • Museu Afro-Brasileiro
  • Museu de Arqueología et etnologia
  • Fondation Pierre Verger
  • Basílica Nosso Senhor do Bonfim
  • Paroquia Nossa Senhora da Boa Viagem
  • Quartiers Barra, Ondina et Rio Vermelho :
  • Forts Sao Diogo et Santa María
  • Farol da Barra
  • Morro do Cristo
  • Museu nautico da Bahia
  • Parque zoobotanico
  • À casa do Río Vermelho
  • Les différentes plages :
    • Praia do Porto da Barra
    • Praia do Buracao
    • Amaralina
    • Jaguaribe et Itapua
    • Stella Maris, do Flalengo et Ipitanga
  • Plus loin : l’île de Itaparica, l’île de Boipeba, l’île de Tinharé et la péninsule de Barra Grande.

Conseils pour Salvador de Bahia :

  • Centre historique pavé, prévoir de bonnes chaussures
  • Mardi et samedi fête dans les rues du centre
  • Éviter les visites le dimanche, les rues peuvent être désertes et donc dangereuses.
  • Igreja NS do Rosario dos Pretos et la Cathédrale sont ouvertes le samedi matin (jusqu’à 11h30) un peu avant, pendant et un peu après la messe. Ça permet de visiter gratuitement.
  • Prendre l’ascenseur pour aller dans la ville basse, à pied ça peut être craignos.

Notre avis sur Salvador de Bahia :

Habituellement, on n’aime pas trop les grandes villes. Pourtant, ici, il y a quelque chose, une ambiance. Le centre historique est vraiment joli et c’est agréable de s’y balader. On n’a pas pris le temps mais les quartiers sud côté plages comme Rio Vermelho semblaient très sympas, notamment le soir.

Détail des dépenses à Salvador

Pour 3 jours de visite, nous en avons eu pour 44€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Salvador). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Églises :
    • NS do Rosario dos Pretos : 5 R (1€)
    • Igreja et convento Sao Francisco : 5 R (1€)
    • Ordem Terceira de Sao Francisco : 5 R (1€)
    • Catedral Basilica : 5 R (1€)
  • Museu da Misericordia : 10 R (2€)
  • Museu de Arte Sacra : 10 R (2€)
  • Hostel Salvador Casa Familiar : 43,50 R (9,25€)
  • Plat restaurant local simple : 25 R (5,50€)
  • Uber port nord – centre : 20 R (4,40€)
  • Uber centre – aéroport : 30 – 55 R (6,60 – 12€)
  • Transfert semi-terrestre Morro de Sao Paulo – Salvador : 70 R (15€) + 1,15 R taxe port (0,25€)
  • Avion Salvador – Foz do Iguaçu : 59€

Étape précédente :

Étape suivante :

Au revoir Salvador, bonjour Foz do Iguaçu

On part de Salvador à 17h45 en avion pour une arrivée à 23h30 à Foz do Iguaçu (escale à Rio) avec la compagnie Gol.
59€ la place.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Et vous, vous aimez visiter les églises ?

Si vous avez des questions sur Salvador de Bahia, le Brésil ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires