Praia do Forte et son célèbre Projeto Tamar - Destination TDM
  • Menu
  • Menu
Praia do Forte Bresil

Praia do Forte et son célèbre Projeto Tamar

Accueil » Brésil » Praia do Forte et son célèbre Projeto Tamar

Pourquoi visiter Praia do Forte ?

Praia do Forte se situe à 70 kilomètres au nord de Salvador. Autrefois village de pêcheurs, c’est aujourd’hui une station balnéaire très touristique. Le petit centre charmant et ses plages invitent à la détente. Autre attraction à ne pas manquer : Projeto Tamar, un centre pour la protection des tortues marines.

Quand visiter Praia do Forte ?

La meilleure période pour visiter Praia do Forte va d’août à mars.

Que faire à Praia do Forte ?

Visiter Praia do Forte en 1 jour :

Excursion depuis Salvador :
Guarajuba et ses piscines naturelles
Praia do Forte : projeto Tamar, centre ville et plage

Directement sur place :
Praia do Forte : projeto Tamar, centre ville et plage

Où dormir à Praia do Forte ?

La ville est toute petite donc peu importe. Visiblement le week-end et en haute saison, il vaut mieux s’y prendre à l’avance.

Comment se déplacer ?

Tout se fait à pied.

La sécurité ?

Aucun problème de sécurité à Praia do Forte.

Combien ça coûte à Praia do Forte ?

  • Pour la journée, nous en avons eu pour 45€ à 2 personnes (transport, entrée, guide, nourriture).
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent ?

  • On recommande de retirer aux banques Itaú (seulement Visa) ou Bradesco (Visa et Mastercard) qui ne prennent pas de frais.
  • Il y en a un de chaque au centre ville.
  • Taux de change en novembre 2019 : 1€ = 4,65 R.

Comment aller à Praia do Forte ?

Aller à Praia do Forte depuis Salvador

  • Bus avec la compagnie Expresso Linha Verde.
  • 1h30-2h de bus pour 9 R la place.
  • Excursion depuis Salvador avec la compagnie Cassi Turismo
  • Toute la journée : Guarajuba + Praia do Forte pour 60 R par personne.

Notre visite de Praia do Forte en 1 jour :

Excursion Praia do Forte depuis Salvador

Agence Cassi Turismo
Prix : 60 R + 26 R en option pour visiter le Projeto Tamar

Départ pour Praia do Forte

N’ayant pas le temps de passer quelques jours dans cette ville, on a opté pour l’excursion à la journée. Une voiture vient nous chercher à 7h50 à l’hostel à Salvador. On prend deux autres personnes au centre puis on rejoint le bus au sud de la ville. Arrivé au bus, il n’y a quasiment que des argentins. Le tour se fait donc en portugais et en espagnol (quelques phrases en anglais pour un couple d’italiens). La guide est très sympa et joviale, ça fait plaisir. Nous sommes dans un car mais nous ne sommes qu’une quinzaine. On fait la connaissance de Pablo, un argentin de Tigre (à côté de Buenos Aires) avec qui on passe la journée. On le retrouvera dans quelques semaines quand on sera en Argentine.

La route passe par les quartiers Barra et Rio Vermelho à Salvador. Il y a notamment des forts, des plages et une bonne ambiance le soir. On n’aura pas le temps de les visiter mais ça a l’air sympa.

Guarajuba et ses piscines naturelles

À mi-chemin plus ou moins, on s’arrête aux piscines naturelles de Guarajuba. Habituellement, c’est plutôt en fin de journée mais ils s’adaptent en fonction de l’heure de la marée basse. Il y a très peu de monde mais il paraît que c’est blindé le week-end. On a de la chance, on y est parfaitement au bon moment. On voit bien les piscines et on s’y baigne. L’eau est très bonne. Comment ne pas se rappeler de Maragogi ou Porto de Galinhas ?

piscines naturelles Guarajuba
voici une des piscines en question, pas mal non ?
piscines naturelles Guarajuba
et nous dedans !!!

Après avoir batifolé dans l’eau un bon moment, on se décide à déjeuner. Les restaurants sont assez chers alors on achète nos habituelles brochettes de fromage à un vendeur ambulant, 10 R les trois. On aime vraiment ça ! Pour le dessert, on s’offre des cocadas, gâteaux à la coco, chez un vendeur de rue, au niveau d’où s’est arrêté le bus, devant le restaurant. C’est bon et on peut goûter les différentes saveurs. J’ai pris banane, coco et ananas. Oui je sais, je suis gourmande !

Praia do Forte

On roule ensuite jusqu’à notre destination. Le centre ville est très mignon. Il y a notamment une rue principale avec de nombreux restaurants et boutiques. C’est très agréable.

Projeto Tamar

Prix : 26 R

Projeto Tamar est une association brésilienne réputée pour la protection des tortues marines. Il y a plusieurs centres au Brésil mais le plus gros, connu et intéressant à visiter est ici. Dans notre excursion, la visite est non inclue et facultative mais ce serait dommage de rater ça. Pour ceux qui ne souhaitent pas visiter cette infrastructure, il y a la plage.

La visite, en extérieur, consiste à déambuler dans un parc au fil des bassins remplis de tortues de toutes sortes, des raies, des requins et des poissons. Certaines tortues sont vraiment énormes ! La visite n’est pas guidée mais il y a quelques panneaux explicatifs. Ce n’est pas comme un zoo, ils récupèrent des animaux mal en point, les soignent puis les réinsèrent. La ponte des tortues se fait de septembre à mars. Pendant cette période, il est possible de voir l’éclosion des œufs et les bébés. On a beaucoup aimé cette visite.

Projeto Tamar Praia do Forte
on voit de très grosses tortues
Projeto Tamar Praia do Forte
qui viennent nous dire bonjour
Projeto Tamar Praia do Forte
on n’en a jamais vu de comme celle-là
Projeto Tamar Praia do Forte
roooo des bébés !!!
Projeto Tamar
il y a des tortues mais pas que…
Projeto Tamar
on va le laisser tranquille lui !

On a d’ailleurs tellement pris notre temps, qu’on passe juste un coup d’œil à la plage avant de reprende le bus.

plage Praia do Forte
la plage n’est pas très grande à marée haute mais c’est plutôt mignon

Retour et coucher de soleil à Rio Vermelho

Fin de cette belle journée, on rentre en bus. En passant à Rio Vermelho à Salvador, on a la chance d’admirer le coucher du soleil dans la mer. Si on était resté plus longtemps, on y serait allé un soir. Finalement, on a mis 3h pour rentrer. Ça fait vraiment long, surtout pour faire seulement 70 km… En plus il faut rajouter 30 minutes de voiture pour rejoindre l’hôtel. On n’en peut plus… Mais c’était une très belle journée 🙂

Autres choses à faire :

  • Instituto Baleïa Jubarte : centre d’étude et observation des baleines
  • Projeto Floresta substentavel, reserva de sapiranga : réserve forestière
  • Castelo da Torre de Garcia d’Avila
  • Plages du nord : Imbassai et Diogo

Conseils pour Praia do Forte :

  • Dans le bus de l’excursion, se mettre côté droit à l’aller pour la plus belle vue
  • Si vous avez du temps vous pouvez passer quelques jours dans cette station balnéaire sinon l’excursion d’une journée est pas mal du tout et permet de voir aussi les piscines naturelles de Guarajuba
  • Si vous avez un petit budget, prendre un pique nique ou acheter les brochettes fromages sur la plage pour le midi

Notre avis sur Praia do Forte :

On serait bien resté plusieurs jours ici. L’ambiance détendue est sympa. Mais malheureusement, on a un avion pour Iguaçu depuis Salvador après-demain. On est content de l’avoir fait en excursion quand même. Ça a aussi permis de voir les piscines naturelles de Guarajuba. On a aussi adoré visiter le projet Tamar. Le seul inconvénient est que le bus retour était vraiment très long.

Détail des dépenses à Praia do Forte

Pour la journée, nous en avons eu pour 45€ à 2 personnes (transport, entrée, guide, nourriture).

  • Entrée Projeto Tamar : 26 R (5,70€)
  • Excursion Praia do Forte avec agence : 60 R (13,20€)
  • Brochettes de fromage sur la plage : 10 R les trois (2€)

Étape précédente :

Étape suivante :

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Et vous, vous préférez les visites en solo ou en excursion ?

Si vous avez des questions sur Praia do Forte, le Brésil ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *