Ushuaia Argentine : Le Guide de voyage - Destination TDM
  • Menu
  • Menu
Ushuaia Argentine

Ushuaia Argentine : Le Guide de voyage

Accueil » Argentine » Ushuaia Argentine : Le Guide de voyage

Pourquoi visiter Ushuaia en Argentine ?

Ushuaia en Argentine, au bout de la Terre de Feu, est surnommée Le Bout du Monde. La ville n’a pas grand intérêt, elle sert de base (bars, restaurants, hôtels et boutiques de randonnée) pour visiter les alentours. Le Parc National de la Terre de Feu est un immanquable, mais il existe aussi de nombreux sentiers et notamment la magnifique Laguna Esmeralda. Entre deux randonnées, pour se reposer un peu les jambes, rien de tel qu’un tour en bateau dans le canal Beagle pour voir les lions de mer et les pingouins.

Quand visiter Ushuaia ?

  • La meilleure période pour visiter Ushuaia en Argentine s’étend d’octobre à avril.
  • Très haute saison à Ushuaia en janvier et février (vacances des Argentins)
  • Haute saison à Ushuaia en décembre et mars

Que faire à Ushuaia en Argentine ?

Visiter Ushuaia en 4 jours :

  • Randonnées
    • Laguna Esmeralda
    • Parc national de la Terre de Feu
    • Glacier Martial
  • Tour en bateau à la Pingüinera
  • Si vous avez plus de temps :
    • Randonnées :
      • Glacier Vinciguerra
      • Cerro del Medio
      • Le long du canal Beagle

Quoi prendre en randonnée :

  • Pique nique – snacks
  • Eau et pastilles purificatrices d’eau
  • Coupe vent
  • Des couches à mettre et enlever facilement, il peut faire froid et chaud en quelques minutes
  • Vêtements imperméables
  • Bonnet, gants
  • Tour de cou (buff)
  • Chaussures pour marcher (si possible imperméables)
  • Bottes pour la laguna Esmeralda surtout en cas de pluie
  • Crème solaire
  • Change surtout les chaussettes pour la pluie
  • Papier toilette ou mouchoirs
  • Appli GPS maps.me

Où dormir à Ushuaia en Argentine ?

  • L’idéal est de dormir dans le centre aux environs de la rue principale.
  • Nous avons dormi à l’hostel Yaghan.

Où manger à Ushuaia ?

  • Restaurants :
    • Krund
    • Christopher grill
    • Bodegón Fueguino
  • Il y a quelques supérettes dans la rue principale. Pour de vraies courses il y a deux supermarchés La Anónima, un au début de la rue principale, l’autre au bout de la rue principale dans les hauteurs (voir sur maps.me).
  • L’eau du robinet est potable.

Comment se déplacer à Ushuaia en Argentine ?

  • Dans le centre, tout se fait à pied. Sinon il y a des bus (carte rechargeable Sube, la même qu’à Buenos Aires)
  • L’aéroport est à 15 minutes en voiture du centre. Il n’y a pas de transport publique, il faut prendre un taxi pour environ 350 ARS (4,50€).
  • Certaines randonnées sont accessibles :
    • à pied depuis le centre ville : Cerro del Medio
    • en taxi : coordonnées Movil 130 – WhatsApp +54 9 2901516888
      • glacier Vinciguerra en 15 minutes pour 460 ARS (5,75€) aller
    • en transporte regular (-100 ARS (1€) à partir du deuxième trajet) :
      • laguna Esmeralda : 600 ARS (7,50€) aller-retour
      • parc national de la Terre de Feu : 900 ARS (11,25€) aller-retour
  • Pour rejoindre Puerto Williams au Chili ou Estancia Harberton, il faut prendre un ferry.

Combien ça coûte à Ushuaia ?

  • Pour 6 jours, nous en avons eu pour 61,25€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir d’Ushuaia en Argentine). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Ushuaia en Argentine ?

LA solution miracle

La situation monétaire en Argentine est très instable. On va essayer de tenir cette partie à jour mais il est possible que cela évolue. Les distributeurs de billets en Argentine prennent des frais exorbitants (8€ environ). Vous pouvez aussi dans certains endroits payer en carte bancaire au taux du jour. Mais nous avons LA solution miracle pour les paiement en pesos argentins sans frais (et même en gagnant du pouvoir l’achat !). Elle porte le nom de Western Union. Oui, on était les premiers surpris mais ça fonctionne. Au lieu de retirer au taux bancaire de 66 pesos pour 1€, on retirait au taux WU de 80 pesos! Ce taux est appelé euro blue et est toujours utilisé par quelques bureaux de change et donc Western Union.
Taux de change interbancaire en décembre 2019 : 1€ = 66 ARS
Taux de change WU en décembre 2019 : 1€ = 80 ARS

Comment ça marche ?

Une personne vous fait un virement en euros sur le compte Western Union. La première fois il faudra enregistrer leur rib. Attention, éviter les comptes communs ça nécessite des papiers et fait perdre du temps. Les frais de transfert sont d’1€ et le délai de réception est de 3 jours ouvrés. Si vous êtes pressés, vous pouvez payer sur le site WU avec votre carte bancaire (4,90€ de frais) et retirer quelques minutes plus tard. Une fois l’argent reçu, la personne à qui a été adressé l’argent doit se présenter avec son passeport dans un WU (photocopie de passeport parfois exigée). Vous récupérez vos pesos et le tour est joué.

Comment aller à Ushuaia en Argentine ?

Aller à Ushuaia depuis Buenos Aires

  • Avion avec les compagnies Latam ou Aerolíneas Argentinas (regarder les comparateurs Google flights, Kayak et Skyscanner).
  • 3h30 de vol pour 60€ la place.
  • En haute saison, réserver son trajet en bus dès que possible (parfois il faut une semaine !)

Notre visite d’Ushuaia en 5 jours :

On arrive en avion depuis Buenos Aires. Il n’y a pas de transport public pour rejoindre le centre d’Ushuaia en Argentine… Ce sera donc taxi obligatoire pour 350 ARS (4,50).

Hostel Yaghan

On est fan de notre hostel ! Quelle chance, dans le dortoir, on est seulement nous trois (nous + le frère de Quentin qui nous a rejoint à Buenos Aires et pour 2 semaines). On dort dans des dortoirs (et ce sera le cas pour 90% de la Patagonie), déjà très chers, parce que les chambres doubles sont vraiment hors budget. En tout cas, ici on sera très bien. La vue sur le canal depuis la chambre est superbe. Le boss est super sympa et parle français. Il est aussi guide et a pu nous conseiller sur les randonnées.

Hostel Yaghan
magnifique spectacle depuis notre fenêtre : le coucher de soleil à Ushuaia en Argentine

Restaurant Bodegón Fueguino

On a faim et les supermarchés sont fermés (c’est Noël). Alors on se balade et on tombe sur ce restaurant. Il y a une queue de dingue donc on se dit ça doit être bien mais on n’a pas envie d’attendre, surtout que le restaurant ne semble pas encore ouvert. On se promène dans la rue principale mais rien ne nous tente vraiment. En passant à nouveau devant il n’y a plus personne. Alors on tente. Coup de bol, on prend la dernière table. On mange vraiment très bien, bon début pour la Patagonie !

Jour 1 : randonnée au glacier Vinciguerra

Informations randonnée glacier Vinciguerra

  • Distance : 10 km AR
  • Temps : 6h AR
  • Profil : plat puis montée, 537 m de dénivelé positif
  • Niveau de difficulté : moyen
  • Comment s’y rendre :
    • début de la randonnée à 8 kilomètres du centre (15 min de taxi)
    • pas de bus, il faut y aller en taxi ou stop depuis le centre 460 ARS (5,50€) aller
  • Conseils :
    • Bien suivre les panneaux, on se perd facilement
    • eau de la rivière (potable) à plusieurs endroits
    • kway : il peut pleuvoir alors qu’il faisait grand soleil 10 minutes avant
    • pique nique
    • wifi au restaurant juste avant l’entrée de la randonnée, ils peuvent aussi appeler un taxi

Randonnée au glacier Vinciguerra

On a beaucoup entendu parler de cette randonnée, alors on décide de s’y attaquer aujourd’hui. Comme il n’y a pas de bus, on décide de prendre un taxi. On arrive en seulement 15 minutes et ça nous coûte 460 ARS (5,50€). La centrale taxi s’appelle Movil 130 – WhatsApp +54 9 2901516888.

Allez c’est parti, on commence la randonnée. Ça commence bien, on se trompe de chemin… On a suivi la route et on n’a pas vu la panneau qui indiquait d’aller à gauche… Allez retour en arrière et on regarde maps.me pour éviter de se tromper à nouveau. En effet, on avait manqué une flèche jaune. Mais à notre décharge elle n’était pas très visible ! Cette fois, on y va pour de bon.

On passe à travers des champs de colza et à côté d’un joli ruisseau. Maintenant, on suit bien les flèches et les indicateurs du sentier parce qu’il est facile de se tromper de chemin. Comme il pleut souvent ici, le sentier est assez boueux mais heureusement il y a des planches pour éviter de se retrouver les chaussures trempées.

On arrive à un pont. Jusque là c’était plat et dans la vallée. Maintenant, on attaque la montée dans la forêt. Il y a certaines montées assez costaudes mais globalement ça va. Le plus difficile c’est surtout d’éviter la boue !

glaciar Vinciguerra
les paysages sont superbes

Laguna de los Témpanos et glaciar Vinciguerra

Ça y est, on arrive à la laguna de los Témpanos avec le glaciar Vinciguerra en fond. On profite de la vue en pique niquant. Bon, pas de bol, il y a pas mal de vent et il fait très froid ! Sinon, on serait bien resté plus longtemps. Apparemment, il y a aussi une grotte mais on ne l’a pas vue.

glaciar Vinciguerra
et voici le fameux glacier Vinciguerra à Ushuaia en Argentine

Il est temps de faire demi-tour. Sans réfléchir, on suit les gens devant nous. La descente devenant difficile, voire dangereuse, on a un doute… On ne voit aucun panneau orange et bleu habituels indiquant le chemin. Petit check sur maps.me et en effet, on n’était pas sur le bon chemin… On a continué en essayant de retrouver le chemin. Finalement, on a réussi mais on a dû escalader, c’était un peu dangereux… Bref ne sortez pas du chemin ! Il y a toujours beaucoup de boue, ça glisse pas mal. Et vu que c’est principalement de la descente, on a subi quelques petites glissades.

Au final, on aura mis 6h aller-retour pour faire la randonnée au glacier Vinciguerra. On appelle notre taxi sur WhatsApp pour qu’il viennent nous chercher. Il se met à pleuvoir, on a eu de la chance. C’est fou comme le temps change vite ici. Il y a aussi une allemande dont le taxi n’est jamais revenu la chercher… Alors elle rentre avec nous.

Réparation téléphone

Mon téléphone (résistant à l’eau) a pris l’eau salée et donc le récepteur du chargeur bug… Je l’ai fait réparer à Buenos Aires. Merci le super réparateur, maintenant le chargeur fonctionne mais plus l’appareil photo et la localisation gps… Forcément, on ne revient pas à Buenos Aires et donc il va falloir réparer ce qui fonctionnait avant… On trouve un centre de réparation mais après avoir gardé le téléphone deux jours ils disent que c’est un téléphone trop cher (Samsung S9) qu’ils ne veulent pas prendre le risque de l’ouvrir…

Jour 2 : randonnée Laguna Esmeralda

On est fatigué, alors on dort un peu ce matin. À 10h, on part pour la randonnée au Cerro del Medio. On se rend compte qu’on a mal aux jambes et que le trek est un peu ambitieux. Retour à l’hôtel après 10 minutes… On voudrait faire la Laguna Esmeralda comme il fait beau. La navette vient de partir, on prendra celle de 11h.

On va louer des bottes parce qu’apparament c’est très boueux. Il y a plusieurs loueurs : Ushuaia extremo 490 ARS, Popper store 485 ARS (6€). Les bottes ne sont pas indispensables mais c’est plus confort de ne pas passer son temps à éviter (quand c’est possible) la boue. Après, si ce n’est pas grave de salir ses chaussures, aucun souci pour y aller avec.

À 11h, on prend le transporte regular à la sorte de parking qui sert de gare routière (pas très loin de l’office de tourisme et la station essence) qui passe toutes les heures. Ce sont des minivans partagés. C’est assez cher, 600 ARS (7,50€) aller-retour, mais on n’a pas le choix. Après 20 minutes de route, on arrive au parking de la randonnée.

Informations randonnée Laguna Esmeralda

  • Distance : 9 km AR
  • Temps : 3h30 AR
  • Profil : quasiment tout le temps plat et quelques montées, 152 m de dénivelé positif
  • Niveau de difficulté : facile
  • Comment s’y rendre :
    • début de la randonnée à 20 kilomètres du centre
    • transporte regular (van partagé) à la gare routière à côté de la station essence. 600 ARS aller-retour (7,50€) par personne. 20 minutes de route. Aller 9h, 10h et 11h. Retour 15h et 17h. Bien vérifier les horaires susceptibles de modification.
  • Conseils :
    • Location de bottes pour la boue (si vous ne voulez pas salir vos chaussures)
    • eau de la rivière (potable) à plusieurs endroits
    • kway : il peut pleuvoir alors qu’il faisait grand soleil 10 minutes avant
    • pique nique
    • Randonnée bien fléchée, pas difficile

Randonnée laguna Esmeralda

Il est 11h30, c’est parti pour la balade. C’est un peu boueux mais ça va (ce sera de pire en pire mais pas gênant). Vu le prix de la location des bottes, ça ne valait peut-être pas le coup. On commence par une balade dans la forêt. En sortant, on arrive dans la plaine et le paysage est magnifique. Après un peu de marche, on retourne dans la forêt. Ça monte un peu mais rien de méchant. On longe à nouveau une plaine au bord d’un cours d’eau. La randonnée est vraiment très belle, on est fan !

On trouve un spot incroyable juste avant d’arriver à la laguna. On décide donc de s’y arrêter et pique niquer. La vue est à couper le souffle.

Laguna Esmeralda
vous avez vu ce spot de dingue ?! Et c’est bien à Ushuaia en Argentine

Allez, on se motive, on arrive à la Laguna Esmeralda. On aura mis 2h pour y arriver. On a de la chance, le temps se dégage et le ciel bleu fait son apparition derrière les montagnes.

Laguna Esmeralda
pas mal cette vue aussi !

On rentre par le même chemin. C’est plus rapide, on met 1h30. À 17h, on prend la dernière navette pour retourner à Ushuaia.

Jour 3 : tour Pingüinera

Le matin, on avance sur notre administratif.

Tour Pingüinera, à la découverte des pingouins

Agence Tolkeyen Patagonia Turismo
Prix : 3800 ARS (47,50€) (négo à 3500 ARS (44€) possible)
Durée : 6h, un départ le matin, un l’après-midi

À 15h, on a rendez-vous à la cabane de l’agence sur le port. Aujourd’hui, on va faire un tour en bateau pour découvrir les pingouins. On retire nos tickets réservés par WhatsApp. Le bateau part à 15h30. C’est un catamaran moderne et classe de 200-300 places. Il y a même des toilettes et de quoi boire et manger (coût en plus).

Isla de los Pajaro

On commence par cette petite île où ont élu domicile des cormorans. Ces oiseaux ressemblent à des pingouins quand ils sont debout mais ce sont bien des oiseaux (pas de la même famille). On a même vu un albatros en vol. Son envergure est vraiment impressionnante.

Isla de los Lobos

Sur la prochaine île, on approche quelques lions de mer. Ils sont tranquilles et font dodo.

Isla de los Lobos
ça bosse dur !

Faro les Éclaireurs

On passe devant ce joli phare du bout du monde. Avant, il était allumé à la main pour indiquer aux marins qu’il y avait des îles. Maintenant c’est automatique avec le soleil.

Faro les Éclaireurs
il est un peu perdu lui…

Petit passage rapide devant Puerto Williams (Chili) et Isla Gable. On dépose des gens à Estancia Harberton et on repart.

arc en ciel Ushuaia
après la pluie… le beau temps… et les arc-en-ciels !

Colonia de Pingüinos magallanicos en la Isla Martillo

On avait déjà tenté plusieurs fois en Nouvelle-Zélande notamment à Catlins National Park de voir des pingouins mais sans succès… Cette fois-ci c’est génial, on accoste sans sortir du bateau mais on est tout près, on les voit super bien. Ils nagent, se reposent, ne se soucient pas de nous. Bon, ils nous donnent quand même super froid à se baigner avec ce froid et dans une eau gelée !

Pingüinos magallanicos en la Isla Martillo à Ushuaia en Argentine
trop contents de les voir les pingouins de près à Ushuaia en Argentine !

19h, on entame le trajet retour vers Ushuaia. Arrivée 21h30. Le retour est un peu long mais la rencontre avec les pingouins était tellement cool que ce n’est pas important.

Bilan de l’excursion

SU-PER. On avait peur que ce soit l’usine sur un gros bateau mais on n’a jamais eu de souci pour bien voir. Le bateau est assez gros pour tous. On est aux anges d’avoir vu les pingouins ! Cerise sur le gâteau, la balade est magnifique.

Conseil : venir tôt pour avoir une bonne place dans le bateau. Meilleure place : deuxième étage, fenêtre, proche d’un escalier qui mène au toit pour sortir dans les premiers quand il y a une chose à voir.

Il existe une agence (Piratour) qui permet de descendre du bateau pour voir les pingouins mais c’est 150 USD. On les a vu, on n’avait pas l’impression qu’ils étaient beaucoup plus proches que nous. En revanche, ils devaient sûrement avoir plus d’informations de la part du guide. D’après les retours qu’on a eu, pour voir les pingouins, l’idéal est de faire l’excursion à Isla Magdalena depuis Punta Arenas au Chili.

Restaurant Krund

Après cette grosse journée on s’accorde un bon restaurant. Petites bières IPA citric et l’autre maracuja accompagnées d’un plateau à partager végétarien. C’était super bon et l’ambiance très sympa. Nos tapas préférées : frites cheddar et guacamole.

Restaurant Krund à Ushuaia en Argentine
ça me donne faim tout ça…

Jour 4 : randonnées au parc national de la Terre de Feu

Prix : 560 ARS (7€)

Aujourd’hui, on part se balader au parc national de la Terre de feu. Il y a de nombreuses balades donc on part tôt (enfin le plus tôt possible). Et oui, ici on est dépendant des transports. Comme pour la Laguna Esmeralda, on prend un transporte regular depuis le petit parking à côté de la station essence / office de tourisme. Il y a un van toutes les heures à partir de 9h. Il vaut mieux prendre le premier pour avoir le temps sur place, quitte à rentrer plus tôt. Les retours se font à 15h, 17h et 19h.

Le prix normal pour le transport est de 900 ARS (11€) mais comme on avait pris le transport avec eux pour la laguna Esmeralda, on a eu une réduction de 100 ARS (1€) soit 800 ARS (10€) / personne aller-retour. Sinon on pouvait prendre le van à l’hostel (il passe nous prendre) mais on n’aurait pas eu la réduction. Et puis dans le doute, on voulait être sûr d’avoir la première navette.

20 minutes plus tard (12 km), le van nous arrête au poste de contrôle du parc. Ici, on achète notre entrée à 560 ARS (7€). On a même une brochure en français avec les sentiers. Il est possible de camper gratuitement en tente ou en camping car. Les campings sont notifiés sur le plan du parc. Le ticket n’est valable qu’un jour. Pour deux jours (si on reste sur place ou si on revient), c’est moins cher que deux entrées mais il faut le dire au moment de l’achat.

Conseils parc national Terre de Feu :

  • Cabines mobiles de toilettes sèches au début des randonnées.
  • 3 points de dépose de transporte regular dans le parc pour les 3 randonnées.
  • Prendre son pique nique, le restaurant du parc est cher.
  • kway : il peut pleuvoir alors qu’il faisait grand soleil 10 minutes avant

Informations randonnée Pampa Alta

  • Distance : 6 km aller (pas de retour nécessaire)
  • Temps : 1h45
  • Profil : montée jusqu’à la moitié sur 200 m de dénivelé positif puis grosse descente à la fin, rando à 109 m de dénivelé négatif
  • Niveau de difficulté : facile
  • Comment s’y rendre :
    • début de la randonnée à 16 kilomètres du centre (25 min de transporte regular)
    • Transporte regular (van partagé) à la gare routière à côté de la station essence. 900 ARS (11€) aller-retour par personne. S’arrêter à l’arrêt 1/3 du transporte regular (bien prévenir avant parce que parfois ils oublient cet arrêt).
  • Conseil :
    • Randonnée pas incroyable, peut être zapée

Sentier Pampa Alta

On s’arrête au premier stop pour faire la rando 1, sendero Pampa Alta. Le van ne nous dépose même pas au début du sentier ! Il faut marcher 15 minutes pour arriver au début du sentier Pampa Alta (1,3 km).

C’est une balade dans la forêt. Il n’y a quasiment que de la montée jusqu’à la moitié. Puis, on prend sur la gauche direction Pampa Alta. On arrive aux jolis points de vue.

Pampa Alta parc national Terre de Feu
au fond c’est le Chili !

Ensuite, on revient à l’intersection et on prend ruta 3. Cette fois le sentier est plat et on a pas mal de descente à travers la forêt. Tout au long de la randonnée, on a eu des panneaux explicatifs sur la faune et la flore. Il nous aura fallu 1h30 pour rejoindre la route 3 et 1h45 au total pour rejoindre le parking du sentier 2 qui longe la côte.

Arrivé au parking, il y a bien plus de monde. On était seulement 4 à faire la randonnée Pampa Alta mais là c’est un peu plus fréquenté (sans être la folie non plus heureusement). Le parc est plus cher que les parcs nationaux habituels mais c’est vrai qu’il est bien aménagé. Il y a même des toilettes sur ce parking.

Le bord de l’eau est vraiment très joli. Il y a aussi un petite cabane où on peut tamponner son passeport pour 150 ARS ou 3 USD et envoyer du courrier depuis le bout du monde ! Timbre pour l’Europe 270 ARS (3,40€).

Informations randonnée Costera

  • Distance : 8 km aller (pas de retour nécessaire sauf si on est en voiture)
  • Temps : 3h
  • Profil : montée-descente tout le temps mais globalement assez plat.
  • Niveau de difficulté : facile
  • Comment s’y rendre :
    • début de la randonnée à 15 kilomètres du centre (25 minutes de transporte regular)
    • Transporte regular (van partagé) à la gare routière à côté de la station essence. 900 ARS (11€) aller-retour par personne. S’arrêter à l’arrêt 2/3 du transporte regular.
  • Conseil :
    • S’il n’y a qu’une randonnée à faire, c’est celle là.

Sentier Costera

Cette fois, on attaque la randonnée la plus populaire du parc. Cette belle balade de 3h longe l’eau à travers la forêt et les plages.

C’est beau et agréable mais il y a un vent de fou ! Par moments, on sort un peu du sentier pour s’approcher de la côte et voir la vue. Tous les points de vue sont plus beaux les uns que les autres. On adore ce genre de randonnée où ce n’est pas forcément un final superbe mais joli tout le chemin. Le seul point négatif de la randonnée est que les 30 dernières minutes, on longe la route… bof. Au total, on aura mis 3h30 avec la pause pique-nique pour arriver au centre des visiteurs Alakush.

Sentier Costera  parc national Terre de Feu à Ushuaia en Argentine
on se croirait en Méditerranée !

Centre d’interprétation

Dans le centre des visiteurs, il y a un petit musée sur la faune, la flore et la géologie. Il y a aussi des toilettes (pas d’eau potable) et un restaurant. Il faut compter environ 700 ARS (8,75€) le plat, on est content d’avoir prévu le pique-nique. À l’accueil, on peut demander un  tampon du parc national dans le passeport (gratuit).

Sentier Hito XXIV

Informations randonnée Hito XXIV

  • Distance : 7,2 km AR
  • Temps : 2h AR
  • Profil : plat
  • Niveau de difficulté : facile
  • Comment s’y rendre : le sentier part du parking du mirador Lago Roca à 830 mètres au nord du centre des visiteurs.
  • Conseils : ce n’est pas une randonnée indispensable. C’est plus pour le fun de se dire qu’on est allé jusqu’à la frontière chilienne.

Sentier Cerro Guanaco

Informations randonnée Cerro Guanaco

Distance : 10 km AR
Temps : 7h AR
Profil : aller en montée sur 930 m de dénivelé positif.
Niveau de difficulté : difficile
Comment s’y rendre : le sentier part 1 kilomètre après le début du sentier Hito XXIV.
Conseils : c’est une des plus belles randonnées du parc. On ne l’a pas faite à cause de la boue trop importante suite aux pluies des derniers jours. Attention toutefois à ne pas prendre cette randonnée à la légère, ça grimpe sec.

Mirador Lago Roca

Mirador Lago Roca parc national Terre de Feu Ushuaia
Mirador Lago Roca

16h, on repart. On va jusqu’au mirador du Lago Roca (30 minutes aller-retour). On arrive à un petit parking, là il y a un beau point de vue sur le lac avec les montagnes en fond. Par manque de temps, on doit faire des choix et donc on décide de ne pas faire le sentier Hito XXIV qui longe le lac jusqu’à la frontière chilienne. On repasse devant le centre d’interprétation et on rejoint le sud. Il n’y a pas de nom de sentier précis. C’est une zone avec de nombreux sentiers / points de vue.

Sentiers et points de vue au sud du parc

parc national Terre de Feu Ushuaia
sauvage et moins touristique… parfait !

Mirador Laguna Verde

Au début, on marche sur la route avec les voitures et on se prend la poussière de la route… Heureusement, c’est de courte durée, on prend le sentier qui mène au mirador Laguna Verde. On est seul, c’est très agréable. Il paraît que le matin il y a beaucoup de monde (d’après le boss de notre hostel). Le mirador est sympa mais pas exceptionnel.

Mirador Laguna Negra

Ensuite, on marche un peu sur la route jusqu’au sentier de 15 minutes aller-retour pour le point de vue sur la Laguna Negra. Pas grand intérêt…

Mirador Lapataia (plus beau point de vue de notre journée)

On prend à nouveau un peu la route puis on se dirige vers le sentier pour le mirador Lapataia. C’est rapide et la vue est très belle. Pour nous, c’est le plus beau point de vue de la journée.

Mirador Lapataia parc national Terre de Feu à Ushuaia en Argentine
nous voici au bout du monde ! C’est bien à Ushuaia en Argentine.

On descend plus loin jusqu’au parking. Ici, c’est la fin de la ruta 3 qui part de Buenos Aires, 3000 kilomètres plus loin. On est au bout de l’Argentine. Après avoir admiré le dernier point de vue, on prend notre navette retour ici à 19h pour une arrivée à 19h50 à Ushuaia (le temps de récupérer tout le monde aux différents arrêts).

Bilan du parc national de la Terre de Feu

On a passé une super journée. On a adoré être libre et découvrir le parc comme on voulait. Les sentiers sont bien balisés. Nos coups de cœur : la balade le long de la côte et le point de vue Lapataia.

Restaurant Christopher Grill

C’est la référence du steak à Ushuaïa en Argentine. Bon ok Quentin est végétarien mais moi pas encore. Et puis ils n’ont pas que de la viande. On a pris assortiment de viandes, merlu noir pêché en Antarctique à 2500 mètres de profondeur et on partage les accompagnements. On se régale ! C’est vrai, on n’a plus faim mais l’appel du dessert au chocolat est trop fort ! C’est vraiment une super adresse pour ceux qui aiment la viande à Ushuaïa en Argentine (résa recommandée !).

Restaurant Christopher Grill à Ushuaia en Argentine
si vous ne bavez pas, je ne sais pas ce qu’il vous faut !

Jour 5 : qu’est-ce qu’on fait après ?

Bateau ou bus direction Punta Arenas ?

Un bateau part ce soir pour Punta Arenas en 4 jours avec excursions sur la route. Ça nous tente beaucoup et donc on se renseigne pour avoir un prix last minute. Même malgré cela c’est vraiment hors budget : le moins cher c’est 2800 USD / personne. Tant pis c’est trop cher pour nous ! On va y aller en bus ! Sinon, il est aussi possible de payer moins cher environ 100€ pour les bateaux low cost mais on nous a dit que les parties jolies étaient de nuit dans le sens Ushuaïa – Punta Arenas donc pas grand intérêt. Apparemment dans le sens Punta Arenas – Ushuaia ça vaut le coup.

Alors les bus pour Puerto Natales… Un peu difficile de comprendre. On a fait plusieurs agences et elles n’ont pas toutes les mêmes dates et disponibilités… Un peu étrange parce qu’elles vendent quasi toutes la compagnie Bus Sur qui passe par Punta Arenas. Il y a Tolkeyen dans la rue principale et deux autres dont on ne se rappelle plus le nom. Sinon, il y a la compagnie de bus Marga Taqsa qui passe par Rio Gallegos. Dans tous les cas, on a du attendre 2 jours pour avoir une place, et encore c’est parce que personne ne veut voyager le 31 décembre.

Départ pour Punta Arenas en bus puis Puerto Natales

Le lendemain à 8h, on part en bus avec la compagnie Bus Sur du petit parking à côté de la station essence (d’où partent les vans transporte regular pour les randos). À 10h, on fait une pause dans une boulangerie pour les toilettes et acheter un pique-nique (sandwichs 140 ARS (1,75€) , empanadas 50 ARS (0,60€)).

À 12h, on arrive à la frontière San Sebastian. Tampon rapide. On roule 15 minutes jusqu’au Chili. En entrant dans le bus le matin, on nous avait donné les papiers à remplir pour la douane chilienne. Ce qu’il faut retenir pour simplifier : rien à base d’animal, pas de laitage et pas de fruits. Tampon, passage des sacs au scanner et c’est reparti, 13h on part.

À 14h30, on descend du bus pour monter dans le ferry avec le bus bien sûr. C’est impressionnant de voir les bus monter dans ce gros bateau. 15h15, on est de l’autre côté. Sur la route on a vu des autruches, un zorro (renard local), un guanaco et des flamants roses. Bon des vaches et des moutons aussi mais c’est moins exotique !

Arrivée à Punta Arenas à 17h. On pensait arriver tard et on nous avait conseillé de prendre un hostel et prendre le bus pour Puerto Natales le lendemain matin. On était un peu dégoûté parce que notre réservation à l’hostal la Morenita était non annulable / remboursable. Au final on a passé une excellente soirée du nouvel an. Tout le monde a apporté ou cuisiné quelque chose. On ne regrette pas ! Le lendemain, on part à 10h de Punta Arenas direction Puerto Natales en bus avec Bus Sur.

Autres choses à faire à Ushuaia en Argentine :

  • Randonnées :
    • Glacier Martial
    • Cerro del Medio
    • Balade le long du canal de Beagle
    • Laguna Belgica et la Laguna Turquesa
  • Museo :
    • De Historia Fueguina
    • Marítimo y del Presidio
    • Del Fin del Mundo
  • Tren del Fin del Mundo
  • Balade à cheval
  • Survol en avion
  • Estancia Harberton
  • Puerto Williams (Chili)
  • Voir les pingouins de plus près avec l’agence Piratour
  • Séjour en Antarctique

Conseils pour Ushuaia :

  • Prendre des pique-niques pour les randonnées
  • Penser à garder son ticket de transporte regular pour avoir une réduction sur le transport suivant
  • En haute saison, réserver son trajet en bus dès que possible (parfois il faut une semaine !)

Notre avis sur Ushuaia en Argentine :

On a beaucoup aimé notre séjour à Ushuaïa en Argentine. Les randonnées sont belles et pas forcément difficiles. Il y en a pour tous les niveaux. On a eu un coup de cœur pour la randonnée à la Laguna Esmeralda. Dans le parc national de la Terre de Feu, on a aimé faire le sentier côtier et les balades à l’ouest du parc. On était trop fatigué pour faire l’ascension du Cerro Guanaco mais elle a l’air top. Pour finir sur les randonnées, je regrette de ne pas avoir fait la randonnée au glacier Martial parce que quelqu’un nous a dit que ça ne valait pas le coup. Enfin, on a adoré voir les pingouins d’aussi près lors de notre excursion en bateau.

Détail des dépenses à Ushuaia en Argentine

Pour 6 jours, nous en avons eu pour 61,25€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir d’Ushuaia en Argentine). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Entrée parc national Terre de Feu : 560 ARS (7€)
  • Location bottes Laguna Esmeralda : 485 ARS (6€)
  • Tour bateau Pinguinera : 3500 ARS (44€)
  • Hostel : 2100 ARS (15,50€)
  • Plat restaurant local simple : 350 ARS (4,50€)
  • Taxi glacier Vinciguerra aller : 460 ARS (5,75€)
  • Transporte regular Laguna Esmeralda : 600 ARS (7,50€)
  • Transporte regular parc national Terre de Feu : 900 ARS (11,25€)
  • Avions Buenos Aires – Ushuaia (Latam) : 63€
  • Bus Ushuaia – Punta Arenas : 2500 ARS (31€)
  • Bus Punta Arenas – Puerto Natales : 8000 CLP (8,70€)

Étape précédente :

Étape suivante :

Au revoir Ushuaia, bonjour Puerto Natales

On part d’Ushuaia à 8h en bus pour une arrivée à 17h à Punta Arenas avec la compagnie Bus Sur.
2500 ARS (31€) la place en semi-cama.

Puis on prend un bus le lendemain (possibilité de partir le soir même jusqu’à 21h) de Punta Arenas à 10h15 en bus pour une arrivée à 13h30 à Puerto Natales avec la compagnie Bus Sur.
8 000 CLP (8,70€) la place en semi-cama.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Et vous, quelle est la ville la plus au sud du monde que vous ayez visité ?

Si vous avez des questions sur Ushuaia en Argentine ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *