Puerto Natales : Base pour Torres del Paine - Destination TDM
  • Menu
  • Menu
Torres del Paine Chili

Puerto Natales : Base pour Torres del Paine

Accueil » Chili » Puerto Natales : Base pour Torres del Paine

Puerto Natales n’a pas vraiment d’intérêt. Cette ville est la base pour explorer le célèbre parc national Torres del Paine à une centaine de kilomètres de là et les glaciers Balmaceda et Serrano. Torres del Paine est l’un des plus beaux parcs nationaux d’Amérique du Sud. Alors forcément… sans surprise, il est très touristique. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux, de la découverte en voiture aux grosses randonnées de 10 jours. La plus célèbre ? Le trek W qui se boucle en 4 jours. Il est aussi possible d’en réaliser seulement une partie, Tres Torres, en une journée.

Quand visiter Puerto Natales et Torres del Paine ? 

Le parc national Torres del Paine est ouvert toute l’année. En revanche, côté logistique, il vaut mieux le visiter entre octobre et avril. En effet, les campings et transports en commun ne fonctionnent pas toute l’année. Les mois de janvier et février correspondent aux vacances des locaux donc attendez-vous à avoir du monde et voir les prix exploser.

Que faire à Puerto Natales et Torres del Paine ?

Visiter Puerto Natales et Torres del Paine en 4 jours :

plan parc national Torres del Paine accessible depuis Puerto Natales

Option 1 : 3 jours dans le parc avec voiture + 1 jour balade à cheval ou navigation aux glaciers

L’option location de voiture (3 jours) pour découvrir le parc Torres del Paine est idéale pour les moins fondus de randonnée. Le parc étant loin de Puerto Natales, le top est de camper en tente ou en van sur place.

Jour 1 : sections Guardería Grey et administration Conaf

  • Section Guardería Grey
    • Mirador Pehoe
    • Mirador Ferrier
    • Lago Grey
  • Section administration Conaf
    • Mirador del Toro
    • Salto Chico
    • Mirador Cóndor

Jour 2 : Section Pudeto, Sections Laguna Amarga et Laguna Azul

  • Section Pudeto
    • Salto Grande
    • Mirador Cuernos
    • Mirador Nordenskjold
  • Sections Laguna Amarga et Laguna Azul
    • Mirador Laguna de los Cisnes
    • Cascada Paine
    • Laguna Azul

Jour 3 : randonnée Las Torres

  • Randonnée au Mirador base de las Torres : 7h AR

Jour 4 : balade à cheval ou navigation aux glaciers

  • Soit balade à cheval à la Laguna Sofia
  • Soit navigation aux glaciers Balmaceda et Serrano

Option 2 : trek W en 4 jours

Le trek W sur 4 jours est une des randonnées les plus célèbres du Chili. Il faut en général s’y prendre au moins 2-3 mois à l’avance en haute saison pour réserver les campings. Le trajet va de la Guarderia Glaciar Grey au Mirador base de las Torres en passant par le Mirador Britanico. On l’appelle W parce que le sentier décrit un W.

Autres options : circuit O en 8 jours ou visite avec agence

Les plus motivés s’attaqueront au trek O (boucle), Circuito Macizo Paine de son vrai nom, en 8 jours (prolongation du W).

Certaines agences proposent des visites du parc. On ne le recommande pas forcément parce que c’est souvent cher et trop rapide. Cela reste cependant une bonne option pour les personnes ne pouvant pas louer de véhicule ou faire le W.

Informations importantes Torres del Paine

  • L’entrée du parc coûte $25 000 (2020) en haute saison et est valable 3 jours (frais supplémentaires pour plus de jours).
  • Attention, aux entrées du parc, on ne peut payer qu’en liquide. Pour payer en carte bleue il faut se rendre au guichet du parc à la gare routière.
  • Horaires du parc par entrée : 
    • octobre-avril : 
      • 7h-22h : Serrano et Amarga
      • 8h-19h : Sarmiento
    • mai-septembre : 
      • 8h-19h : Serrano et Amarga
      • 8h30-17h30 : Sarmiento
  • Si c’est fermé, vous pouvez rentrer, il n’y a pas de barrière mais il faudra revenir pour payer. Il n’y a pas de contrôle des billets, en tout cas quand on y était, donc ça repose sur la bonne foi de chacun.
  • Réserver les logements à l’avance en haute saison (2-3 mois).
  • Si vous ne faites pas le trek W ou le O, privilégiez un véhicule pour découvrir le parc.
  • Penser à faire le plein d’essence à Puerto Natales, pas de station essence dans le parc.
  • Si possible voir le lever du soleil au Mirador base de las Torres.
  • Accueil au début du sentier Mirador las Torres : consigne pour les sacs (5 USD), snacks, toilettes gratuites.
  • Eau potable, toilettes (payantes) et boissons (hors de prix) au refuge Chileno.
  • Toilettes gratuites au camping juste avant la dernière montée.

Quoi emporter en randonnée :

  • Pique nique – snacks
  • Eau mais pas trop, eau de la rivière potable
  • Coupe vent
  • Des couches à mettre et enlever facilement il peut faire froid et chaud en quelques minutes
  • Vêtements imperméables
  • Bonnet, gants
  • Tour de cou (buff)
  • Chaussures pour marcher (si possible imperméables)
  • Des changes en cas de pluie
  • Crème solaire
  • Papier toilette ou mouchoirs
  • Appli GPS maps.me

Location d’accessoires type bâtons de marche ou matériel de camping :

Il y a tout ce qu’il faut dans les boutiques dans le centre ville de Puerto Natales.

Où dormir à Puerto Natales et Torres del Paine ?

Puerto Natales 

La plupart des logements se trouvent à Puerto Natales (à une centaine de kilomètres de l’entrée du parc national). Nous avons dormi à Puerto Natales à l’hostel San Agustín (dortoirs). Suite à des piqûres de puces de lit, on a changé pour l’hosal World’s End Backpackers III (dortoirs et chambres doubles).

Dans le parc

Pour ceux qui veulent dormir dans le parc, il y a des campings et des hôtels mais qui sont chers comme il y a peu de concurrence. 

Sur le W ou le O

Sur les sentiers W ou O, il y a des campings et refuges mais vite pris d’assaut (résa 2-3 mois avant en haute saison). Certains tentent le camping sauvage, ça a l’air de fonctionner en arrivant tard le soir. Attention cependant, il est en théorie obligatoire de réserver ses campings avant d’entrer dans le parc. En effet, à l’entrée du parc, les guardaparques demandent parfois la preuve du logement.

  • 3 organismes gèrent les campings sur les treks W et O :
    • La Conaf qui gère le parc propose des campings gratuits, très vite pris d’assaut : Italiano, Paso et Torres. Campings basiques.
    • Fantástico Sur : campings Los Cuernos, El Chileno, Las Torres, El Francés et Seron. Ce n’est pas donné mais qualitatif en général.
    • Vertice : campings Lago Grey, Lago Dickson, Paine Grande et Los Perros. Un peu moins cher que le précédent.

Où manger à Puerto Natales et Torres del Paine ?

Torres del Paine

Dans le parc national Torres del Paine, tout est cher. 6€ la bière 33 cl sur le trek Mirador base las Torres… Oui oui, ça sent le vécu ! En tout cas, on vous conseille de ne rien acheter sur place et d’emporter de quoi boire et manger avec vous. Il y a en revanche de l’eau potable un peu partout notamment grâce à la rivière.

Puerto Natales

  • Restaurants :
    • Guayoyo Café Bistro
    • Kawesqar
  • Supermarchés :
    • Unimarc : grand et avec du choix, sauf en fin de journée (rayons vides et du monde).
    • Colo Colo : à côté de la gare routière, plus petit mais moins de monde et certains produits moins chers.
  • L’eau du robinet est potable.

Comment se déplacer à Puerto Natales et Torres del Paine ? 

  • Dans Puerto Natales, tout peut se faire à pied même si la gare routière est un peu excentrée.
  • À Torres del Paine, l’idéal est d’être véhiculé pour découvrir le parc et aller d’un sentier à un autre. Il faut compter 1h30 de voiture soit 50 km pour traverser le parc d’un bout à l’autre (sans arrêt).
  • On ne recommande par le vélo : poussière et dénivelé.
  • Il n’y a pas de transport en commun dans le parc. Les bus ne s’arrêtent qu’aux 3 stops : Laguna Amarga, Pudeto et le centre des visiteurs.
  • On a vu pas mal de gens marcher et faire du stop, ça doit donc fonctionner.
  • Certaines agences proposent des tours à la journée. On n’a pas testé mais il paraît que ça va assez vite. Cela reste cependant une bonne option si on n’est pas véhiculé.
  • Pour le Mirador base de las Torres, le W ou le O, accessibles en bus depuis Puerto Natales, une fois sur place, tout se fait à pied.
  • Dernière alternative, le bateau. Des catamarans traversent le Lago Pehoé de Pudeto à Paine Grande. Cette option est souvent choisie par les randonneurs pour commencer le W.

Location de voiture à Puerto Natales

  • À distance, c’est toujours un peu compliqué de louer une voiture. D’autant plus, qu’en pleine saison, les voitures sont prises d’assaut et il est quasi impossible de louer sur place.
  • Il y a deux options :
    • Les loueurs classiques comme Europcar, Hertz,…
    • Ou les agences de location locales
  • Nous avons partagé la voiture avec des Argentins de notre hostel qui avaient réservé à l’avance. Nous n’avons pas une agence en particulier à conseiller. En revanche, si ça peut vous aider, habituellement, lorsqu’on veut louer une voiture, on saisie sur Google “location voiture Puerto Natales” ou “rent car Puerto Natales” et Google affiche la liste des agences référencées. En général il y a des notes sur 5. On va ensuite sur le site internet de celles qui ont au moins 4/5 et on les contacte par mail ou WhatsApp.
  • Compter au minimum $45 000 la journée.
  • Essence aller-retour + balade dans le parc $20 000 (à titre indicatif)
  • Essence aller-retour au parking Mirador base las Torres $10 000
  • Le 4×4 est plus adapté mais ça se fait bien aussi en petite voiture en allant doucement.
  • Penser à faire le plein d’essence à Puerto Natales, pas de station dans le parc.

Combien ça coûte à Puerto Natales et Torres del Paine ? 

  • Pour 5 jours, nous en avons eu pour 119€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Puerto Natales). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Puerto Natales et Torres del Paine ? 

  • Il n’y a pas de distributeur au parc national Torres del Paine. Dans le centre de Puerto Natales, il y a plusieurs distributeurs, qui prennent des frais notamment Banco Estado ($6500), Banco de Chile ($6500) et Santander ($7000) pour des retraits maximum en une fois de $200 000. Les frais de retrait étant très élevés, il vaut mieux au maximum payer en carte bancaire.
  • La seule banque du pays qui ne prend pas de frais est Scotiabank. Malheureusement il n’y en a pas partout (ils sont parfois cachés dans les pharmacie Cruz Verde). Si vous passez par Punta Arenas, Santiago ou San Pedro de Atacama avant, il vaut mieux retirer là-bas.
  • Taux de change en janvier 2020 : 1€ = $850

Comment aller à Puerto Natales et Torres del Paine ?

Rejoindre Puerto Natales en avion

L’aéroport le plus proche est situé à Punta Arenas. Il faudra ensuite rejoindre Puerto Natales en bus avec les compagnies Bus Sur ou Buses Fernández.

Aller à Puerto Natales depuis Ushuaïa

  • Ushuaïa – Punta Arenas
    • Bus avec la compagnie Bus Sur
    • 10h de bus pour 2500 ARS (30€) semi cama
  • Punta Arenas – Puerto Natales
    • Bus avec la compagnie Bus Sur
    • tlj 7h à 21h, 3h de bus pour $8 000 en semi-cama.
  • Sinon bus Ushuaïa – Puerto Natales via Rio Gallegos selon les compagnies (Marga Taqsa par exemple).
  • En haute saison, réserver son trajet en bus dès que possible (parfois il faut une semaine !)

Aller au parc national Torres del Paine depuis Puerto Natales

  • Bus avec les compagnies : Buses Juan Ojeda, buses Gómez, Transporte Maria José, buses JB et Bus Sur. On peut acheter le ticket directement à la gare, en agence ou à son hostel.
  • En général, il y a un départ le matin et un l’après-midi.
  • Il y a trois arrêts dans le parc : Laguna Amarga (départ du W pour ceux qui commencent par Mirador base las Torres), Pudeto (départ du W pour ceux qui commencent par le glacier Grey) et Centre des visiteurs.
  • Attention pour se rendre au Mirador base las Torres il faudra soit marcher 1,5 km en plus (aller) soit prendre un autre bus pour $3000.

Notre visite de Puerto Natales et Torres del Paine en 4 jours :

Arrivée à Puerto Natales et hostal

On arrive à Puerto Natales en bus depuis Punta Arenas à 13h30. N’ayant pas réservé d’hôtel à l’avance, on a fait un petit tour. Le moins cher ayant de la place est l’hostal San Augustin. C’est très bien mais les deux propriétaires ne sont pas super agréables et il y a des feuilles remplies de règles affichées un peu partout. L’hôtel étant quasi vide, on a pu négocier $9000 le lit en dortoir avec petit dej. La Patagonie est assez chère, surtout à cette saison, et donc on privilégie les dortoirs, moins chers.

Fatigués de notre soirée du nouvel an et des différents bus, on reste se reposer l’après-midi.

Restaurant Guayoyo Café Bistro

On nous avait dit qu’on ne mangerait pas bien au Chili, et bien pour l’instant ça commence plutôt très bien. On dégote ce petit restaurant très agréable. Après une entrée à partager typique du Venezuela (bœuf et poulet), on mange un saumon au beurre et un ceviche. Un régal ! C’est plus cher qu’en Argentine ($8 – 10 000 le plat) mais ça change de la viande ! On recommande aussi le smoothie à la myrtille.

Restaurant Guayoyo Café Bistro à Puerto Natales
un régal !

Jour 1 : balade à cheval Laguna Sofia

Cabalgata Laguna Sofia

Balade à cheval avec Pingo Salvaje
Prix : $45 000

Ce matin, on vient nous chercher en mini van direction la Laguna Sofía à 30 km de Puerto Natales. On est ravi, on va faire du cheval dans un cadre magnifique ! Une fois à l’Estancia Laguna Sofia, on rencontre Céline, une allemande qui vit ici. On a de la chance, on est que tout les deux ce matin. Elle nous équipe, c’est assez pro : bombe et protection de pantalon. L’agence s’appelle Pingo Salvaje, ça veut dire cheval (en gaucho) sauvage. On espère que nos chevaux ne le seront pas trop ! C’est parti pour une balade de trois heures. Au final, ils sont parfaits (même s’ils adorent manger en route !). On commence par monter pour profiter d’une belle vue sur le lac. Ensuite, on descend avec une superbe panorama sur la vallée. Une fois sur du plat, Céline nous autorise à faire un peu de galop ! De retour au centre équestre, on découvre un petit poulain de deux mois, trop mignon et pas craintif du tout. La balade était vraiment top, on a beaucoup aimé.

Pingo Salvaje Laguna Sofia Puerto Natales
et voici la Laguna Sofia
Pingo Salvaje Laguna Sofia Puerto Natales
nos jolis criollos de Patagonie

Office de tourisme Sernatur et le fameux muelle (ponton)

Retour à l’hôtel à 13h. Après le repas, on part dans le centre pour se renseigner sur les choses à faire et les voitures de location. L’office de tourisme Sernatur possède pas mal de brochures. Ils sont justement à côté du joli ponton (enfin ses restes), le Muelle Historico.

muelle historico à Puerto Natales
un des symboles de la ville

W ou pas W ?

On ne voulait pas de contrainte donc on n’avait pas réservé les logements sur le trek W. Quelques jours avant, quand nous étions à Ushuaïa, on avait trouvé de la place sur nos dates mais 1. Ça faisait 500 usd à deux 2. La météo prévoit de la pluie tous les jours, nous ne sommes pas bien équipés pour… Au final, ayant discuté avec des gens qui ont fait le O, ils disent que faire le point de vue sur les Torres et le point de vue Francés suffit si le prix des nuits est si cher. On va donc opter pour des balades à la journée (à regret, on ne vous le cache pas).

Location d’une voiture

Etant en haute saison, 90% des agences de location n’ont pas de voiture disponible. La seule qui était disponible à un prix abordable c’était minimum 2 jours. L’autre souci que nous avons, est qu’il faut une carte de crédit pour la caution et nos cartes sont uniquement débit. On a tout tenté (même de payer la caution en cash) mais rien n’y a fait. On était donc résigné à prendre le bus pour les randonnées et l’excursion à la journée avec agence pour les points de vue. Les patronnes de l’hôtel ont essayé de nous aider, en vain. Mais au final, en début de soirée, alors qu’on allait réserver un tour avec une agence, un couple d’Argentins de notre hôtel nous apprennent qu’ils louent une voiture pour les deux prochains jours. Une aubaine, ils sont ok pour partager ! Quelle chance ! Ils ont payé $90 000 les deux jours avec l’agence Newen pour une petite voiture. On ne sait pas pour eux mais nous, les agences demandaient un deposit de $600 000 pour la caution (en carte de crédit).

Jour 2 : tour en voiture à Torres del Paine

On part de l’hôtel à 6h avec les deux argentins, Maribel et Javier, et leur voiture de location. On est 3 à l’arrière d’une petite voiture, c’est cosy ! 1h30 plus tard, on arrive au poste d’entrée sud. C’est le seul ouvert tôt le matin. On aurait du acheter les tickets avant à la gare… on ne savait pas qu’on pouvait seulement payer en cash ici. Heureusement, on avait suffisamment mais c’était moins une !

On remplit une feuille avec nos informations personnelles, on paie $25 000 par personne pour 3 jours ($35 000 pour ceux qui font le W) et c’est parti, on rentre. On ne voit quasiment que des 4×4, il faut dire que la route est faite de graviers donc on va doucement mais ça se fait très bien en petite voiture. Pas de bol pour nous, il ne fait pas beau… il pleut même…

Lago Grey

On commence par la randonnée facile Mirador Grey de 2h aller-retour, 6 km. Il pleut, on est assez vite trempé. Nos chaussures ne sont pas imperméables, on regrette de ne pas avoir de change. Malheureusement, il fait trop mauvais pour voir le glacier, mais on voit de beaux gros icebergs dans l’eau. La couleur bleue est incroyable.

Icebergs Lago Grey Torres del Paine accessible depuis Puerto Natales
j’adore la couleur des icebergs

Puma, Guanaco et zorro sur la route

On remonte jusqu’à la Laguna Azul en attendant la fin de la pluie si possible. En chemin, on voit de nombreux animaux et notamment un puma qui chasse un guanaco ainsi que 3 bébé zorros (renard de Patagonie).

zorro renards de Patagonie
ils sont trop chou !

Laguna Azul

Au loin, on aperçoit la laguna Azul. On comprend assez vite d’où lui vient son nom. Il ne fait pas beau et on voit déjà sa superbe couleur bleue. Alors imaginez avec du soleil… Il y a même des flamants roses. Arrivé sur place, le ranger très sympa nous propose de nous réchauffer dans le refuge. Une aubaine, du thé / café gratuit et surtout un poêle à bois pour faire sécher nos affaires. On est tellement bien qu’on en profite pour manger notre pique-nique.

laguna Azul
laguna Azul
laguna Azul
on adore ces fleurs

Cascada Paine

Arrêt rapide à cette jolie petite cascade.

cascade Paine
petite mais un débit assez impressionnant

Sur la route deux guanaco qui se battent

La route est très belle mais malheureusement, on ne peut pas s’arrêter souvent pour prendre des photos. On voit encore de nombreux animaux, des guanacos et des nandous (autruches).

guanacos
pas très craintifs les petits

Laguna Amarga

Aucun intérêt 🙂

Point de vue Nordenskjold

Superbe vue sur l’itinéraire du W depuis le lac.

Point de vue Nordenskjold
Point de vue Nordenskjold

je suis dégoûtée, on prend trop de temps à chaque pose photo et quand je dis “mais il nous reste quand même deux balades” (2h et 1h30 aller retour), ils disent ah mais on n’aura pas le temps. C’est pas comme si je le disais depuis hier et que c’étaient les deux plus belles choses à faire aujourd’hui (selon les agences et l’office de tourisme). 

Salto Grande et Mirador Los Cuernos

On commence par un joli point de vue sur le lac.

Salto Grande lac à proximité de Puerto Natales
la couleur de l’eau est dingue !

Après une marche assez courte, on arrive sur la fameuse cascade, Salto Grande.

Salto Grande Torres del Paine
le fameux Salto Grande

Encore un peu plus loin, il y a un point de vue sur Los Cuernos. Il y a un sentier de randonnée pour aller jusqu’au point de vue Cuernos au bord du lac. Les argentins ne veulent pas le faire, ils nous attendent dans la voiture alors on marche un peu mais on culpabilise de les faire attendre. Finalement c’est un peu long pour les faire attendre, on ne va pas jusqu’au bout à regret. Ça avait l’air très beau.

Mirador Los Cuernos
los Cuernos en fond

Il commence à être tard, on n’a plus le temps de s’arrêter. On continue mais on profite des paysages. Après être sorti du parc, il y a deux points de vue sur la route : Mirador Cuernos del Paine (lac avec en fond les montagnes) et Mirador Grey (vue sur le glacier, cette fois on le voit !). Ensuite, on rentre assez tard à Puerto Natales. On meurt de faim, on file au restaurant.

Restaurant Kawesqar

Il est tard mais on se fait quand même plaisir. Au programme, le fameux mouton à la broche typique de Patagonie. Pour Quentin, bien sûr ce sera plutôt saumon !

Restaurant Kawesqar à Puerto Natales
ça c’est de la bonne franquette !

Jour 3 : randonnée au Mirador base las Torres

Départ matinal pour découvrir le Mirador las Torres

Pour notre deuxième journée au parc national Torres del Paine, on part à 5h50 en voiture de location, toujours avec les argentins. Sinon, il y a un bus à 7h, dont il faut prendre le billet à l’avance par une agence ou directement à la gare (entre $10 et 15 000 aller-retour). Ensuite, pour rejoindre le début du sentier Mirador las Torres, il faudra prendre un deuxième bus dans le parc pour $3000. Pour nous, en voiture, c’est pratique, c’est direct. On a décidé de partir tôt pour éviter le plus possible la foule. En effet, il y a énormément de monde sur ce sentier.

Après 2h de route en voiture, on arrive à l’accueil. On a déjà nos billets, on file commencer le sentier de 7h aller-retour. 8h10, c’est parti !

Montée jusqu’au Mirador base las Torres

Début plutôt facile, c’est plat. On passe à côté des campings, on se dit que ça nous aurait bien plu de faire le W. Bon après, c’est déjà bien de faire une partie. Ensuite, ça monte pas mal. il y a de jolis points de vue. Enfin, ça monte et ça descend un peu tout le temps.

Mirador Base las Torres Torres del Paine
le sentier commence bien

Point de vue Windy pass

Pour nous, c’est un des plus beaux points de vue du sentier. On y a aussi croisé une demi-douzaine de chevaux chargés de vivres pour les campings.

Windy pass Mirador Base las Torres Torres del Paine
on aime bien ce point de vue

Refuge Chileno

On fait une petite pause au refuge Chileno. Il faut compter 500 pesos pour les toilettes et 1000 pour les douches. Il y a aussi de quoi boire et manger mais c’est assez cher.

Dernière montée pas facile

La dernière montée est plus difficile. Je regrette de ne pas avoir loué de bâtons de marche. Pas de bol, il se met à neiger… et il commence à faire plutôt froid. Allez encore un petit effort, on y est presque !

Mirador base las Torres

Finalement, on aura mis 4h pour arriver au sommet en prenant notre temps et sans pause. Les Argentins qui étaient avec nous, ont mis 5h, chacun son rythme. Je dirais que la moyenne c’est 4h mais qu’un bon marcheur peut facilement le faire en 3h30.

Content d’arriver, on voudrait se poser et manger mais on prend tout de même le temps de faire quelques photos avant. Il y a de la brume devant les tours mais on les voit quand même.

Mirador Base las Torres Torres del Paine
voilà le fameux finish avec la laguna et la vue sur les tours

Descente difficile, beaucoup de monde

On a bien fait de partir tôt. Maintenant qu’on descend, on croise tous les gens qui sont venus plus tard ou qui ont pris le bus. C’est blindé et pas super agréable… On fait la queue, on attend tout le temps pour laisser passer.

Après l’effort, le réconfort…

De retour au refuge Chileno, on s’accorde une petite bière à 5000 pesos tout de même. Ce n’est pas donné mais bon il faut les apporter jusqu’ici alors why not. Et puis, ça fait tellement plaisir !

Le retour, en descente est plus facile bien sûr ! On ne sait pas trop combien de temps on a mis au retour puisqu’on s’est posé mais c’est sûr, moins qu’à l’aller. De retour à l’accueil, on a attendu deux heures les Argentins puis on est arrivé à Puerto Natales à 21h. Grosse journée !

Jour 4 : navigation aux glaciers Balmaceda et Serrano

Agence Turismo 21 de Mayo
Prix : $80 000 ($100 000 à partir de septembre 2020)

Navigation dans le fjord Ultima Esperanza

Aujourd’hui, on part découvrir des glaciers en bateau. 07:30, départ de l’agence 21 de Mayo à Puerto Natales. On part en bus pour rejoindre Puerto Bories, le quai du bateau. Conseil : venir tôt à l’agence pour être dans le premier bus et avoir une meilleure place dans le bateau (côté fenêtre).

C’est parti pour trois heures de navigation pour atteindre les glaciers Balmaceda et Serrano via le fjord Ultima Esperanza. Le bateau est gros mais pas rempli. On a pu se mettre côté fenêtre et on ne se marche pas dessus quand on va dehors. Il fait froid dehors, ça fait plaisir d’avoir un thé offert. En chemin, la guide donne des explications au micro mais malheureusement, avec le bruit du moteur on n’entend rien. La balade nous rappelle l’excursion à Milford Sounds en Nouvelle-Zélande. On passe à côté de cascades, sommets enneigés, cormorans, condors, parfois même des otaries et dauphins. On avait déjà vu des cormorans mais c’est vrai qu’on dirait vraiment des pingouins, c’est fou. Deux heures plus tard, on passe devant le glacier Balmaceda. On ne s’y arrête pas, on y retournera sur le chemin du retour.

Rencontre avec le glacier Serrano

Et voilà, on y est… Puerto Toro. Après 20 minutes de marche facile, on découvre le glacier Serrano depuis une plate-forme. Nous sommes tout au sud du parc national Bernardo O’Higgins. Sinon en 5 minutes de trajet, il y a un point de vue plat accessible aux personnes à mobilité réduite. On y passe d’ailleurs sur le chemin retour.

Glacier Balmaceda

11:30, on retourne au bateau. On amorce le chemin retour et pendant le trajet, on a le droit à un apéritif de whisky servi avec la glace millénaire du glacier (ou jus d’orange) ! Sur le retour, on prend un peu plus le temps. On passe proche d’une cascade, tellement près que les personne dehors se font un peu arroser ! Enfin, on prend le temps d’admirer le glacier Balmaceda. Il est moins impressionnant vu qu’il a beaucoup réduit ces dernières années.

14:00, nous voici de retour à Puerto Natales. Quelle belle balade ! Il est vrai, c’est un peu cher mais on avait très envie de voir des glaciers et faire du bateau. Pour ceux qui ont fait ou vont faire le glacier Perito Moreno en Argentine (ou d’autres glaciers), vous pouvez vous passer de cette excursion.

Achat des tickets de bus pour El Calafate

Devant aller ensuite à El Calafate, on se rend à la gare pour prendre nos billets. Tous les bus sont à $17 000 et partent entre 8h et 14h. Marga Taqsa propose des camas qui se négocient à $16 000.

Le lendemain, on part à 9h40 pour El Calafate en Argentine. Dès 10h, on est déjà à la frontière ! La douane est déserte, on passe vite même s’il n’y a qu’un seul guichet ouvert.

Autres choses à faire à Puerto Natales et Torres del Paine :

  • Cueva del Milodon
  • Museo histórico
  • Puerto Bories (ancien abattoir pour moutons)
  • Mirador Dorotza
  • Croisière que le Lago Grey
  • Kayak
  • Marche sur glace

Conseils pour Puerto Natales et Torres del Paine :

  • Voir la section Informations importantes Torres del Paine
  • En haute saison, réserver son trajet en bus dès que possible (parfois il faut une semaine !)

Notre avis sur Puerto Natales et Torres del Paine :

Clairement, Puerto Natales n’a selon nous aucun intérêt. En revanche, on a beaucoup aimé visiter le parc national Torres del Paine. On a longuement hésité à faire le trek W en last minute. Il restait quelques logements. Il fallait compter 500€ à deux pour 4 jours (dortoir + camping). On était prêt à les mettre mais la météo a décidé pour nous. Ce n’était pas envisageable de faire 4 jours de trek sous la pluie, d’autant plus qu’on n’est pas équipé pour ça. C’est sûr, si vous avez la possibilité de faire le W, faites-le ! Après, on est ravi d’avoir pu faire la randonnée à la journée jusqu’au Mirador base las Torres, malgré le monde fou. La balade dans le parc en voiture est aussi une bonne idée. Ce n’était pas prévu et bien on le recommande. En van (ou avec une tente), c’est même idéal ! Si vous êtes cavalier, ou simplement que vous aimez les balades à cheval, n’hésitez pas à profiter des paysages de Patagonie de cette manière.

Détail des dépenses à Puerto Natales et Torres del Paine

Pour 5 jours, nous en avons eu pour 119€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Puerto Natales). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

prix Torres del Paine accessible depuis Puerto Natales
Clique sur l’image pour zoomer
  • Entrée parc national Torres del Paine (3 jours) : $25 000 (30€)
  • Location voiture par jour : $45 000 (53€)
  • Essence visite du parc depuis Puerto Natales : $ 20 000 (23,50€)
  • Essence route jusqu’à la randonnées Mirador base las Torres : $10 000 (11,80€)
  • Balade à cheval Laguna Sofia : $45 000 (53€)
  • Navigation aux glaciers Balmaceda et Serrano : $80 000 (94€)
  • Hostel San Agustin (2 lits en dortoir) : $18 000 (21,70€)
  • Hostel World End 3 (lit double) : $20 000(23,50€)
  • Plat restaurant local simple : 300 ARS (3,50€)
  • Bus Ushuaia – Punta Arenas : 2500 ARS (31€) puis bus Punta Arenas – Puerto Natales : $8000 (8,70€)
  • Bus Puerto Natales – El Calafate : 19€

Étape précédente :

Étape suivante :

Au revoir Puerto Natales, bonjour El Calafate

  • On part de Puerto Natales à 9h40 en bus pour une arrivée à 15h30 à El Calafate avec la compagnie Marga Taqsa (changement rapide de bus à Esperanza).
  • $16 000 la place en cama (négociée).

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Et vous, vous avez déjà fait un trek sur plusieurs jours en autonomie ?

Si vous avez des questions sur Puerto Natales, Torres del Paine, le Chili ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *