Location Van Australie : Guide en 10 étapes - Destination TDM
  • Menu
  • Menu

Location Van Australie : Guide complet en 10 étapes

Accueil » Australie » Location Van Australie : Guide complet en 10 étapes

La location d’un van en Australie pendant notre Tour du Monde aura été une révélation. Pour nous, parcourir l’Australie en van ou camping car est un incontournable. Certes, il existe un réseau de bus assez développé avec les compagnies Premier et Greyhound mais tu n’auras que peu voire pas de flexibilité. L’Australie fait partie des pays, au même titre que la Nouvelle-Zélande, propices à la découverte en véhicule personnel. On parle souvent de van ou camping-car mais ça peut aussi être une voiture bien entendu. On t’a préparé ce guide complet en 10 étapes pour réussir à ton tour ta location de van en Australie.

1. Comment choisir ton loueur ?

Nous recommandons d’utiliser le comparateur Motorhome Republic pour ta location de van en Australie. Il a presque tout le temps un meilleur prix que les loueurs en direct. Motorhome Republic est très complet et recense toutes les sociétés de location possible.

Concernant le loueur à choisir, les 2 choses les plus importantes pour nous sont les notes (à voir sur Motorhome Republic) et la notoriété de l’entreprise. Une société connue et reconnue sera plus sûre qu’un nouveau loueur. Donc tu limiteras les risques qu’il y ait un problème avec ta location.

Si ça peut t’aider, nous avons été contents de notre location avec Spaceships mais d’autres loueurs qui respectent les 2 critères ci-dessus sont sûrement très bien également.

plage location de van en australie
Tu pourras profiter des plages pendant ta location de van en Australie 🙂

2. Quelle est la meilleure période pour louer ton van en Australie ?

Ça dépend où tu veux aller

L’Australie est un pays immense donc la météo ne peut pas être parfaite dans tout le pays au même moment. Par ailleurs, le prix du van varie aussi toute l’année. Si nous prenons le meilleur couple : météo – prix du van, les meilleures période sont selon nous :

  • pour toute l’Australie pendant 2 mois : Octobre-Novembre
  • au sud de Sydney* pendant 1 mois : Février
  • partout sauf au sud de Sydney* pendant 1 mois : Mai

*Si tu traces une ligne horizontale sur toute la carte de l’Australie juste au-dessus de Sydney, tu obtiens “notre” sud de l’Australie au sud de cette ligne puis tout le reste de l’Australie ailleurs.

Méthodologie du tableau

Nous avons étudié les prix pour un seul et même véhicule de toute une année minimum 6 mois en avance. Cela donne une tendance de prix mais on ne peut pas malheureusement pas s’y tenir à 100%. Les prix ci-dessous représentent la variation par rapport à la moyenne annuelle observée. Prenons un exemple où la moyenne annuelle est 40€ la journée. Si la semaine du 1er au 9 janvier, le prix à la journée est 30€, nous avons afficher -25% dans le tableau ci-dessous ((30-40)/40). Bref, ce n’est pas exact mais ça donne une bonne idée des variations de prix selon les saisons.

C’est très difficile de résumer la météo d’un pays aussi grand que l’Australie dans 2 cases par semaine 🙂. Pour simplifier la lecture du tableau, nous avons décidé de séparer la météo du sud de Sydney* (voir ci-dessus notre définition) et la météo ailleurs. Ce n’est, une nouvelle fois, pas exact mais cela donne une idée. Il existe dans notre évaluation de la météo une case “Très mauvaise” mais la météo n’est jamais très mauvaise en Australie donc tu ne trouveras pas de météo “Très mauvaise” dans le tableau ci-dessous.

Le tableau récapitulatif pour savoir quand louer ton van en Australie

  • Si tu peux éviter la période 24 décembre – 31 janvier, ton porte monnaie te remerciera 🙂
  • Il n’existe pas de dates pour avoir la météo parfaite au sud de l’Australie en même temps que le reste du pays

3. Vaut-il mieux acheter ou louer ton van en Australie ?

Tu te rends déjà compte que la location d’un van en Australie va te coûter très cher. Tu te demandes peut-être s’il ne vaudrait pas mieux acheter un van plutôt que de le louer. C’est une question qui est légitime quand on voit le coût global de plusieurs semaines de location. Tu vas très certainement atterrir autour de 1500€ les 5 semaines de voyage sans assurance. Nous recommandons de sérieusement envisager acheter ton van en Australie si tu réunis 2 conditions :

  1. Tu prévois de quitter l’Australie après la bonne saison où tu te trouves. Sinon, tu trouveras difficilement des acheteurs quand tu voudras revendre ton van. Ce qui risque de te coûter du temps et de l’argent.
  2. Tu prévois de rester en Australie au moins 6 semaines. L’achat et la revente d’un van peut prendre un peu de temps. Pas sûr que cela soit rentable en temps et en argent de le faire si tu restes peu de temps en Australie.

Si tu veux plus d’informations, tu peux lire l’article d’Alex Vizeo sur comment acheter un van aménagé en Australie. De notre côté, on poursuit les étapes pour ta location de van en Australie.

4. Quels sont les différents types de van en location en Australie?

Break ou Station Wagon

voiture en australie

C’est juste un break avec un matelas à l’arrière. C’est simple mais on pourrait en attendre plus d’un van :). Dans le même esprit, certains louent une voiture toute simple et achètent une tente pour y dormir.

Prix : 30€ par jour en pleine saison
Avantages : le moins cher, consomme peu, discret, dimensions standards, facile à conduire
Inconvénients : Très peu de rangement, impossible de cuisiner et manger à l’intérieur, pas d’installation électrique à l’intérieur

Vans vintage

hippie camper en australie

Tu te rappelles du van de Scoobidoo ? Et bien ce sont les mêmes :). À l’époque, c’était la folie mais ils ont un peu vieilli.

Prix : 25€ par jour en moyenne saison
Avantages : pas cher, dimensions standards
Inconvénients : Consomme beaucoup d’essence, pas pratique à l’intérieur, conduite pouvant être difficile, impossible de cuisiner et manger à l’intérieur, pas d’installation électrique à l’intérieur

Monospace

Ce sont les mêmes monospaces que chez nous mais bien agencés à l’intérieur pour en faire un van. Il est possible d’en trouver où tu peux dormir à 4 (2e photo ci-contre).

Prix : 31€ par jour en pleine saison pour les plus vieux, 37€ pour les plus jeunes
Avantages : conduite agréable, dimensions standards
Inconvénients : Impossible de cuisiner et manger à l’intérieur

4×4 avec tente sur le toit

4x4 en australie avec tente sur le toit

Le 4×4 peut être pratique à certains endroits. La tente intégrée sur le toit permet d’y dormir. Entre l’intérieur et la tente, il est possible d’y dormir à 4.

Prix : Trop spécifique pour pouvoir donner un prix
Avantages : Possible de prendre les rares routes inaccessibles aux 2 roues motrices, dimensions standards, facile à conduire
Inconvénients : Consomme plus qu’un 2 roues motrices, la tente est moins bien isolée que l’intérieur, impossible de cuisiner et manger à l’intérieur, pas d’installation électrique à l’intérieur

Hitop

hitop van en Australie

C’est la nouvelle version du van de Scoobidoo avec une augmentation de la hauteur permettant de se tenir debout dans le van. Il est possible d’y dormir à 3 même s’il vaut mieux que le 3e soit un enfant.

Prix : 45€ par jour en pleine saison pour les plus vieux, 60€ pour les plus jeunes
Avantages : possible de tenir debout à l’intérieur, possible de cuisiner et manger à l’intérieur, prises à disposition
Inconvénient : consommation d’essence plus importante qu’un monospace

Format utilitaire

britz en australie

Ce sont les mêmes véhicules qu’on peut considérer chez nous comme des utilitaires. Sauf que tout est fait à l’intérieur pour être un van agréable. Il est possible d’y dormir à 3.

Prix : 87€ par jour en pleine saison
Avantages : Possible de tenir debout, possible de cuisiner et manger à l’intérieur, rangements nombreux, douche et toilette à l’intérieur, prises à disposition
Inconvénients : Dimensions un peu grandes, prix plus élevé, consomme beaucoup d’essence

Camping-car

camping car apollo en australie

La location d’un camping-car en Australie est le nec plus ultra de la vie nomade. Le nombre de couchages ne dépend que de ton budget. Ça peut aller jusqu’à 6.

Prix : 123€ par jour en pleine saison
Avantages : Possible de tenir debout, possible de cuisiner et manger à l’intérieur, rangements nombreux, douche et toilette à l’intérieur, prises à disposition
Inconvénients : Dimensions très grandes, le plus cher, consomme le plus d’essence

On imagine que ça te fait une belle jambe de savoir tout ça :). Plus sérieusement, tu as dû éliminer certaines options ci-dessus mais comment choisir entre les véhicules restants. On va te donner les critères à partir desquels tu vas pouvoir trancher.

5. Comment affiner ton choix de van ?

Les critères qui nous semblent importants pour ta location de van en Australie

Prix

Désolé de te remettre les pieds sur terre mais on craint que ce critère soit le principal pour toi aussi. Les modèles les plus évolués sont 6 fois plus chers que les plus simples/vieux. D’un modèle de voiture à l’autre, la différence de prix peut ne pas être négligeable.

Pense à guetter les offres de relocation (à prononcer à l’australienne) pour avoir des offres canon. Il s’agit de prendre un van depuis une ville et l’emmener dans une autre ville en un temps généralement très court. Tu trouveras ces offres sur les sites des loueurs. Ce n’est pas l’idéal si tu souhaites profiter de ton voyage mais pourquoi pas, c’est un bon moyen de payer moins cher son van.

Nombre de personnes

Si tu veux louer un van pour 2 personnes, tu auras moins besoin de t’orienter vers un camping-car que les familles. Pense aussi que ce van sera ta maison pendant plusieurs semaines donc il ne faut pas sous-estimer la place nécessaire à chaque membre de la famille. Enfin, il y a toujours l’option de la tente à poser à côté de la voiture si vous êtes vraiment en manque de place.

Notes du loueur

Tu as beau choisir le van parfait pour toi sur le papier. Si le loueur que tu choisis n’est pas sérieux, tu vas passer un moins bon moment. Qu’est-ce qui peut influer la note d’un loueur ? Entretien du van, disponibilité en cas de problème, pointilleux lors de la remise du véhicule, gestion des disponibilités de vans. Nous te conseillons de choisir un loueur connu et reconnu. Tu peux trouver les notes des loueurs sur motorhome republic lors de ta recherche de vans.

Réfrigérateur

Pendant notre Tour du Monde, nous avons loué un van avec réfrigérateur puis un van avec glacière. Donc on peut te dire que ton choix de repas sera plus varié si tu peux maintenir des aliments au frais, soit avec un frigo, soit avec une glacière que tu recharges régulièrement avec de la glace. La glacière implique une organisation plus importante.

4 roues motrices

Notre avis est sûrement biaisé mais nous pensons qu’il n’est pas nécessaire de louer un 4×4 pour visiter la côte Est de l’Australie. Il n’y a qu’une seule fois sur 5 semaines où nous n’avons pas pu aller au bout d’une route à cause du sable. Nous trouvons que cet avantage ne compense pas du tout les inconvénients listés plus haut dans l’article, à savoir : consomme plus qu’un 2 roues motrices, la tente est moins bien isolée que l’intérieur.

Taille du matelas

La majorité des matelas que tu retrouves dans les locations de van pas cher en Australie ont des largeurs de 120 cm, ce qui n’est pas très large. La taille standard des matelas 2 places dans une maison est 140 cm mais nous retrouvons régulièrement des 160 cm (autrement appelé Queen Size).

sieste pendant location de van en australie
Tu pourras profiter de siestes avec vue pendant ta location de van en Australie

Dimensions du véhicule

Les dimensions du véhicule ont des conséquences sur 3 aspects :

  • La conduite : conduire un grand camping-car et un petit van n’est pas la même chose. Pour te rassurer, on s’habitue très vite à la conduite mais c’est un critère à prendre en compte quand même.
  • Le stationnement (et donc le camping) : tu ne pourras pas te garer aussi facilement avec un van qu’avec un camping car. Pour le camping notamment gratuit, cela peut être un challenge également.
  • La consommation en essence : Tu vas nécessairement plus consommer avec un grand van qu’avec un van léger. On en parle plus en détail ci-dessous.

Consommation essence

Tu vas parcourir des milliers de kilomètres (oui oui je n’exagère pas) donc tu vas sentir la note d’essence à la fin de ton séjour. À choisir un van léger plutôt qu’un camping-car, au bout de 5.000 km, tu vas pouvoir économiser au moins 300€. Il n’y a pas que la taille qui compte, il faut aussi prendre en compte l’âge (on parle bien de van ici). C’est un calcul à faire mais il vaut quelques fois mieux payer un peu plus cher sa location pour avoir un van plus récent et qui consommera moins d’essence.

Cuisiner et manger dans la voiture ou non

On n’a pas le droit de cuisiner au gaz dans les vans les plus petits car le volume d’air est trop faible. C’est donc dangereux pour la respiration. Dans les vans les plus simples, il n’y pas de place pour s’assoir et poser son assiette sur une table. Tu as quand même toujours l’option de manger à l’avant de la voiture. Tu me diras qu’on est mieux dehors. Oui c’est vrai mais pas tout le temps. Tu ne vas pas trop être gêné par le froid et la pluie en Australie mais on peut te parler des moustiques. C’était la course tous les soirs pour tout remballer avant la tombée de la nuit. Parce que si on avait le malheur de se trouver dehors pendant la nuit, c’était l’attaque des moustiques assurée. Bref, ça peut avoir son intérêt de cuisiner et manger à l’intérieur du van.

cuisine pendant location de van en australie
Ça a du bon de pouvoir se faire à manger dehors pendant notre location de van en Australie

Endroit pour prendre et rendre le van

Tous les loueurs sont bien entendu présents à Sydney et Melbourne mais les autres villes sont partiellement desservies. Les principaux loueurs sont globalement bien implantés mais certains trajets peuvent coûter plus chers que d’autres. Nous te conseillons de bien comparer ces prix avant de prendre ton billet d’avion pour arriver en Australie. Ça peut te revenir moins cher de commencer ton périple dans une autre ville que celle que tu avais imaginée.

Critères qui nous semblent moins importants

Self contained

Self-contained veut dire que tu as des toilettes à bord de ton véhicule. Ce critère est très important en Nouvelle-Zélande mais pas en Australie. Il n’y a pas de distinction self-contained ou non au niveau des campings. Donc le seul avantage (et pas des moindres) du self-contained est la présence de la douche et des toilettes à l’intérieur du van. L’inconvénient va être la taille du véhicule nécessaire (avec le prix qui va avec) et faire la vidange régulièrement.

Prise secteur

Si tu veux recharger de l’électronique sur une prise secteur, il faut faire attention à ce critère car beaucoup de vans n’en ont pas. Nous n’en avions pas pendant notre location de van en Australie et nous rechargions régulièrement notre ordinateur dans des stations services. Ce n’était pas du tout l’idéal. Tu trouveras des adaptateurs allume cigare / prise mais les loueurs te demandent de ne le pas le faire. S’ils te le demandent, c’est qu’ils pensent que la batterie de la voiture ne peut pas tenir. Si elle lâche, autant te dire que tu auras beau avoir pris une assurance avec eux, la nouvelle batterie sera entièrement pour ta pomme :). On te parle des assurances plus bas.

Robinet

L’alternative au robinet offerte par tous les loueurs des vans plus simples est un bidon d’eau généralement de 20 L. C’est un peu plus long et plus compliqué pour remplir une casserole d’eau ou pour faire la vaisselle mais franchement, on s’y fait. On a eu le robinet au Chili, c’est quand même mieux mais bon, tout est une question de prix après :).

Tu as tous les éléments pour choisir sereinement ton van. Une fois que c’est fait, ton loueur va te demander de choisir parmi de nombreuses options.

6. Quelles options inclure dans ta location de van en Australie ?

En règle générale, les options proposées par les loueurs coûtent cher. Donc si elles ne sont pas incluses, qu’elles t’intéressent et qu’elles coûtent plus cher que ce que ça coûterait en Europe, nous te conseillons de ne pas prendre l’option avec ton loueur. Tu pourras l’acheter dans un magasin en Australie le premier jour de ton road trip par exemple. On parcourt ici les principales options.

Kilométrage

Si l’option kilométrage illimité n’est pas offert par ton loueur, il va falloir sortir les calculettes pour savoir de combien de kilomètres tu vas avoir besoin pour ton voyage. Mieux vaut être large, car les kilomètres non inclus dans ton contrat vont t’être chèrement facturés. Notre conseil :

  1. Calcule ton parcours avec Google Maps en indiquant les principaux points de visite (exemple : 2400 km)
  2. Double ce nombre (exemple : 2400×2 = 4800 km)
  3. Prends le nombre au dessus dans les choix que le loueur va te donner (exemple : choisir 5000 km parmi les options 3000 km, 5000 km, 10000 km)

Ça peut paraître beaucoup mais tu vas faire plein de petits détours pendant ton trajet. Pour notre exemple, Google Maps nous indique un parcours de 2600 km pour faire Cairns – Sydney en longeant la côte est. Nous avons terminé à 5000 km et nous n’avons pas fait de grands détours :).

Conducteur additionnel

Il faut bien vérifier que cette option soit incluse. En effet, sur un trajet aussi long c’est toujours mieux d’être plusieurs à pouvoir conduire. Même si tu n’imagines pas partager le volant, on ne sait jamais. Si ça ne coûte rien, autant le prendre. Ou au contraire, si tu es certain de ne pas vouloir partager le volant et que l’option est payante, tu peux décider de gagner un petit peu d’argent en déclinant l’option.

Kit de couchage ou bedding kit

Il s’agit du nécessaire pour dormir excepté le matelas. Nous parlons donc des oreillers et ses taies, la couette et son drap. Il est presque tout le temps inclus. Si ce n’est pas le cas, pense à vérifier que le prix de cette option ne soit pas exorbitant. Tu peux toujours acheter le nécessaire le jour où tu démarres ton road-trip ou en cours de route si ça manque.

Kit de cuisine ou cooking kit

C’est le nécessaire pour faire à manger (poêle, casserole, couverts, gazinière portable) et pour manger (assiettes, verres et couverts). Il est également généralement inclus. Nous te donnons le même conseil que pour le bedding kit. S’il n’est pas inclus et que ça te semble cher, n’hésite pas à faire un tour dans les magasins le jour de ton départ.

Table et chaises de camping

C’est pour nous un incontournable du road-trip en Australie. Il faut que tu aies ces chaises de camping et la table pliante. Il fait beau en Australie, il faut que tu puisses profiter de l’extérieur. Nous avons passé 5 semaines au Chili avec des tabourets à la place de nos chaises de camping adorées. Et bien, on peut te dire qu’elles nous ont terriblement manqué. Même conseil que précédemment, si ce n’est pas inclus et cher, nous te conseillons de l’acheter sur place.

repas pendant location de van en Australie
On est pas bien là ? À profiter d’un repas pendant notre road trip en Australie.

Douche solaire

C’est une poche d’eau que tu fais attendre au soleil pendant 3h. Tu peux ensuite utiliser l’eau chaude pour prendre ta douche. Nous n’avons jamais utilisé celles qu’on avait mis à notre disposition. Il y a des douches sur toutes les plages en Australie. Au pire, l’eau ne sera pas chauffée mais avec la température extérieure, ça ne devrait pas être un problème :). Le problème de cette douche solaire est qu’il faut soit rester à côté de sa voiture pendant 3h le temps que l’eau chauffe, soit il faut faire confiance et espérer que la douche sera toujours là quand on sera de retour. À toi de voir si tu veux absolument avoir l’option de la douche chaude.

7. Quelle assurance prendre pour ta location de van Australie ?

C’est ici que tu peux faire des économies sur ta location de van en Australie sans pour autant faire de compromis sur le niveau d’assurance. Avant de te donner notre conseil qui va te faire gagner de l’argent, on va faire un petit cours d’anglais car le vocabulaire de l’assurance en Australie mérite un éclaircissement.

Que veut dire “excess” ou “bond” ?

Tu trouveras régulièrement le mot “Excess” ou “Bond” dans les présentations d’assurance mais cela ne veut pas dire “Excès” comme certains sites disent. La meilleure traduction de “Excess” est “Franchise” quand “Bond” est le “Dépôt de garantie”. C’est déjà plus clair pour ceux qui ont déjà été confrontés aux assurances chez nous.

Donc l’excess ou le bond est le montant maximum que l’assurance te fera payer s’il y a un problème. Par exemple, tu as un excess/bond de 1500$ (900€) et l’assurance couvre uniquement les accidents. Si tu as un accident avec une facture de réparation s’élevant à 10000$, l’assurance de ton loueur va te faire payer 1500$ et prendra en charge les 8500$ restant. Si tu percutes un poteau en te garant, peu importe ta franchise, tu devras rembourser la totalité des réparations.

Que proposent les loueurs ?

Une assurance est TOUJOURS incluse dans toutes les locations de vans en Australie. Les deux choses à regarder sont :

  1. Qu’est-ce que couvre l’assurance ?
  2. À combien s’élève la franchise ?

Tous les loueurs de vans proposent 3 options différentes (ce sera plus cher pour les camping-car). On appelle ces options du rachat de franchise (“excess reduction”) :

  • 0€ par jour : couverture minimale avec une franchise à 3000$ (1800€) ou 5000$ (3000€) selon les loueurs
  • Entre 20$ (12€) et 40$ (24€) par jour selon les loueurs : couverture intermédiaire avec franchise à 1500$ (900€) ou pas
  • Entre 30$ (18€) et 55$ (33€) par jour selon les loueurs : couverture maximale sans franchise

Si tu choisis une option avec franchise, tu vas devoir soit faire une empreinte bancaire correspondant à la franchise au moment de prendre la voiture si tu as une carte de crédit. Soit ils acceptent les cartes de débit et tu peux te faire débiter ce montant. C’est le fameux “bond” :). Si tu n’as aucun problème pendant ta location, ils annuleront l’empreinte bancaire pour les cartes de crédit ou te rendront le même montant déduit de frais de traitement pour les cartes de débit.

On se retrouve dans un dilemme bien connu des clients d’assurance. Soit tu choisis une mauvaise couverture d’assurance, ça ne te coûte rien. Mais si tu as le moindre problème, ça va coûter cher. Soit tu choisis une bonne couverture d’assurance qui va te coûter cher mais tu seras serein du point de vue financier si tu as un problème sur la route. La raison dirait de prendre une bonne couverture d’assurance et il y a une autre option moins onéreuse pour cela.

L’option la moins chère et la plus sûre

Les prix par assureur pour 1 mois de location de van en Australie en pleine saison :

  • Loueur : Entre 15€ et 18€ par jour pour 0 franchise
  • Trip Cover : 8€ par jour pour 180€ de franchise
  • RentalCover : 11€ par jour pour 0 franchise

Deux choix possibles : RentalCover ou TripCover

Trip Cover propose l’assurance complète le moins cher. C’est l’option que nous avions choisie pour notre location de van en Australie. Tout d’abord il faut savoir que l’assurance Trip Cover couvre tous les principaux risques que tu encours avec ton van. Elle est généralement plus complète que les assurances des loueurs. Mais surtout, Trip Cover permet de choisir une petite franchise pour un prix journalier encore plus faible. Si tu n’as pas de problème, tu n’auras vraiment pas payé cher ton assurance (8€ par jour en pleine saison). Si tu as un problème, tu devras payer en plus de ton assurance une franchise de 180€. Cela nous semble acceptable comme prise de risque. À toi de voir :). Ils proposent également l’assurance à 0 franchise à 11€ si tu préfères cette option. Ça reste toujours bien moins cher que les loueurs.

Rental Cover propose également une assurance très compétitive pour ta location de van en Australie. Comme TripCover, l’assurance Rental Cover est très complète et à un prix attractif comparé à ce que propose les loueurs. Nous l’avons utilisé au Chili et nous avons été très contents.

Notre avis

La prise de contrat que ce soit avec TripCover ou RentalCover est incroyablement rapide. En moins de 30 secondes, ton van sera assuré. Dans les 2 cas, nous avons été très satisfaits mais nous n’avons jamais été confrontés à des demandes de remboursement. Au vu des commentaires sur Internet, leur service est irréprochable mais le fait d’ajouter un intermédiaire peut ralentir ton remboursement ou la procédure. C’est un léger inconvénient à prendre en compte quand on fait appel à une assurance externe. Ceci dit, comme vu plus haut, tu auras un meilleur prix et une meilleure couverture donc selon nous ça reste très intéressant de passer par l’assurance de TripCover ou RentalCover.

Comment faire concrètement pour choisir une autre assurance ?

  1. Tu choisis auprès de ton loueur l’option d’assurance sans coût supplémentaire gratuite. Elle correspond à une couverture minimal avec une grosse franchise.
  2. Tu choisis ton assureur entre Trip Cover et RentalCover. Tu peux payer ton contrat d’assurance 1 jour avant de récupérer le van. 30 secondes suffisent.
  3. Au moment de récupérer le van, ton loueur va te faire avancer le montant de la franchise (généralement entre 1800€ et 3000€ pour les vans les plus simples). Ce montant sera débité si tu paies en carte de débit et gelé sur ton compte si tu paies en carte de crédit.
  4. S’il y a un problème pendant ta location, il faut prévenir ton loueur qui te donnera la marche à suivre. Ils te prendront l’argent nécessaire aux réparations à hauteur de ta franchise.
  5. Tu peux monter le dossier de remboursement auprès de ton assureur qui te remboursera selon les délais prévus par ses contrats.
  6. Au moment de rendre le véhicule, le loueur va te rendre la franchise débitée ou gelée le 1er jour moins les éventuels frais de réparation si des dommages sur le van sont constatés. Attention, des frais de traitement seront très certainement prélevés si cette franchise a été débitée via une carte de débit le 1er jour. Pense d’ailleurs à vérifier que tu peux avancer cet argent avec une carte de débit si tu le souhaites.

Est-ce que mon assurance voyage ou mon assurance de carte bancaire suffisent ?

Non 🙂. Il n’existe pas, à notre connaissance, d’assurance voyage qui prend en charge la location de van. Concernant les cartes bancaires, il y a énormément de cas qui permettent aux assurances des cartes bancaires de ne pas assurer ta location. En voici deux :

  • Si ton dernier jour de location est plus de 90 jours après le départ de ton domicile habituel
  • Si tu n’as pas payé l’intégralité de tes transports et hébergement jusqu’à la fin de ta location avec ta carte bancaire

Tu peux toujours vérifier dans les conditions générales de l’assurance de ta carte bancaire mais nous doutons que l’assurance, si elle est valable et applicable, soit aussi complète que celle d’une assurance dédiée. Tellement de choses peuvent arriver, nous ne pensons pas qu’il faille prendre de risque avec ça.

8. De quels papiers tu as besoin pour ta location de van en Australie ?

  • Passeport
  • Permis de conduire national*
  • Carte de crédit pour l’avance de franchise. Certains acceptent cependant une carte de débit mais tu auras en général des frais supplémentaires à payer.

*Même si le loueur ne te réclamera pas ton permis de conduire international, il est cependant obligatoire pour conduire un véhicule en Australie. Donc il faut quand même que tu l’aies sur toi pendant ta location de van pour la présenter à la police si nécessaire. Si tu n’en as pas, tu peux faire une traduction par un traducteur certifié par NAATI. Il faut compter autour de 50€ pour la traduction.

kangourou pendant location de van en australie
À toi les kangourous australiens pendant ta location de van en Australie

9. Que faire quand tu récupères le van ?

C’est la dernière ligne droite des préparatifs de location d’un van en Australie. Avant de prendre la route pour de bon, nous te conseillons de :

  • Bien inspecter ton van quand tu fais l’état des lieux. Sois exigeant, tu pourrais le regretter quand tu feras l’état des lieux de sortie. N’aies pas peur d’être trop exigeant. Ce n’est pas grave si ton loueur rigole parce que tu en fais trop. Fais écrire le moindre détail des choses qui montre que le van n’est pas NEUF. Et pourquoi pas prends des photos du van que tu pourras utiliser comme preuve ou si tu as raté quelque chose.
  • Passer la première nuit à proximité du loueur. Ça permet de faire rouler un peu ton van et s’assurer qu’il n’y a pas de problème impossible à voir lors de la remise du van. Si quelque chose ne tourne pas rond, tu pourras toujours le ramener chez le loueur le lendemain. Ne pars pas tête baissée sans être sûr que tout va bien. Ce van va être ta maison pendant des semaines, tu vas le regretter s’il y a un problème qui aurait pu être réglé le premier jour.
  • Faire les courses de nourriture et d’éventuelles autres choses que tu as décidé de ne pas prendre en option avec le loueur (bouteilles de gaz, table pliante, chaises de camping…).

10. Comment conduire un van en Australie ?

Conduire à gauche

C’est le moment que l’on redoute le plus après la location d’un van en Australie ! Et on peut comprendre pourquoi :). Contrairement à l’idée qu’on s’en fait, la conduite à gauche vient assez vite finalement. Voici nos conseils pour que tout se passe bien :

  • Prends vraiment ton temps le premier jour. Nouveau véhicule + la conduite à gauche, c’est beaucoup de choses à assimiler en peu de temps
  • Rappelle toi qu’il faut conduire à gauche à chaque fois que tu démarres le van. Les habitudes peuvent revenir au galop. Ça m’est arrivé de démarrer et conduire à droite avant de me rendre compte qu’une voiture arrivait en face !
  • Implique ton co-pilote pour qu’il t’y fasse penser au début et qu’il soit attentif à chaque fois que tu démarres
  • Laisse passer quelques voitures à chaque rond point. C’est le passage le plus dur quand on conduit à gauche. Prends bien ton temps.

Pas de stress, c’est plus facile qu’on le pense surtout que les pédales sont à la même place que chez nous.

Boîte de vitesse automatique

La très grande majorité des vans (et des voitures d’ailleurs) en Australie ont une boîte de vitesse automatique. Ça peut faire peur de conduire avec une boîte de vitesse différente qu’à notre habitude. Mais c’est parce que tu n’as jamais essayé la boîte de vitesse automatique :). Il faut juste positionner le levier de vitesse sur “D” (drive = rouler) pour avancer ou le positionner sur “R” pour reculer. Et c’est tout, pas de changement de position de levier ou de pédale sur laquelle appuyer pendant la conduite. Il n’y a que 2 pédales : Accélération et Frein. Ceux qui aiment bien conduire pourront trouver ça plus ennuyeux mais force est de constater que c’est beaucoup plus simple que les boîtes de vitesse manuelle que nous avons en France par exemple.

Est-ce que ce guide de location de van en Australie t’a aidé ?

Si oui, n’hésite pas à partager cet article sur les réseaux. Si non, dis-nous en commentaire ci-dessous ce qu’on peut améliorer :).

Par ailleurs, dis-nous en commentaire ce qui te fait poser le plus de questions sur ce sujet de location de van en Australie. Nous répondons à tous les commentaires.

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *