Morro de Sao Paulo : Comment visiter ? - Destination TDM
  • Menu
  • Menu
Morro de Sao Paulo Bresil

Morro de Sao Paulo : Comment visiter la station balnéaire ?

Accueil » Brésil » Morro de Sao Paulo : Comment visiter la station balnéaire ?

Pourquoi visiter Morro de Sao Paulo ?

L’archipel de Tinharé est composé de 26 îles dans la baie de Valença. Trois seulement sont habitées : Cairu, Tinharé et Boipeba. Morro de Sao Paulo, le plus grand village, se situe sur l’île de Tinharé. Il n’a rien à voir avec Sao Paulo, la plus grande ville du Brésil. Étant proche de Salvador et paradisiaque, Morro de Sao est très touristique et il y a souvent beaucoup de monde (un peu moins en s’éloignant). Ses plages sont numérotées de 1 à 5 et il y a deux piscines naturelles. Par la mer, les plages ou la forêt, on peut rejoindre Gamboa. L’excursion à Boipeba est un incontournable.

Quand visiter Morro de Sao Paulo ?

La meilleure période pour visiter Morro de Sao Paulo va d’août à mars.

Que faire à Morro de Sao Paulo ?

Visiter Morro de Sao Paulo en 3 jours :

Jour 1

  • Plages 1 à 4
  • Vue du phare, fort, piscine naturelle avant la première plage
  • Éventuellement tyrolienne
  • Coucher de soleil depuis le phare ou le bar Toca de Morciego (entrée 15 R)

Jour 2

  • Plage Gamboa par les plages à marée basse et coucher du soleil

Jour 3

  • Excursion bateau tour de l’île, piscine naturelle et Boipeba

Si vous avez plus de temps

  • Excursion en jeep cinquième plage et mangrove

Où dormir à Morro de Sao Paulo ?

  • L’idéal est de dormir dans le centre. On peut aussi dormir à Gamboa mais on est vraiment loin de tout, on ne le recommande pas.
  • Nous avons dormi à l’hostel Rota 027.

Où manger à Morro de Sao Paulo ?

  • Ce ne sont pas les restaurants qui manquent à Morro de Sao Paulo.
  • On en a testé quelques uns et on n’a pas été déçu :
    • Restaurante Canoa
    • O Casarao Restaurante
    • Café das Artes
    • Bossa Nova Bistro
  • Il y a un supermarché au début de la rue principale.

Comment se déplacer à Morro de Sao Paulo ?

  • Dans le centre, tout se fait à pied.
  • Pour rejoindre Gamboa il y a 3 options :
    • Par les plages à marée basse
    • En bateau pour quelques reales
    • Via la forêt à pied
  • Pour aller plus loin, il vaut mieux partir en excursion avec une agence.

La sécurité à Morro de Sao Paulo ?

Aucun problème de sécurité à Morro de Sao Paulo.

Combien ça coûte à Morro de Sao Paulo ?

  • Pour 4 jours, nous en avons eu pour 37€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Morro de Sao Paulo). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Morro de Sao Paulo ?

  • On recommande de retirer à la banque Bradesco (Visa et Mastercard) qui ne prend pas de frais. Il y en a une au centre à côté du Havaianas.
  • Taux de change en novembre 2019 : 1€ = 4,65 R.

Comment aller à Morro de Sao Paulo ?

90% des trajets, horaires et compagnies sont indiqués sur ces deux sites internet :
Buscaonibus
Clickbus
Condition : que le trajet soit direct. S’il y a un changement, il faut demander à la gare ou aux hôtels et agences.

Aller à Morro de Sao Paulo depuis Barra Grande

  • Bateau Barra Grande – Camamu
    • avec la compagnie Camamu Adventure
    • 40 minutes de bateau rapide pour 30 R la place (négociée)
  • Bus Camamu – Valença (gare routière)
    • avec la compagnie Cidade Sol
    • 2h de bus pour 17 R la place (+ marcher une dizaine de minutes pour rejoindre le port)
  • Bateau Valença (port) – Morro de Sao Paulo
    • 30 minutes de bateau rapide pour 25 R la place.

Aller à Morro de Sao Paulo depuis Salvador

  • Le plus rapide est de prendre le catamaran direct depuis le port à la ville basse pour 95 R. Compagnies : Biotur, Ilha Bela, Farol do Morro et Cassi Turismo.
  • L’autre option plus longue et en cas de mauvais temps est le semi terrestre.
  • Bateau + bus + bateau Salvador – Morro de Sao Paulo depuis le port Sao Joaquim avec la compagnie LCRI.
  • 3h30 de route pour 70 R la place.

Notre visite de Morro de Sao Paulo en 4 jours :

Jour 1 : arrivée à Morro et découverte

Arrivée à Morro de Sao Paulo

On arrive enfin à Morro de Sao Paulo après un bateau, un bus et un bateau depuis Barra Grande. Dès l’arrivée, on sent une tension. Il y a beaucoup de monde, ça grouille de partout. Il faut dire aussi que c’est le week-end et les habitants de Salvador aiment bien venir ici.

arrivée Morro de Sao Paulo
même pas encore mis le pied sur terre, c’est déjà vraiment très beau

À peine avons-nous mis le pied dans le village qu’on nous demande déjà de payer quelque chose… Après la horde de porteurs de bagages (en brouette !), c’est au tour des gardiens de nous importuner. Bon, on n’était pas prévenu mais il faut bien payer une taxe de 15 R par personne à l’arrivée. Il y a des comptoirs et on peut payer par carte bancaire. Enfin bien sûr nous ça n’a pas fonctionné et on a du payer en liquide. Ça ne commence pas très bien…

Depuis le port, on doit monter une sacrée pente pour rejoindre le centre ville. Heureusement, on a des sacs à dos mais on comprend mieux l’utilité des porteurs en brouette pour les valises. La ville est très vallonnée, d’où le nom Morro qui signifie colline.

Hostel Rota 027

On est ravi d’arriver à notre hostel ! Ça fait du bien de se poser. Le prix est imbattable à Morro et en plus on a une chambre double avec salle de bain privée. C’est un hostel, il y a un espace partagé, on préfère ça à un hôtel classique. Le propriétaire est très sympa. Il y a un carte de l’île peinte au mur et il nous explique ce qu’il y a à faire.

plan Morro de Sao Paulo
plan de l’île Morro de Sao Paulo

Plages 2, 3 et 4

C’est encore le début d’après-midi, on veut profiter. On va à la deuxième plage en passant par le centre ville. Le centre ville est agréable et vivant; il y a des boutiques, des restaurants,… on valide ! La deuxième plage est très animée, il y a des bars, restaurants et quelques agences.

plage 2 Morro de Sao Paulo
deuxième plage

La troisième plage est assez petite et déjà plus calme.

plage 3 Morro de Sao Paulo
troisième plage
l’autre côté de la troisième plage

La quatrième, qui sera notre arrêt de l’après-midi, est plus calme, il y a moins de monde. La plage est grande, l’eau est belle et chaude. À marée basse il y a même des piscines naturelles.

piscine naturelle plage 4 Morro de SAo Paulo
piscine naturelle de la quatrième plage

C’est pas mal, chaque plage a son ambiance et ça permet à chacun de trouver son bonheur. La balade entre les plages est très agréable, ils ont créé une promenade avec des planches en bois.

Restaurante Canoa

En rentrant, on est passé devant ce restaurant qui nous faisait de l’œil. La terrasse et les tables les pieds dans le sable face à la mer nous donnaient envie. Le patron, Paolo est italien, alors forcément, on va bien manger ! Il y a une carte mais il nous propose ses suggestions. On lui fait confiance, on a envie de tester ! Clairement tout a l’air très bon. On commence par un Aperol, cette fois le vrai comme en Italie avec des bruschettas tomate mozza et gorgonzola miel. Ça y est on vous donne envie ? Ce n’est pas fini ! On continue avec des tagliatelles au poisson cuites à la perfection et un thon mi cuit en croûte de sésame. Allez petit dessert pour finir, ananas rôti et glace fruit de la passion. On a super bien mangé !

Restaurante Canoa
on est pas mal !

Foot volley sur la plage

On rentre de nuit et l’animation bas son plein sur la deuxième plage. Si on veut sortir c’est ici ! Nous on est plutôt intéressé par un match de foot volley sur le plage. On n’en a jamais vu, c’est impressionnant. Ils sont à fond, en mode compétition.

foot volley
et voilà le foot volley

Balade en ville

On se balade sur le font de mer puis dans les ruelles, c’est sympa. Il y a une bonne ambiance, de la musique, du monde, mais pas trop. Mes Havaianas se cassant au moindre obstacle j’ai craqué pour une paire dans la boutique du centre. C’est un crime de ne pas en acheter au Brésil ! Surtout que j’ai payé 7€ alors qu’en France je les avais payées 20€.

Jour 2 : plage Gamboa

Balade sur les plages à marée basse

Après un bon petit déjeuner à l’hostel, on se décide à aller à la plage Gamboa. Il est possible de rejoindre cette plage par la côte mais il faut le faire à marée basse. La marée basse était à 7h mais on a trois heures pour marcher sur les plages jusqu’à bon port. Sinon, on peut y aller en bateau pour 5 reales ou par la forêt mais la balade via les plages est trop belle pour la manquer ! Depuis le port, il faut compter 45 minutes à pied. La balade est très belle et agréable.

plage Morro de Sao Paulo
on commence par un petit point de vue avant de débuter la balade
meduse plage Morro de Sao Paulo
vous avez vu la taille de cette méduse !!!
plage Morro de Sao Paulo
on passe d’une belle plage…
plage Morro de Sao Paulo
… à une autre belle plage

Praia de Argila

Juste avant d’arriver, il y a la Praia de Argila. Ici, on peut s’enduire le corps d’argile naturel. Les brésiliens en sont fans !

praia de Argila Morro de Sao Paulo
on voit d’ailleurs les traces d’argile dans le sable

Plage Gamboa

La plage Gamboa est assez longue et il y a du choix pour se poser. On marche jusqu’au village mais la mer est moins belle. Alors demi-tour, on revient au début. On se pose sur un lit suspendu dans un resto bar. Ils offrent une caipi et on peut utiliser gratuitement des kayaks et paddles. Il suffit juste de consommer pour se poser. Le début de la plage c’est tranquille avec musique, le milieu c’est sympa aussi mais sans musique et plutôt transat classique.

L’eau est vraiment belle et c’est très agréable de s’y baigner. Autant le matin c’était désert, autant en fin de matinée il y a plus de monde. Forcément, les excursions font une halte ici…

praia Gamboa Morro de Sao Paulo
l’eau est tellement belle…

Étant là depuis 10h, à 15h, on a la dalle… Sauf que… Au resto c’est 100 R le plat à deux. On tente de trouver autre chose mais c’est plus ou moins pareil partout. Pas de petits vendeurs ambulants de brochettes ici… On prend donc deux entrées pour 80 R. Des bolinhos de morue et de fromage. C’est très bon mais clairement très cher ! Allez, on va se consoler en se disant qu’on paie l’emplacement 🙂

Coucher du soleil sur la plage Gamboa

C’est vrai que passer toute la journée ici, ça fait long mais on nous a tellement dit que le coucher de soleil était beau… On confirme c’est très sympa. La marée est à nouveau basse, alors on rentre à pied.

Coucher du soleil sur la plage Gamboa
fin de journée à Gamboa

Match finale Copa Libertadores

Ce soir, c’est gros gros match. Finale de la Copa Libertadores : Flamengo (Brésil) contre River Plate (Argentine). C’est la grosse ambiance dans les bars. C’était moins une mais Flamengo finit par gagner 2-1.

Massage

Prix : 30 min – 70 R ou 1h – 110 R
Insta : curing_touch_massage

Parce que oui j’adore les massages, sur les conseils de tous, je décide de faire confiance à Amar. Il habite à Salvador où il est maître de capoeira mais le samedi il mixe à Morro de Sao Paulo. Sa technique ? Une combinaison de reiki, shiatsu et massage thaï. Ça fait 22 ans qu’il pratique et je confirme, il est très bon. Bien utile pour moi, il est américain (de NY) donc en anglais c’est plus facile pour communiquer !

O Casarao Restaurante

On ne peut pas rater ce restaurant sur la place principale. Je l’avais vu plusieurs fois parce que 1. il fait des sushis, 2. il y a du monde 3. il y a de la musique live. Forcément on prend un apéro sushis california rolls saumon cream cheese, mhm. Ensuite on s’est lâché, entrées filet mignon de bœuf au gorgonzola (mon péché mignon au Brésil) et ceviche saumon. On avait oublié qu’une entrée au Brésil c’est quasiment un plat chez nous. C’était délicieux. Leur saumon à la sauce de maracuja vaut aussi le coup. On n’a plus très faim mais je craque pour un petit gâteau pour le dessert. Vous vous rappelez on a goûté ça à Pipa. En fait c’est un fondant au chocolat, vraiment très bon !

O Casarao Restaurante
tellement bon…

Jour 3 : phare, fort, piscine naturelle et plage

Phare, points de vue et tyrolienne

On marche jusqu’au phare, ça monte mais ce n’est pas difficile et rapide. Pour y accéder, il faut aller jusqu’à la descente qui mène vers le port et avant prendre à droite.

Le phare n’a pas grand intérêt. En revanche de chaque côté il y a deux points de vue
À droite, le point de vue donne sur les plages de Morro. Et surtout, c’est le départ d’une tyrolienne qui termine sa course dans l’eau de la première plage. Ça coûte 60 R la descente.

tyrolienne Morro de Sao Paulo
c’est fou cette tyrolienne !

Ensuite, deuxième point de vue, cette fois à gauche. C’est sympa mais moins joli. En s’avançant un peu, on découvre une piscine naturelle. Personne n’en parle de celle-ci ! Le souci maintenant, c’est de trouver comment on y va. Coup de bol, la marée est encore basse donc la piscine est visible. Un monsieur qui vend des boissons là haut nous explique qu’il faut redescendre et prendre la route qui longe la mer depuis le comptoir où on a payé la taxe d’entrée le jour de notre arrivée (oui oui maintenant on comprend tout ça en portugais haha).

piscine naturelle Morro de Sao Paulo
voici la piscine naturelle qu’on voit d’en haut

Fort et piscine naturelle

On redescend et en effet il y a un chemin sympa qui longe la mer. C’est aussi ici qu’est l’ancien fort. Au bout du chemin, on arrive directement sur la piscine naturelle. C’est très sympa et en plus il y a très peu de monde.

fort Morro de Sao Paulo
chemin le long du fort
piscine naturelle Morro de Sao Paulo
c’est vraiment canon ! petite pépite inconnue comme on adore

Plages 1 à 4

La marée remonte et l’eau refroidit… On remballe et on va sur la première plage (il faut revenir en arrière et repasser par le centre). Après avoir un peu regardé les arrivées de la tyrolienne dans l’eau, on se promène le long des plages jusqu’à la quatrième. C’est marée haute et l’eau est vraiment belle. Le premier jour c’était beau mais à marée haute c’est mieux. On se baigne, on mange des brochettes de fromage et on se repose !

plage 1 Morro de Sao Paulo
et voilà la plage 1 où arrive la tyrolienne
plage 4 Morro de Sao Paulo
à marrée haute cette fois !

On voulait voir le coucher du soleil depuis le phare mais la météo n’était pas top… On a même eu quelques gouttes de pluie… Espérons qu’on puisse le voir demain.

Restaurant Café das Artes

Vous l’aurez compris, on se fait plaisir niveau restaurants à Morro ! Aujourd’hui, c’est repas typique du Brésil. Cocktail Jorge Amado, notre coup de cœur à Paraty. Entrée au crabe, plat crevettes dans une coco verte et dessert petit gâteau mais avec gâteau cocada (à la coco) et tarte à la banane, noix, chocolat. On a très bien mangé !

Restaurant Café das Artes
voici leur spécialité de crevette coco, on valide

Theatro do Morro

À l’écart du centre après la fontaine ancienne, il faut monter des escaliers à gauche. On pensait que ça serait proche, en fait il faut monter un paquet de marches ! Heureusement, le bruit nous guide. En fait, ce n’est pas vraiment un théâtre mais plutôt une zone en plein air avec des gradins. Les mercredi et dimanche soirs il y a des animations. Ce soir jusqu’à minuit c’est soirée live musique brésilienne en mode toutes les filles (de tout âge) twerkent. Hallucinant !

Theatro do Morro
show live au Theatro do Morro

Après minuit, il y a une autre soirée payante au même endroit. Autre ambiance, musique électro. Des rabatteurs sur la place centrale vendent des pré-ventes à 30 R (60 R sur place). On n’est pas allé voir.

Jour 4 : échec du tour de l’île, merci la pluie

On devait faire le tour en bateau aujourd’hui. Sauf qu’il pleuvait ce matin… Dans le doute, on a quand même marché jusqu’à l’agence. Arrivé sur place, on nous annonce que les 10 autres personnes ont annulé 🙁 Prix du tour : 280 R, peu importe l’agence.

On rentre bredouille à l’hôtel. Journée pluie = journée glande, blog et film.

Bossa Nova Bistro

Pour notre dernière soirée à Morro, on clôture en beauté notre grand chelem des restaurants. On commence par un apéro délicieux et original : dadinho de tapioca (vous devez goûter pour découvrir !). Ensuite c’est la farandole de plats exquis. En entée : burrata (oui oui vous avez bien lu) et ceviche de tilapia mangue-fraise. En plat : moqueca aux crevettes et bananes (spécialité de la région de Bahía). Et en dessert : cocada avec boule de glace et coulis de fraise et ciocolatto (gâteau au chocolat glace vanille). Le chef a pris le temps de discuter avec nous. Il était prof de cuisine et maintenant il est chef de ce restaurant. Il est passionné par son métier et toujours en recherche du meilleur. On a bien mangé et on a passé une très bonne soirée !

Bossa Nova Bistro Morro de Sao Paulo
l’entrée commence très bien
Bossa Nova Bistro Morro de Sao Paulo
et voici le fameux moqueca, spécialité de la région Bahia

On avait hésité à reporter notre départ pour pouvoir faire l’excursion en bateau mais il pleut encore… et pour quelques jours… On part donc le lendemain matin. Sur la place principale, on achète notre ticket pour rejoindre Salvador. Il y a l’option catamaran direct pour 95 R en 2h30 ou semi terrestre bateau bus bateau pour 70 R en 3h30. On hésitait déjà à prendre le moins cher mais la météo a décidé pour nous, les catamarans ne partent pas avec la pluie d’aujourd’hui. Au port, on paie en plus une taxe d’embarquement de 1,15 R / personne.

Autres choses à faire à Morro de Sao Paulo :

  • Village de pêcheur de Guarapua
  • Excursion à Boipeba
  • Excursion en 4×4 sur l’île

Conseils pour Morro de Sao Paulo :

  • Éviter le week-end
  • Il faut payer un taxe de 15 R par personne à l’entrée
  • Excursion tour de l’île et Boipeba et piscines naturelles de Morro : bien vérifier l’horaire de la marée basse pour bien voir les piscines naturelles
  • Aller à Gamboa par la plage de jour à marée basse, belle balade
  • Plage 2 : ambiance et fête, plage 4 : tranquille

Notre avis sur Morro de Sao Paulo :

La ville est vraiment très touristique. Ça surprend au début puis on s’y habitue. Si possible, il vaut mieux éviter le week-end ou s’éloigner un peu. Les plages sont très belles, l’eau est turquoise et bonne. Les restaurants sont délicieux. On a beaucoup aimé notre halte à Morro. On regrette juste que la pluie ait gâché notre excursion en bateau.

Détail des dépenses à Morro de Sao Paulo

Pour 4 jours, nous en avons eu pour 37€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Morro de Sao Paulo). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Bateau taxi plage Gamboa : 5 R (1€)
  • Tour de l’île : 280 R (61€)
  • Hostel Morro de Sao Paulo : 50 R (11€)
  • Plat restaurant local simple : 20 R (4,40€)
  • Arriver à Morro de Sao Paulo :
    • Bateau Barra Grande – Camamu : 30 R (6,60€)
    • Bus Camamu – Valença : 17,50 R (4€)
    • Bateau Valença – Morro de Sao Paulo : ? On a oublié de le noter… mais on croit se souvenir que c’est 25 R (5,50€)
  • Partir de Morro de Sao Paulo :
    • Transfert semi-terrestre Morro de Sao Paulo – Salvador : 70 R (15€) + 1,15 R taxe port (0,25€)

Étape précédente :

Étape suivante :

Au revoir Morro de Sao Paulo, bonjour Salvador

  • On part de Morro de Sao Paulo à 12h30 en bateau puis mini van puis bateau pour une arrivée à 16h à Salvador avec la compagnie LCRI.
  • 70 R la place + 1,15 R de taxe au port

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Et vous, ça vous est déjà arrivé de vraiment vouloir faire une visite et que la pluie vous en empêche ?

Si vous avez des questions sur Morro de Sao Paulo, le Brésil ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *