Que faire à Sao Luis au Brésil et Alcantara ? - Destination TDM
  • Menu
  • Menu
Sao Luis

Que faire à Sao Luis au Brésil et Alcantara ?

Accueil » Brésil » Que faire à Sao Luis au Brésil et Alcantara ?

Pourquoi visiter Sao Luis et Alcantara ?

Sao Luis est la capitale de l’état du Maranhão. Autrefois une île, elle est maintenant reliée au continent par un pont. Son centre historique colonial avec ses façades d’azulejos est classé à l’Unesco (même si le patrimoine se dégrade). La ville a été fondée par les français, d’où le nom Sao Luis, Saint Louis (Louis XIII et non pas Louis IX) mais rapidement prise par les portugais. Petite anecdote : Sao Luis a la troisième marée la plus forte du monde (8 mètres) ! Alcantara, petit ville coloniale aux allures de cité abandonnée est accessible en 1h10 de bateau.

Quand visiter Sao Luis et Alcantara ?

La météo est favorable à Sao Luis d’août à mars.

Que faire à Sao Luis et Alcantara ?

Visiter Sao Luis et Alcantara en 2 jours :

Éviter le lundi, la plupart des visites sont fermées.

Jour 1 : Sao Luis

  • Cathedral da Sé
  • Avenida Dom Pedro II
  • Palacio La Ravardière
  • Palais de Justice
  • Palacio do Leoes
  • Casa do Maranhão
  • Rua Portugal
  • Musée du raggae
  • Centro de Criatividade Odylo Costa Filho (uniquement s’il y a un évènement)
  • Centro de Cultura Popular
  • Teatro Arthur Azevedo
  • Fonte do Ribeirao
  • Museu Histórico e artistico do Maranhao
  • Centro cultural Vale Maranhão
  • Solar do Vasconcelos
  • Convento das Mercês et igreja do Desterro

Jour 2 : Alcantara

  • Praça da Matriz et église Sao Matias
  • Museu historico
  • Casa histórica de Alcantara
  • Igreja de Nossa Senhora do Carmo

Où dormir à Sao Luis et Alcantara ?

  • L’idéal est de dormir dans le centre historique.
  • Nous avons dormi à l’hospedagem Boa Visa, à quelques minutes du centre historique.

Où manger à Sao Luis et Alcantara ?

  • Pas cher et bon, 10-15 R le plat :
    • Deco’s
    • Reviver tapioca e cafe
    • Brochettes au barbecue dans le rue (le soir)
  • Un peu plus cher :
    • Coco Bambu Sao Luis (italien)
    • Armazem Do Chef (brésilien)
    • Vignoli (italien)
    • SENAC restaurante (brésilien)
  • Eau et snack : supérettes

Comment se déplacer ?

  • Dans le centre historique de Sao Luis, tout se visite à pied.
  • Pour rejoindre Alcantara il faut prendre un bateau (1h10). Ensuite, on visite à pied.

La sécurité à Sao Luis ?

Sao Luis, comme la plupart des grandes villes, n’est pas la ville la plus sûre du Brésil. Mais ne vous inquiétez pas si vous respectez les quelques principes de base tout se passera bien :
– se contenter du centre
– évitez de sortir vos objets de valeur type téléphone, portefeuille,…
– après en toute franchise, on ne s’est jamais senti en insécurité.

Combien ça coûte ?

  • Pour 2 jours, nous en avons eu pour 32€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Sao Luis). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Sao Luis ?

  • On recommande de retirer aux banques Itaú (seulement Visa) ou Bradesco (Visa et Mastercard) qui ne prennent pas de frais.
  • Il y en a plusieurs au centre ville.
  • Taux de change en octobre 2019 : 1€ = 4,50 R

Comment aller à Sao Luis et Alcantara ?

90% des trajets, horaires et compagnies sont indiqués sur ces deux sites internet :
Buscaonibus
Clickbus
Condition : que le trajet soit direct. S’il y a un changement, il faut demander à la gare ou aux hôtels et agences.

Aller à Sao Luis depuis Belo Horizonte, Sao Paulo, Rio,… les grandes villes :

  • Avion avec les compagnies GOL, Latam ou Azul
  • Prix entre 50 et 150€ aller simple.
  • Le bus c’est très long et pas forcément moins cher.

Aller à Sao Luis depuis les villes proches

  • En bus, gare routière à 10 km du centre.

Aller à Alcantara depuis Sao Luis

  • Cais de Praia Grande, 1h10 de bateau, horaires en fonction des marées.
  • L’idéal est de prendre un bateau tôt le matin et revenir en fin de matinée.

Notre visite de Sao Luis et Alcantara en 2 jours :

Arrivée à Sao Luis

On arrive en fin de journée à Sao Luis depuis Belo Horizonte en avion. L’aéroport est à 12 kilomètres du centre historique. Pour une fois, on décide de ne pas faire les flemmards à prendre un Uber et donc on se renseigne pour prendre le bus. Il y a un kiosk d’information dans l’aéroport et on nous indique qu’il faut prendre le bus 901 (3,40 R / pers). C’est en effet moins cher que le taxi et plus local. Mais malgré toute notre bonne volonté, après 45 minutes d’attente, on commande un Uber (20 R à deux)…

On arrive à l’hospedagem Boa Visa. On avait négocié sur Whatsapp (pendant qu’on attendait le bus !) une chambre double avec petit dej pour 50 R. Belle surprise, la maison est tenue par Brice, un français et sa femme brésilienne.

Jour 1 : visite du centre historique de Sao Luis

Nous avons eu une très bonne surprise, surtout après les frais élevés des visites du sud du Brésil, toutes les visites de la journée sont gratuites.

Cathedral da Sé

La cathédrale de Sao Luis date de 1690 et est dédiée à Notre Dame de la Victoire, patronne de Sao Luis. L’intérieur est joliment décoré avec notamment un retable en or.
Juste à côté, il y a le Palacio arquiepiscopal, musée d’art sacré, mais on l’a zapé.

Cathedral da Sé Sao Luis
Cathedral da Sé

Avenida Dom Pedro II

Cette rue est l’ancienne rue principale de l’époque des français. Elle est bordée de beaux bâtiments.

Palacio La Ravardière

Juste en passant, on profite de la belle façade de la mairie et de la statue du buste du fondateur de la ville. Le bâtiment de 1689 ne se visite pas.

Palacio La Ravardière
Palacio La Ravardière

Palais de Justice

Idem, ce beau bâtiment rénové ne se visite pas.

Palais de Justice Sao Luis
Palais de Justice

Palacio do Leoes

Alors cette fois, on peut visiter et ça vaut vraiment le coup ! Sur l’emplacement de l’ancien fort, ce palais du 18è siècle, est inspiré du trianon de Versailles. Il accueille aujourd’hui la maison et le bureau du gouvernement de l’état du Maranhão. Coup de bol, on tombe sur Camilla, une brésilienne qui étudie le français. Donc… visite en français ! On avait l’habitude des visites en portugais alors déjà rien que l’anglais on aurait été comblé ! La visite nous emmène à travers les salons fourni du mobilier et des objets d’époque. On a beaucoup aimé le très grand tableau sur l’histoire de la ville. Fin de la visite avec la salle à manger qui donne sur le jardin et la mer.

Palacio do Leoes Sao Luis
Palacio do Leoes
Palacio do Leoes
Palacio do Leoes

Casa do Maranhão

On continue les visites avec ce musée sur les traditions de la région. Au rez-de-chaussée, l’exposition porte sur l’histoire et à l’étage sur la culture. Dommage que tout soit écrit en portugais… On a bien aimé les costumes du carnaval.

Casa do Maranhão Sao Luis
Casa do Maranhão

Restaurant Deco’s

Juste en face, on déguste un bon plat de poisson pour seulement 15 R. En plus, la serveuse est très sympa.

Rua Portugal

Pour nous, c’est la plus belle rue de la ville. On y découvre des façades recouvertes azulejos.

Rua Portugal Sao Luis
Rua Portugal
Rua Portugal
Rue très jolie 🙂

Musée du reggae

Sao Luis est la capitale du reggae au Brésil. C’est carrément une religion ! Ici, c’est le seul endroit au monde (d’après eux en tout cas) où on danse le reggae en couple. Ils ont même fait un musée du reggae. Bon on vous avoue, ce n’est pas le musée de l’année mais c’est original comme visite. Et tous les mercredi soir c’est piste de danse gratuite.

Musée du reggae Sao Luis
Musée du reggae

Centro de Criatividade Odylo Costa Filho

Ce centre culturel n’a aucun intérêt s’il n’y a pas d’événement. C’est une bibliothèque et un théâtre.

Centro de Cultura Popular

Ça ressemble beaucoup à la casa do Maranhão. On a aimé l’exposition de nombreux costumes.

Centro de Cultura Popular Sao Luis
Centro de Cultura Popular

Teatro Arthur Azevedo

Gros coup de cœur pour cette super visite. Accompagné d’un étudiant parlant parfaitement anglais, on a arpenté les dédales de ce théâtre du 19è siècle. C’est le deuxième plus ancien après Ouro Preto. On commence la visite par le côté spectateurs en découvrant même la tribune présidentielle. Et pour la première fois pour nous, on a la chance d’aller de l’autre côté. C’est dingue ! Il y a nombre impressionnant de rideaux et tout est fait manuellement donc à la corde !

Teatro Arthur Azevedo Sao Luis
Teatro Arthur Azevedo
Teatro Arthur Azevedo

Fonte do Ribeirao

On se demandait justement ce que c’était en passant devant ce matin. Cette fontaine de la fin 18è siècle ressemble à un petit théâtre d’extérieur type marionnettes.

Fonte do Ribeirao Sao Luis
Fonte do Ribeirao

Museu Histórico e artistico do Maranhao

Cette maison coloniale typique du 19è siècle se visite avec un guide (en portugais ou anglais). Le principe : découvrir une maison telle qu’elle était à l’époque avec le mobilier d’origine. Les photos sont interdites à l’étage.

Museu Histórico e artistico do Maranhao
Museu Histórico e artistico do Maranhao

Coconut fraîche !!!

Alerte méga bon plan ! À côté de l’hôtel Hospedagem Bao Vista, il y a un entrepôt qui vend des noix de coco en gros et qui fournit tout la ville voire au delà. En tant que particulier, on peut quand même en acheter à l’unité et ils l’ouvrent. Devinez le prix ?… 1,50 R soit 0,30€ ! Même en Asie on n’en trouvait pas de si peu chères.

Churrasqueira

On mange à côté de l’hôtel, dans la rue, un barbecue maison. L’ambiance est très sympa, c’est bon et pas cher.

Jour 2 : visite d’Alcantara

Aujourd’hui, on prend le bateau pour rejoindre la ville d’Alcantara. Ce n’est pas une île mais c’est bien plus rapide et sympa en bateau. On voulait y aller hier mais on avait sous estimé l’organisation. En fait, les bateaux partent et reviennent en fonction des marées. Et comme les choses à visiter sont principalement ouvertes le matin… On a donc élaboré notre plan et on était prêt à partir ce matin.

Il y a plusieurs compagnies. Peu importe laquelle on prend, elles sont toutes à 15 R l’aller et 30 R aller-retour. L’idéal est d’aller voir les horaires directement au port Cais da Praia Grande parce que les départs, en fonction de la marée, varient chaque jour. En haute saison, il vaut mieux prendre ses billets la veille. La visite se faisant en 1/2 journée, le mieux est de prendre le bateau tôt le matin et revenir en fin de matinée.

On prend donc le bateau à 7h15 avec la compagnie Lancha Bahía Star (15 R) pour 1h10 de trajet. Le bateau va lentement et arrivé au large, il y a de grosses vagues. Ça tangue pas mal… je l’avoue je n’étais pas au top. Avis aux malades en mer !

centre de Sao Luis
Vue sur le nouveau centre de Sao Luis

Arrivé à Alcantara, on est surpris par cette ville qui semble morte voire même abandonnée… Heureusement on a vu des habitants ! On est ravi de découvrir que toutes les visites sont gratuites.

Praça da Matriz

Après avoir monté la rue principale et admiré un point de vue, on rejoint la place centrale d’Alcantara. Très surprenant, un champs d’herbe brûlée avec une église abandonnée… L’église Sao Matias en plus d’être abandonnée est quasiment totalement détruite. Devant, il y a encore le pilori où on fouettait les esclaves. Autour de la place, les plus beaux bâtiments coloniaux de la ville et la mairie, l’ancienne prison.

Rue principale d'Alcantara
Rue principale d’Alcantara
point de vue Alcantara
Point de vue en chemin
Église de la Praça da Matriz
Église de la Praça da Matriz

Museu historico

Comme à Sao Luis, on visite ce musée dans une ancienne maison coloniale. La façade est recouverte d’azulejos. La visite guidée en anglais est très similaire au museu Histórico e artistico do Maranhão à Sao Luis. On découvre du mobilier et des objets d’époque, une exposition d’art sacré et des photos du Alcantara d’antan.

Museu historico Alcantara
Museu historico

Casa histórica de Alcantara

Cette fois, pas de visite guidée. C’est encore une autre belle maison du 18è siècle qu’on découvre seul.

Casa histórica de Alcantara
Casa histórica de Alcantara

Casa do Divino

Imaginez, une visite guidée faite par un portugais qui parle espagnol. Bon pour ceux qui n’ont jamais entendu, c’est peut-être difficile à imaginer. Mais clairement c’est super diffile à comprendre. J’ai lâché dès la première salle… Pour résumer, c’est une exposition des costumes de la fête locale.

Casa do Divino Alcantara
Casa do Divino

Igreja de Nossa Senhora do Carmo

Prix : 2 R

On n’a juste jeté un œil rapide mais on n’a pas payé l’entrée considérant que ça ne valait pas le coup.

Igreja de Nossa Senhora do Carmo Alcantara
Igreja de Nossa Senhora do Carmo

Le ferry est à 11h30, on a un peu de temps devant nous. On en profite pour boire un guarana en terrasse. C’est une des boissons phares du Brésil. Tout le monde boit ce soda. Plusieurs marques en font mais on trouve qu’Antartica est le meilleur.

On repart à 11h30 avec la compagnie Iate Luzitana (15 R). Le bateau est moins sympa mais bon la traversée est rapide.

Au final, on est un peu déçu par Alcantara. Elle ne mérite peut-être pas qu’on s’y attarde.

Reviver tapioca e cafe

À Sao Luis, on peut manger bon et pas cher. On dégotte ce petit restaurant avec viande ou poisson et buffet illimité d’accompagnements pour 12 R.

À 15h15, un mini bus vient nous chercher à l’hôtel pour partir direction Barreirinhas, porte d’entrée du parc national Lençois do Maranhenses. On passe récupérer des gens à l’aéroport donc en réalité, on ne part vraiment qu’à 16h30.

Autres choses à faire :

  • Sao Luis : centro cultural Vale Maranhão, solar do Vasconcelos, convento das Mercês et igreja do Desterro. Plage à 10 km.
  • Alcantara : fonte da Mirititiua

Conseils pour Alcantara :

  • L’idéal est d’aller voir les horaires directement au port Cais da Praia Grande parce que les départs varient en fonction de la marée.
  • En haute saison il vaut mieux prendre ses billets la veille.
  • La visite se faisant en 1/2 journée, le mieux est de prendre le bateau tôt le matin et revenir en fin de matinée.
  • Arriver 15 minutes avant le départ du bateau.

Notre avis sur Sao Luis et Alcantara :

On a aimé découvrir ces deux villes coloniales, au final assez différentes du sud du pays. Ça nous a fait mal au cœur de voir ce patrimoine quasi abandonné. La visite de Sao Luis et Alcantara n’est pas incontournable. Si vous passez par Sao Luis, pourquoi pas s’y attarder mais si vous pouvez aller directement au parc national Lençois Maranhenses, c’est mieux.

Détail des dépenses

Pour 2 jours, nous en avons eu pour 32€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Sao Luis). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Entrée : toutes les visites sont gratuites
  • Hôtel Sao Luis Hospedagem Boa Vista : 50 R (11€)
  • Menu restaurant local simple : 15 R (3,30€)
  • Bateau aller simple Sao Luis – Alcantara : 15 R (3,30€)
  • Uber aéroport Sao Luis – centre historique : 20 R (4,50€)
  • Avion Belo Horizonte – Sao Luis : 89€
  • Van Sao Luis – Barreirinhas : 70 R (15€)

Étape précédente :

Étape suivante :

Au revoir Sao Luis et Alcantara, bonjour Barreirinhas (Lençóis Maranhenses)

  • On part de Sao Luis (de notre hôtel) à 15h15 en mini bus (départ aéroport 16h30) pour une arrivée à 21h à Barreirinhas avec la compagnie Divertix.
  • 70 R la place.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Vous avez déjà visité une ville anciennement française ailleurs ?

Si vous avez des questions sur Sao Luis, Alcantara, le Brésil ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *