• Menu
  • Menu
Rio

Que faire à Rio de Janeiro pendant 4 jours ?

Accueil » Nos derniers articles » Brésil » Que faire à Rio de Janeiro pendant 4 jours ?

Pourquoi visiter Rio ?

Que de choses à faire à Rio… son Pain de Sucre, son Corcovado, son carnaval, ses superbes baies et plages ou encore ses favelas perchées sur les collines… Elle n’a pas fini de faire rêver. Et gros bonus notamment par rapport à Sao Paulo, l’Histoire est passé par Rio.

Quand visiter Rio ?

Mai – octobre

Que faire à Rio ?

Visiter Rio en 4 jours :

On peut passer une semaine, 10 jours à Rio sans s’ennuyer. Comme la plupart d’entre vous sont pressés par le temps, on vous propose un itinéraire en 4 jours (grosses journées).

Jour 1 :

  • Le Sud :
    • Corcovado à l’ouverture
    • Jardin botanique et parque Lage ou parque nacional da Tijuca
    • Plages de Copacabana et Ipanema
    • Excursion favela et colline des deux frères au coucher du soleil

Jour 2 :

  • Quartier Lapa :
    • Cathedral Metropolitana
    • Arcos da Lapa
    • Rua da Lapa
    • Ecadaria Selaron
  • Quartier Santa Teresa :
    • Rue Almirante Alexandrino
    • Rue Paschoal Carlos Magno
    • Pause pao de queijo et açai à Cultivar ou verre au Bar do Gomez
  • Quartier Gloria – Catete :
    • Museu da Republica
  • Quartier Flamengo :
    • Aterro do Flamengo et plage
  • Pain de sucre au coucher du soleil

Jour 3 :

  • Quartier centre :
    • Museu do Amanha
    • Museu de Arte do Rio
    • Mosteiro de Sao Bento
    • Igreja de Nossa Senhora da Candelaria
    • Centro cultural Banco do Brasil
    • Casa França Brasil
    • Centro cultural Paço imperial
    • Antigo Convento de Nossa Senhora do Carmo
    • Palacio Tiradentes
    • Museu historico nacional

Jour 4 :

  • Quartier centre :
    • Rua do Ouvidor
    • Rua do Rosario
    • Confeitaria Colombo
    • Rues du quartier Saara
    • Real Gabinete Português de Leitura
    • Igreja de Sao Francisco de Paula
    • Largo da Carioca
    • Igreja e convento de Santo Antonio
    • Igreja de Sao Francisco de Penitencia
    • Rua da Carioca
    • Praça Floriano
    • Theatro municipal
    • Biblioteca Nacional
    • Museu nacional de Belas Artes (façade)
    • Museu de Arte moderna (éventuellement s’il reste du temps)

Conseils pour les jours de visites à Rio

  • Prévoir d’être à Rio le week-end : vendredi (soirée à Lapa) et samedi (spectacle de samba à l’école Salgeiro).
  • Lundi soir : samba gratuite dans la rue.
  • Voir un match de foot au Maracana (ou à défaut au stade Olympique). On n’a pas trouvé dingue la visite du Maracana donc on ne la recommande pas (sauf si vous êtes un fan absolu de foot).

Quelques quartiers de Rio :

  • Nord : gare routière et Maracanã
  • Centre : quartier des affaires et nombreux musées
  • Lapa : quartier idéal pour sortir et faire la fête
  • Glória et Catete : calme, bien pour dormir
  • Santa Teresa : petit Montmartre
  • Flamengo : quartier chic, plage
  • Botafogo : chic, à la mode pour boire un verre
  • Copacabana : célèbre plage, ça craint le soir
  • Ipanema et Leblon : quartier résidenciel riche

Où dormir à Rio ?

  • L’idéal est de dormir dans un quartier plutôt « safe » et proche des attractions touristiques comme Gloria, Catete, Santa Teresa, Flamengo ou Botafogo. La plupart des touristes logent à Copacabana ou Ipanema mais on trouve que c’est un peu excentré (même si Uber est bien pratique).
  • Nous avons dormi à l’hostel Gloria, à Catete.

Où manger à Rio ?

Merci à Axel pour ses conseils 🙂

  • Boulangerie d’Antonin : Le Petit Pain à Santa
  • Cultivar (Santa Teresa) : pao de quejo et açai
  • Marchezinho (Botafogo) : tapas
  • Simplesmente et Bar do Gomez (Santa Teresa) : ambiance conviviale et populaire
  • Haru (Copacabana) : meilleur japonais de Rio
  • Ferro e Farinha (Catete) : pizza
  • Tacaca do Norte (Largo do Machado) : spécialités de l’Amazonie (meilleur açai de Rio)
  • Zaza Bistrot (Ipanema)

Eau et snack : supermarchés partout dans Rio. Il y a des fontaines à eau potable dans les lieux touristiques.

Comment se déplacer à Rio ?

  • À Rio, impossible de tout faire à pied tellement c’est grand.
  • Il y a le métro et des bus mais notre moyen de transport préféré est le Uber. En Uber pool (et même parfois X), ça nous coûtait moins cher que le métro et c’est bien pratique. Si vous n’avez pas internet sur votre téléphone (sim brésilienne, Free ou autre) il y a du WiFi dans beaucoup d’endroits, n’hésitez pas à demander.

La sécurité à Rio ?

Rio, comme la plupart des grandes villes, n’est pas la ville la plus sûre du Brésil. Mais ne vous inquiétez pas si vous respectez les quelques principes de base, tout se passera bien :
– se contenter des quartiers touristiques de jour.
– se déplacer en Uber le soir.
– évitez de sortir vos objets de valeur type téléphone, portefeuille,…
– après en toute franchise, on nous avait prévenu de cela, mais on ne s’est jamais senti en insécurité.

Combien ça coûte à Rio ?

  • Pour 5 jours, nous en avons eu pour 85€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Rio). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Rio ?

  • On recommande de retirer aux banques Itaú (seulement Visa) ou Bradesco (Visa et Mastercard) qui ne prennent pas de frais.
  • Il y en a plusieurs au centre ville.
  • Taux de change en septembre 2019 : 1€ = 4,52 R

Comment aller à Rio ?

90% des trajets, horaires et compagnies sont indiqués sur ces deux sites internet :
Buscaonibus
Clickbus

Aller à Rio depuis Ilha Grande

  • Bateau + bus Ilha Grande à Rio avec la compagnie Transfer Ilha Grande.
  • 3h de bateau + bus pour 110 R la place.

Aller à Rio depuis l’international

  • Aéroport à 15 km du centre.

Notre visite de Rio en 5 jours :

Après 3h de bateau et bus depuis Ilha Grande, on arrive à 21h à notre hôtel, Gloria Guesthouse. Le bus devait nous déposer devant l’hôtel mais la rue étant en montée et étroite, il ne peut pas passer. On a un peu râlé parce qu’on ne comprenait pas (forcément en portugais !). Le chauffeur, très sympa, nous a déposé en bas de la rue et a commandé un Uber. C’est plus rassurant comme on ne connaît pas et que tout le monde nous rabâche que Rio c’est dangereux la nuit…

On est ravi, l’hôtel était un peu cher vs nos standards, mais il est vraiment bien.

Jour 1 : visite du centre et du Pain de Sucre

On se lève tôt parce qu’aujourd’hui c’est la plus belle journée de la semaine. Ensuite, on va avoir le droit à de la pluie… Départ de notre hôtel à pied (proche du métro Gloria).

Igreja de Nossa Senhora da Glória do Outeiro

Un des restes de l’époque coloniale, cette église est perchée en haut d’une colline. La porte principale étant fermée, on allait tourner les talons sauf que… on ne se laisse pas abattre comme ça. En fait, il faut entrer par l’arrière gauche, au niveau de la sacristie. On découvre enfin l’intérieur de cette ancienne église. Les murs sont recouverts d’azuleros, ça nous fait beaucoup penser au Portugal.

Igreja de Nossa Senhora da Glória do Outeiro Rio
Azuleros portugais

Rua da Lapa

Dans cette rue, il reste d’anciennes maisons du 18è et 19è siècle. Malheureusement, elles ne sont pas bien entretenues pour la plupart et donc un peu délabrées.

Rua da Lapa Rio
un peu délabré quand même…

Escadaria Selaron

Un des tops à ne pas manquer à Rio. Cet escalier de 215 marches est recouvert de milliers de céramiques et azuleros venant du monde entier. L’artiste, Selaron, dont on peut voir le portrait sur un carreau au debut à gauche, a passé 20 ans, jusqu’à sa mort, à décorer cet escalier. Aujourd’hui, on dirait que tout le monde s’est passé le mot, c’était bondé ! On aurait peut-être dû y aller tôt le matin, avant le monde.

Escadaria Selaron
Street art plutôt sympa en chemin
Escadaria Selaron Rio
Escadaria Selaron
Escadaria Selaron Rio
Escadaria Selaron

Arcos da Lapa

Cet aqueduc du 18è siècle n’est plus utilisé aujourd’hui. On avoue être un peu déçu par ce monument. Il faut dire que chez nous, en France, ils valent le détour.

Arcos da Lapa
pas dingue hein ?
street art
Street art toujours en chemin

Cathedral metropolitana

On a mis du temps à comprendre que cet édifice, hyper original de l’extérieur et qui ressemble à une pyramide en béton type maya, était en fait la cathédrale de Rio !

Cathedral metropolitana Rio
franchement vous diriez que c’est une église ? et d’autant plus la cathédrale de Rio ?

Étant arrivé par le mauvais côté, on s’est retrouvé au sous sol, au niveau du musée qu’on n’a pas fait (5 R). Il y avait un salon dont on n’a pas bien compris le sujet. En tout cas, il y avait des massages gratuits, on ne s’est pas fait prier !

Finalement, après cette petite pause, on se fait expliquer. C’était simplement de l’autre côté. Au final, l’intérieur est tout aussi original que l’extérieur. On a beaucoup aimé l’architecture 20è siècle et pourtant, d’habitude on n’apprécie pas les églises modernes. Première chose incroyable : l’église peut contenir 20 000 personnes, ils ont vu les choses en grand ! Et deuxième, les immenses vitraux aux couleurs symbolisant vert (église), rouge (sainte), bleu (catholique) et jaune (apostolique).

Cathedral metropolitana
pas mal les vitraux

Rua da Carioca

Cette rue commerçante est bordée de belles maisons anciennes. Au numéro 39, on découvre le Bar Luíz, la plus ancienne brasserie de Rio.

Rua da Carioca
Rua da Carioca

D’ailleurs, on en profite pour déjeuner au restaurant Pilograma. On est tombé dessus par hasard et c’est vraiment bien : buffet au poids bon et varié, très bon rapport qualité prix.

Igreja de Sao Francisco de Paula

L’intérieur est joli, on se croirait dans un théâtre.

Igreja de Sao Francisco de Paula
des ampoules partout !

Real Gabinete Português de Leitura

Prix : gratuit

Déjà la façade est superbe mais alors l’intérieur, on en reste bouche bée. Cette magnifique bibliothèque du 19è siècle abrite une collection de 350 000 livres anciens dans un décor en bois, fer forgé et vitraux.

Real Gabinete Português de Leitura
notre gros coup de coeur…

Quartier Saara

Ce micro quartier concentre un nombre important de petits commerces. C’est très vivant, ça grouille de partout.

Quartier Saara
c’est un peu de bazarre non ?

Rua do Ouvidor, rua do Rosario et alentours

On se balade dans les rues piétonnes de ce quartier. Un peu cher (pour nous) pour s’installer et manger une pâtisserie, on profite tout de même du bel intérieur du café ancien, Confeitaria Colombo. Le soir, dans ces rues, c’est une toute autre ambiance, très animée.

En passant, on découvre 2 jolis bâtiments extérieur : Correios e Telegraphos et Centro cultural da Judiça Eleitoral.

Igreja da Santa Cruz dos Militares

Toujours sur le chemin, on jette un œil à l’intérieur de cette jolie église.

Igreja da Santa Cruz dos Militares
encore une jolie église

Igreja de Santo Antonio

Prix : Gratuit

Trouver l’entrée n’a pas été chose facile ! Une fois au métro Carrioca, il faut passer par le jardin en bas puis prendre le couloir sur la droite. Au fond, il y a un ascenseur, monter et le tour est joué ! Cette élise du 17è siècle est une des plus anciennes de Rio.

Igreja de Santo Antonio
C’est surtout le coeur qui vaut le coup

Igreja de Sao Francisco da Penitência

Prix : 10 R

Juste à côté, une visite à ne pas manquer. Il y a un petit musée mais ce qui vaut surtout le coup est la magnifique église recouverte d’or et de peintures.

Igreja de Sao Francisco da Penitência
on ne sait plus où donner de la tête !
Igreja de Sao Francisco da Penitência
fiou superbe…

Largo da Carioca

Encore une place vivante de Rio.

Theatro municipal

Ce bâtiment du 20è siècle comportes des similitudes avec l’opéra Garnier de Paris.

Theatro municipal Rio
Theatro municipal

Museu national de belas artes

Encore un beau bâtiment du 20è siècle. On profite simplement de l’extérieur, l’intérieur sera pour plus tard, c’est gratuit le dimanche.

Museu national de belas artes
Museu national de belas artes

Biblioteca nacional

Il n’y a pas de visite aujourd’hui mais la façade vaut le coup d’œil.

Biblioteca nacional
Biblioteca nacional

Praça Floriano Peixoto

Justement, on vous parle des bâtiments mais au centre se trouve une grande place.

Le temps passe si vite, on prend un Uber pool à 10 R pour rejoindre le pain de sucre à 9 km. On part du centre à 15h30 pour profiter pleinement de la vue sur Rio de jour, au coucher du soleil et de nuit.

Pain de sucre

Prix : 116 R mais il y avait une promo, on a payé 104 R.

pain de sucre Rio
Vue depuis le Pain de Sucre

Voir l’article détaillé sur le Pain de Sucre de Rio.

Jour 2 : Corcovado, voilier dans la baie et plages de Copacabana & Ipanema

Corcovado

Prix :
Train : haute saison : 79 R aller-retour / basse saison : 65 R aller-retour
À pied, accès au Corcovado seulement : haute saison : 22 R / basse saison : 18 R

Christ Redempteur Corcovado Rio
Le fameux Christ Redempteur du Corcovado

Voir l’article détaillé sur le Corcovado de Rio.

Excursion de 3h en voilier dans la baie de Rio

Sail in Rio
Prix : 180 R à 250 R selon la saison

Après en avoir pris plein de vue d’en haut, au Corcovado, on rejoint le port à 11h pour admirer Rio, depuis la mer cette fois. Pour ceux qui nous connaissent, on adore le bateau, alors on est ravi de pouvoir découvrir Rio de cette manière. On aurait bien fait le coucher du soleil en bateau, mais le temps étant trop mauvais le soir, il n’y avait pas de départ.

On embarque donc dans un voilier de 10 personnes, pendant 3 heures, à la découverte de deux forts, l’ancien centre d’immigration (le palais vert amande), la baie de Rio et les deux plages Adam et Eve. Je ne pensais pas pouvoir le dire mais oui, on s’est même baigné au large !

Baie de Rio
Baie de Rio
Fort Rio
Fort de Rio
Plages Adam et Eve
Plages Adam et Eve
Voilier baie de Rio
Sautera ou sauteras pas ?
baignade à Rio
Et bien si, il a sauté !

Et la super bonne surprise, APERO ! Mais pas n’importe lequel : saucisson, fromage, tomates, chips accompagnés d’une caipi ou bière.

On a vraiment adoré, c’est une super manière de découvrir Rio. Et si le temps est avec vous, c’est encore mieux !

Plage de Copacabana

Il y a quelques semaines, nous étions à Copacabana en Bolivie mais cette fois c’est la bonne, on est à la célèbre plage ! On décide de longer cette immense plage à pied. Moment très sympa.

plage Copacabana Rio
plage de Copacabana
plage Copacabana Rio
Tennis volley !
plage Copacabana Rio
Il y a de belles sculptures en sable tout le long

Plage d’Ipanema

Moins grande que Copacabana et peut-être plus sympa, on profite de la fin de journée et du coucher de soleil à se détendre sur le sable. Qu’on est bien…

Plage Ipanema
Plage d’Ipanema
Plage Ipanema Rio
Superbe coucher du soleil…

Courses baguette

On n’a pas d’habitude de vous raconter nos courses ou les petits détails inutiles du quotidiens mais là, on était trop content ! Ipanema est un des quartiers les plus chics de Rio mais on doit acheter notre repas de ce soir au supermarché. On tombe sur un rêve : de superbes fruits, du beurre d’Isigny mais surtout de belles et bonnes baguettes bien croustillantes. On peut dire qu’on a craqué… à 2,50€ la baguette… plus cher qu’en France !

Uber pool

On voudrait rentrer pour manger et on est trop fatigué pour sortir, on se réserve pour demain. C’est la folie sur la route, 1h15 pour faire 10 kilomètres. Heureusement, c’est passé vite, on était en Uber pool et incroyable, on a pris deux français sur le chemin !

Jour 3 : du foot, des musées et de la samba

Match de foot au stade olympique

Prix : 30 R ou 60 R

Pour ceux qui ne le savent pas, Quentin est fan de foot. Alors venir à Rio sans voir un match… Malheureusement, il n’y avait aucun match au Maracanã pendant notre séjour, on s’est donc rabattu sur le stade Olympique.

Match du jour : Botafogo (Rio) – Sao Paulo. On est venu 1h avant pour acheter les places (comme ce n’est pas un gros match). Il y avait des places à 30 ou 60 R. On voulait être en latéral (donc Est ou Ouest) et dans l’ambiance (à l’Est). Il n’y a pas de place attitrée tant qu’on est dans notre tribune, c’est 1er arrivé, 1er servi.

stade Olympique
stade Olympique de Rio

Rio a perdu mais il y avait une ambiance de folie. C’était vraiment une expérience sympa à vivre. Après le match, on prend Uber pour rejoindre le Maracanã. Oui oui encore du foot !

stade Olympique de Rio
ambiance assurée !

Visite du Maracanã

Prix : 55 R pour la visite du stade et musée

C’est un des stades mythiques du foot mondial. Le Maracanã détient le record du monde d’affluence dans un stade (à l’époque il n’y avait pas de siège).

On rentre par la porte A et c’est parti pour la visite du musée. Bon, il faut être fan et connaisseur de foot. En revanche, les vestiaires et les gradins sont plutôt sympas à visiter. Finalement, la visite n’est pas si dingue (sauf si on est très fan de foot), il vaut mieux aller voir un match au Maracanã.

Maracanã Rio
maillots des équipes du Brésil dans les vestiaires
Maracanã Rio
quelqu’un lui dit qu’il n’y a pas de match ?

Musée de demain ou museu do Amanha

Prix : 20 R
Compter 2h de visite

Retour au centre pour visiter le musée de demain. Il y a beaucoup de monde (on est samedi). Il est possible d’acheter un billet coupe file sur internet pour 2,5 R de plus / pers, on a essayé en vain.

Rien que l’extérieur futuriste en forme de paquebot du bâtiment laisse à penser que l’intérieur nous plaira. Le thème du musée est le monde de demain. Il y a 5 expositions :
– Cosmos : film sur l’histoire de l’univers et la vie sur terre. On a adoré s’allonger par terre pour regarder ce film dans une projection à 360°.
– Terre : la place de l’homme
– Antropocène : les modifications de l’environnement de ces dernières années
– Demain et nous : notre futur, la place et le rôle de l’homme
En fin de visite, on débouche sur un beau panorama sur l’eau.

 musée de demain Rio
musée de demain
 musée de demain Rio
belle vue pour clôturer la visite

On a adoré ce musée. Il est ludique, interactif et fait réfléchir.

Spectacle de samba : G.R.E.S Academicos do Salgueiro

G.R.E.S Academicos do Salgueiro
Prix : 40 R

À 20h30, tous les samedis, l’école de danse G.R.E.S Academicos do Salgueiro ouvre ses portes au publique pour assister aux répétitions de samba en vue du carnaval !

On pensait que ça commençait à 20h30 (comme c’était écrit sur le site internet) mais on découvre à nos dépends que les brésiliens et le respect du timing ça fait deux ! Le show a en réalité commencé à 22h30. Heureusement, il y a de quoi manger et boire dans la salle ou dehors. Malgré ce petit embêtement, on a passé une super soirée.

G.R.E.S Academicos do Salgueiro Rio
c’était trop bien !
G.R.E.S Academicos do Salgueiro Rio
costumes typiques du Brésil

Jour 4 : musées

Ce matin, c’est grasse mat, on est rentré tard hier ! Aujourd’hui, on a le droit à de la pluie tout la journée. Ça tombe bien, certains musées sont gratuits aujourd’hui, dimanche.

Palacio do Catete ou musée de la République

Gratuit le dimanche

Ancien siège du gouvernement fédéral, ce bâtiment date du 19è siècle. Il a aussi servi de résidence présidentielle et aujourd’hui, c’est le musée de la République. Un peu comme à Versailles, en moins grand et luxueux, on visite cette superbe demeure d’inspiration italienne.

Museu da República Rio
Museu da República
Museu da República Rio
Museu da República

Musée des Beaux Arts

Gratuit le dimanche

Comme tous les musées des beaux arts, on admire des peintures et sculptures, du classique au moderne. Honnêtement, on était un peu déçu.

Museu Nacional de Balas Artes Rio
Museu Nacional de Balas Artes

Museu Histórico nacional

Gratuit le dimanche

Ce musée qui présente l’Histoire du Brésil par ordre chronologique est vraiment bien fait. Et pour une fois, les panneaux explicatifs sont en anglais ! Il permet de comprendre l’histoire de ce pays colonisé par le Portugal. Dans une autre partie du musée, on découvre un belle collection de carrosses. C’est pour nous un des musées à ne pas rater à Rio.

Palacio Tiradentes

Ici, se tient la chambre des députés de Rio. Malheureusement, c’était fermé lors de notre passage. Hors des sessions, on peut visiter la salle.

Palacio Tiradentes
Palacio Tiradentes

Paço imperial

Prix : gratuit

Dans cet ancien palais du vice-roi du Brésil a été signée l’abolition de l’esclavage au Brésil en 1888. Aujourd’hui, le bâtiment abrite un centre culturel. On a pu visiter les expositions mais c’était un peu trop en dehors du classique à notre goût.

Paço imperial
Paço imperial

Antigo Convento de Nossa Senhora do Carmo

Dom Pedro I fut couronné empereur du Brésil dans cette église en 1822. Fermée mais extérieur sympa.

Antigo Convento de Nossa Senhora do Carmo
Antigo Convento de Nossa Senhora do Carmo

Rua do Ouvidor

On était déjà allé dans cette rue, mais là c’était une ambiance très sympa : des tables et chaises dans la rue, chacun sa bière, de la musique et une bonne ambiance.

Centro cultural Banco do Brasil

Prix : gratuit

Comme à Sao Paulo, la banque du Brésil offre gratuitement la possibilité de visiter des expositions dans ses locaux. Outre le bâtiment magnifique, l’exposition d’art moderne était plutôt sympa.

Centro cultural Banco do Brasil
Centro cultural Banco do Brasil

Casa França – Brasil

Malheureusement il n’y avait pas d’exposition en ce moment. On a juste jeté un coup d’œil pour l’architecture.

Casa França - Brasil
Casa França – Brasil

Church of our Lady of the Candelaria

Fermée également (oui le dimanche ce n’est pas idéal). L’extérieur de cette église vaut déjà le détour !

Church of our Lady of the Candelaria
Church of our Lady of the Candelaria

Jour 5 : colline des deux frères, favela Vidigal et Santa Teresa

Excursion demi journée colline des deux frères et favela Vidigal

Rio Authêntico Tours
Prix : 120 R

Ce matin, on a rendez-vous au Sheraton au sud de la ville avec Axel (guide français à Rio), notre guide pour la demi journée. De là, on rejoint le départ des moto-taxis (5 R / moto). On monte jusqu’au début de la randonnée en passant par la favela Vidigal en profitant des jolies vues sur la mer.

Colline des deux frères

C’est parti pour la montée ! On le confesse, c’est assez fatiguant mais on fait des pauses et c’est dans la forêt donc sympa. Axel nous donne des informations sur Rio, les quartiers, les favelas,… C’est super intéressant.

Savez-vous d’où vient le nom Brésil ? En fait Pau brasa est un arbre qui donne une teinture rouge. Le Brésil l’a beaucoup utilisé dans son commerce et donc ça a donné le nom au pays.

Au premier arrêt, superbe vue et on découvre la favela Rocinha (signifie petite ferme), la plus grande de Rio avec ses 80 000 habitants. On parlera des favelas plus loin. De loin, on aperçoit la Pedra da Bonita, un autre rocher pour une superbe vue : taxi puis 30 minutes à pied. La Pedra da Gavea, juste à côté est plus célèbre mais bien plus fatiguante (2h30 de montée). Aussi, de petits singes viennent nous rendre visite.

Colline des deux frères Rio
à gauche la plage, au fond les Piedras da Bonita et da Gavea et à droite la favela Rocinha
Colline des deux frères
ils sont pas mignons ?

Ouf, ça y est on est en haut ! La vue est dingue !!! Pour nous, elle est encore plus belle que celles depuis le Corcovado et le Pain de Sucre. Rappelez-vous, on avait eu le droit à de la brume, ici c’est parfait !

Colline des deux frères Rio
à gauche le Corcovado et à droite le Pain de Sucre

Les deux gros avantages de cette visite sont : la vue est incroyable et comme la colline des deux frères est moins célèbre que le Corcovado et le Pain de Sucre, il y a moins de monde.

Favela Vidigal

Les favelas de Rio en chiffres :
– 950 favelas
– 1,5 M personnes
– 1/4 de la population de Rio

Les favelas sont nées dans les années 40, 50 lorsque les brésiliens ont quitté les campagnes pour aller en ville à Rio et Sao Paulo. Ils se sont appropriés les terrains inhabités donc dans les collines (parfois même dans le centre et collé aux quartiers riches).

Ensuite, on redescend à travers la favela. C’est vraiment super de pouvoir en découvrir une (bien sûr, pas de voyeurisme ici). Au final, on s’est senti dans un quartier populaire (pas du tout en insécurité), avec de belles vues sur la mer.

Favela Vidigal Rio
favela Vidigal

On se faisait une idée des favelas plutôt comme les bidonvilles mais ça n’a rien à voir. Les maisons sont en dur et même parfois très belles. Ce qui caractérise une maison dans une favela c’est l’absence de titre propriété. Tout a été construit par les habitants. Ils ont accès à l’eau potable (à filtrer) et à l’électricité. Les habitants travaillent (métiers peu qualifiés).

Santa Teresa

Après la visite, avant de partir de Rio, on visite un des quartiers que nous n’avons pas encore découvert, Santa Teresa.

Petit coup d’œil sur la belle vue depuis la terrasse de la maison d’hôte de notre guide Axel avant de visiter le quartier.

Vue sur Rio Santa Teresa
pas mal la vue !

On aime beaucoup l’ambiance de ce quartier bohème. Un tram jaune (payant pour les non résidents) traverse le quartier, ça apporte encore plus de charme. L’idée, on l’a bien compris, est de se perdre dans les ruelles à la découverte de belles maisons anciennes, petits bars sympathiques ou encore street art. Les deux rues qui ont surtout retenu notre attention sont : rue Almirante Alexandrino et rue Paschoal Carlos Magno.

Cultivar

Dans ce petit bar typique on déguste le meilleur açai de la ville (il paraît, en tout cas nous on valide !). Les pains au fromage (pao de queijo) sont aussi à tomber par terre.

Cultivar Santa Teresa
un délice !

Armazém Sao Thiago est un ancien bar du quartier. On n’a pas testé mais apparemment leurs caipis valent le détour !

Fin de cette belle journée, on rentre à pied à l’hôtel puis on prend un Uber direction la gare routière pour prendre notre bus pour Petropolis.

Autres choses à faire à Rio :

  • Museu de Arte do Rio
  • Boulevard Olimpico et ses graffitis
  • Aqua Rio (aquarium)
  • Mosteirio de Sao Bento
  • Igreja de Nossa Senhora da Candelaria
  • Palacio Tiradentes
  • Palacio da Ilha Fiscal
  • Biblioteca nacional
  • Museu de arte moderna
  • Museu da Chacara do Ceu
  • Parque nacional da Tijuca
  • Parque Aterro do Flamengo
  • Forte de Copacabana
  • Edificio Ypiranga
  • Jardim Botanico
  • Parque Lage
  • Carnaval quand c’est la période
  • Cours dans une école de Samba
  • Survol de Rio en hélicoptère, parapente, deltaplane,…
  • Excursion à la journée :
    • Pedra do Telegrafe
    • Pedra da Gavea ou Pedra da Bonita
    • Arraial do Cabo
    • Petropolis
  • Excursion sur plusieurs jours :
    • Paraty
    • Ilha Grande
    • Buzios

Conseils pour Rio :

  • Téléphérique Pain de Sucre : se mettre proche des fenêtres, au 1er côté Río et au 2ème au fond à l’opposé du pain de sucre.
  • Monter au le Pain de Sucre au coucher du soleil
  • Visiter le Corcovado à l’ouverture
  • Visiter l’Escadaria Selaron tôt le matin ou le soir pour éviter la foule
  • Fontaine à eau et toilettes dans certains musées
  • Compliqué de jongler avec les jours et horaires d’ouverture pour un itinéraire idéal
  • La plupart des visites sont fermées le lundi.
  • Musées gratuits le dimanche (museu Historico Nacional, museu nacional de Belas Artes et museu da Republica), mardi (musée de Demain, museu do Arte de Rio) et mercredi (museu da Chacara do Ceu et museu da Republica)
  • Attention certaines voitures passent au rouge

Notre avis sur Rio :

Rio, comme on s’en doutait, est un gros coup de cœur. Beau cocktail de plages, musées, animations, quartiers typiques et on en passe. On serait bien resté quelques jours de plus. L’idéal, on vous avoue est qu’il fasse beau. Quoi de plus frustrant que de monter au Corcovado ou au Pain de Sucre et de ne rien voir ? Ou encore de ne pas pouvoir profiter des belles plages ? Et en cas de mauvais temps, on peut toujours compter sur les musées. Dernier point, on était plutôt inquiet au sujet de l’insécurité avant notre séjour. Au final, aucun souci, même le soir (n’allez pas dans n’importe quel quartier non plus). Bien entendu, ça peut arriver comme partout mais on n’a pas trouvé ça plus craignos qu’à Paris.

Détail des dépenses à Rio

Pour 5 jours, nous en avons eu pour 85€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Rio). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Centro Cultural Sao Francisco de Penitencia : 10 R (2,20€)
  • Téléphérique Pain de Sucre : 104,40 R (23,50€)
  • Train Corcovado : 65 R (14,60€)
  • Tour en voilier dans la baie de Rio : 180 R (40,40€)
  • Match de foot Stade Olympique : 30 R (6,70€)
  • Visite Maracana : 55 R (12,30€)
  • Musée de demain : 20 R (4,50€)
  • Spectacle école de samba : 40 R (9€)
  • Tour colline des deux frères et favela : 120 R (27€)
  • Moto taxi favela : 5 R (1€)
  • Hôtel : Gloria Guesthouse : 101,70 R (22,44€) puis négociée en direct à 90 R (20,20€)
  • Plat restaurant local simple : 20 R (4,50€)
  • Course en Uber : 6 – 30 R (1,30€ – 6,70€)
  • Bateau Angra dos Reis – Ilha Grande : 60 R (13,40€)
  • Bateau + bus Ilha Grande – Rio : 110 R (24,50€)
  • Bus Rio – Petropolis : 28,79 R (6,50€)

Étape précédente :

Étape suivante :

Au revoir Rio, bonjour Petropolis

  • On part de Rio à 18h45 en bus pour une arrivée à 19h45 à Petropolis avec la compagnie Única Facil.
  • 28,79 R la place en 2+2.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur Rio, le Brésil ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *