Colonia del Sacramento : Que faire en 1 jour ? - Destination TDM
  • Menu
  • Menu
Colonia del Sacramento Uruguay

Colonia del Sacramento : Que faire en 1 jour ?

Accueil » Uruguay » Colonia del Sacramento : Que faire en 1 jour ?

Pourquoi visiter Colonia del Sacramento ?

La charmante petite ville de Colonia del Sacramento, fondée en 1680 par les portugais, se trouve sur la côte. Elle est facilement accessible en une heure de ferry depuis Buenos Aires pour un aller-retour en une journée ou pour continuer sa route en Uruguay. Le centre historique, classé à l’Unesco, est composé de jolies bâtisses coloniales et se visite en une demi-journée.

Quand visiter Colonia del Sacramento ?

  • La meilleure période pour aller à Colonia del Sacramento s’étend d’octobre à avril.
  • C’est bondé de Noël à février.

Que faire à Colonia del Sacramento ?

Visiter la vieille ville de Colonia del Sacramento en une demi-journée :

  • Portón de Campo
  • Calle de los Suspiros
  • Museo Portugués
  • Plaza Mayor del 25 de Mayo
  • Museo Naval
  • Ruinas del Convento de San Francisco y Faro
  • Casa de Nacarello
  • Museo Municipal
  • Casa del Virrey
  • Museo del Azulejo
  • Archivo Regional
  • Rescate Arqueológico de la Casa del Gobernador
  • Basílica del Santísimo Sacramento
  • Museo Indigena
  • Museo Español
  • Centro Cultural Bastión del Carmen
  • Muelle 1866
  • Promenade le long de l’eau

Si ça vous tente ou si vous avez plus de temps :

  • Feria Artesanal de la Ciudad
  • Les plages au nord de la vieille ville

Où dormir à Colonia del Sacramento ?

  • L’idéal est de dormir dans, ou du moins proche, de la vieille ville.
  • Nous avons dormi en couchsurfing à côté de la gare routière.

Où manger à Colonia del Sacramento ?

  • Les restaurants de la vieille ville sont assez chers. Le long de la rue principale, Avenida General Flores, il y a de nombreux restaurants pour tous les budgets. On a testé le restaurant Típico Nuestro et on a bien mangé.
  • L’eau du robinet est potable.

Comment se déplacer ?

  • La veille ville se résume à quelques rues. Tout se fait à pied entre cette partie et la gare routière / le port.
  • Pour aller plus au nord, il vaut mieux prendre le bus.

Combien ça coûte à Colonia del Sacramento ?

  • En 1 jour, nous en avons eu pour 52€ pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Colonia del Sacramento). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent ?

La plupart des restaurants et supérettes prennent la carte. D’ailleurs, c’est mieux de payer au maximum en carte bancaire en Uruguay puisque l’état rend la TVA aux cartes étrangères. Une loi prévoit une réduction de 18% dans les restaurants et certains commerces pour les cartes bancaires étrangères.

Pour obtenir de l’argent liquide (pour payer certains musées par exemple), on recommande de retirer à la Banco República (BROU) qui prend le moins de frais, 100 UYU. Il y a un distributeur à la gare routière et un au bout de la rue principale.
Taux de change en décembre 2019 : 1€ = 42 UYU.

Comment aller à Colonia del Sacramento ?

Aller à Colonia del Sacramento depuis Buenos Aires

  • Ferry avec la compagnie Colonia Express.
  • 1h15 de ferry pour 1500 ARS (19€) à 3000 ARS (36€) la place. Les prendre absolument la veille au moins sur place ou en ligne, c’est moins cher.
  • Autre compagnie : Buquebus et Seacat

Aller à Colonia del Sacramento depuis Montevideo

  • Bus avec la compagnie COT.
  • 2h30 de bus pour 403 UYU + 21 UYU la place (réduction de 13,90 UYU si on paie en carte bancaire étrangère).
  • Autre compagnie : Turil

Notre visite de Colonia del Sacramento en un jour :

L’échec du départ en ferry repoussé au lendemain

On devait partir la veille mais comme on est arrivé 1h30 avant le départ du ferry sans avoir le billet, on nous a dit que le prix de 1500 ARS n’était plus valable, que ce serait 3000 ARS pour partir aujourd’hui. À bien noter, il faut prendre le billets dès que possible… sur place ou en ligne. On décide donc de reporter notre départ au lendemain.

Ferry Colonia Express

Après une petite journée à Buenos Aires, on prend le ferry de 18h15. Colonia express est plus au sud que les autres compagnies de ferry à côté de Retiro mais comme on dormait à San Telmo c’était pratique, 20 minutes de marche seulement. En plus c’est la compagnie la moins chère.

On avait acheté nos billets la veille (cette fois !). Le checkin à la borne s’est fait très rapidement. Ensuite, très pratique, on passe la douane juste avant d’embarquer. Un coup de tampon Argentin pour sortir puis Uruguayen pour rentrer et on est officiellement en Uruguay. Maintenant, on attend patiemment l’embarquement. Dans la zone d’attente, il y a du WiFi, le temps passe plus vite.

C’est parti, on embarque. On a pris le tarif économique donc le moins cher mais pour le placement, c’est premier arrivé, premier servi. On monte à l’étage du bateau et on découvre de beaux gros sièges. Pourquoi se priver ? Pour l’instant, le trajet commence bien (malgré le retard habituel). 1h15 plus tard seulement, on pose le pied en Uruguay.

Couchsurfing à Colonia

On arrive donc à Colonia et Andrés, notre hôte de couchsurfing, vient nous chercher au port. Il n’habite pas très loin, c’est pratique. Il parle français, et heureusement parce que quand on arrive chez lui, il y a une belge flamande mais qui parle français et deux français. Ce sera donc soirée en français ! Une très bonne soirée d’ailleurs.

Le lendemain, on part visiter la ville. On passe à la gare routière pour se renseigner sur les bus pour Montevideo, il y en a toutes les heures avec deux compagnies qui sont au même prix, on verra donc plus tard.

Office de tourisme

À l’office de tourisme de la gare routière, on récupère le plan de la ville, très bien fait avec les points d’intérêt et quelques explications.

Carte bancaire avalée…

Il y a un distributeur, on en profite pour retirer du cash. Sauf que… Notre carte bancaire a été un peu déformée par la chaleur au Brésil et le distributeur l’avale… Quelle poisse… La banque de ce distributeur est au centre ville et n’ouvre qu’à 13h donc on visite en attendant. Va-t-on la récupérer ? Que de teasing !

Portón de Campo

On commence la visite de la vieille ville par l’ancienne porte de la ville. C’est une muraille avec un pont levi.

Portón de Campo à Colonial del sacramento
ça comment pas mal en terme de veilles pierres !

Calle de los Suspiros

Cette rue est le plus bel exemple de rue portugaise de la ville. Si tu as suivi nos aventures brésiliennes, la photo doit te faire penser à Paraty, une cité coloniale brésilienne. Le sol est pavé avec au centre un système d’écoulement des eaux. La calle de los Suspiros est bordée de maisons de l’époque de la première période coloniale.

Calle de los Suspiros à Colonia del Sacramento
on aime bien se balade dans ces ruelles à Colonia del Sacramento

Museo Portugués

Ce petit musée est de construction typique portugaise du 18è siècle. Il présente une exposition de meubles et uniformes portugais.

Plaza Mayor del 25 de Mayo

La place principale, créée dès la fondation de la ville, était initialement utilisée pour les manœuvres militaires.

Plaza Mayor del 25 de Mayo
rien à voir maintenant avec du militaire

Museo Naval

Comme son nom l’indique, c’est un musée de la marine.

Ruinas del Convento de San Francisco y Faro

Prix : 30 UYU pour y monter

Le couvent de 1694 a été détruit par un incendie en 1704. Assez étonnant, au milieu des ruines, un phare. Il date du milieu du 19è siècle. On peut y monter pour quelques uruguayos.

Ruinas del Convento de San Francisco y Faro à Colonia del sacramento
étonnant non ?

Casa de Nacarello

Encore une construction portugaise du 18è siècle ! Ici sont exposés des meubles portugais et objets de cette époque.

Casa de Nacarello à colonia del sacramento
ça change de style mais on aime bien

Museo Municipal

Prix : 50 UYU

Dans ce bâtiment de 1731, il y a une exposition d’objets et de documents.

Casa del Virrey

Après les maisons restaurées, place aux ruines ! On découvre la ruine d’une maison typique portugaise.

Museo del Azulejo

Petite exposition d’azulejos dans un bâtiment portugais du milieu du 18è siècle.

Archivo Regional

Devinez de quel pays est inspiré cette maison ? Et oui encore du Portugal ! Du 18è siècle. Exposition de documents historiques.

Rescate Arqueológico de la Casa del Gobernador

Une des visites de la ville à ne pas rater. Ce sont les fondation d’une construction portugaise qui servait de résidence aux gouverneurs de la ville. Elle a été détruite par les espagnols en 1777.

Rescate Arqueológico de la Casa del Gobernador à Colonia del sacramento
oui une vraie ruine… disons même les fondations

Basílica del Santísimo Sacramento

Basilique ? oui mouais… Pas incroyable.

Museo Indigena

Petit musée sur les indigènes Charrua et autres tribues de la région.

Museo Español

Datant de 1720, on y expose des objets des faits les plus importants de l’histoire coloniale ainsi que des peintures.

Centro Cultural Bastión del Carmen

Ce bâtiment de 1880, après avoir été une usine de colle et savon, lavage de laine et tannerie, c’est aujourd’hui un centre culturel.

Muelle 1866

Petite marche le long de cette ancienne jetée.

Muelle 1866
petit ponton bien sympa

On finit par une promenade le long de l’eau.

Eau marron
l’eau est plutôt marron, on préfère le bleu non ?

Restaurant Típico Nuestro

On a mangé dans la rue principale à côté de la banque. C’était très bon. Raviolis épinard au bleu et salade César. C’est bien plus cher que l’Argentine mais on avait été prévenu ! On découvre aussi (merci à la serveuse) qu’il vaut mieux payer au maximum en carte bancaire en Uruguay. En effet, en tant qu’étranger, donc avec une carte bancaire étrangère, on ne paie pas de taxe.

Échec de la carte bancaire

13h, la banque ouvre, il y a un seul employé qui parle anglais donc bien sûr on nous l’envoie et c’est un stagiaire. Il est désolé mais nous explique que la carte sera détruite, c’est la politique de la banque. Bon ben super… Heureusement, on a deux autres cartes mais bien sûr c’est celle-ci qui n’a pas de frais de retraits. Après avoir tenté de téléphoner à la centrale et voir le manager qui bien entendu était en réunion, on a abandonné. L’Uruguay commence bien !

Un peu dégouté, on décide de partir direction Montevideo. Au final, dans le bus on se décide à partir directement à Punta del Diablo en espérant qu’il y ait encore des bus. Bingo, on arrive à prendre le dernier de 18h30 (15 minutes après notre arrivée à la gare routière de Montevideo !).

Autres choses à faire :

  • Feria Artesanal de la Ciudad
  • Les plages au nord de la vieille ville

Conseils pour Colonia del Sacramento :

  • Prendre le billets de ferry dès que possible sur place ou en ligne (meilleure prix en avance et disponibilité)
  • Meilleure place dans le ferry à l’étage, premier arrivé premier servi (même si on a le tarif économique)
  • Office de tourisme et toilettes devant la Portón de Campo
  • Payer en carte bancaire
  • Code Wifi du restaurant de la gare routière “cafeteria” (s’il ne change pas entre temps bien sûr)

Notre avis sur Colonia del Sacramento :

On s’attendait à découvrir une petite ville coloniale comme à Paraty ou Tiradentes au Brésil. On avoue qu’on a été un peu déçu. Le tour est vite fait et même si c’est mignon, on n’a pas totalement été sous le charme. C’était la première ville de notre itinéraire en Uruguay et on a été assez surpris de voir que L’Uruguay était un pays cher pour l’Amérique latine.

Détail des dépenses à Colonia del Sacramento

En 1 jour, nous en avons eu pour 52€ pour 2 personnes (hors transports pour venir et partir de Colonia del Sacramento). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Hôtel Colonia del Sacramento : 27€
  • Plat restaurant local simple : 300 UYU (7€)
  • Ferry Buenos Aires – Colonia del Sacramento : 20,50€
  • Bus Colonia – Montevideo : 410 UYU (10€)
  • Bus Montevideo – Punta del Diablo : 711,87 UYU (17€)

Au revoir Colonia del Sacramento, bonjour Punta del Diablo

  • On part de Colonia à 15h en bus pour une arrivée à 18h15 à Montevideo avec la compagnie COT.
  • 403 UYU + 21 UYU la place en 2+2.
  • Réduction de 13,90 UYU si on paie en carte bancaire étrangère.
  • Ensuite on part de Montevideo à 18h30 en bus pour une arrivée à 23h15 à Punta del Diablo avec la compagnie Rutas del Sol.
  • 713 UYU + 23 UYU la place en 2+2.
  • Réduction de 24,13 UYU si on paie en carte bancaire étrangère.

Étape précédente :

Étape suivante :

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Et vous, quelle est votre ville coloniale préférée ?

Si vous avez des questions sur Colonia del Sacramento, l’Uruguay ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *