• Menu
  • Menu

Visiter Christchurch en Nouvelle Zélande en 1 jour

Accueil » Nos derniers articles » Nouvelle-Zélande » Visiter Christchurch en Nouvelle Zélande en 1 jour

Pourquoi visiter Christchurch ?

Le séisme de 2011, ayant détruit une partie de la ville, Christchurch est encore en reconstruction. Son centre ville n’en reste pas moins sympathique à visiter en une journée. 

Que faire à Christchurch ?

Visiter Christchurch en 1 jour :

  • Matin :
    • Canterbury Museum
    • Botanic, Garden
    • longer l’Avon jusqu’au Bridge of Remembrance
  • Après-midi :
    • Centre magasins
    • 185 empty chairs
    • Transitional cardboard Cathedral
    • New regent Street
    • Cathedral square
    • Turanga central library

Notre visite de Christchurch en 2 jours :

Jour 1 : arrivée et découverte de la ville

Arrivée à Christchurch et contrôle de sécurité à l’aéroport

Après 3h de vol depuis Sydney, nous voici enfin à Christchurch en Nouvelle Zélande ! On nous avait dit de bien faire attention au contrôle de sécurité à l’arrivée… Et du coup forcément je stressais ! D’autant plus que dans l’avion on a eu le droit au document habituel à remplir. Et les questions sont pour le moins étonnantes… : est-ce qu’on a des aliments, des produits à base d’abeille, de l’eau, du matériel de camping, des chaussures de rando etc. En gros pour simplifier : pas de nourriture ou eau, pas de chaussures sales. Le reste étant assez habituel. Enfin c’est ce qu’on a retenu ! 

En sortant de l’avion, on passe notre passeport biometrique dans la machine et on avance. Pas de tampon ou visa pour du tourisme de moins de 3 mois.

On arrive enfin au contrôle de sécurité ! Il y a 3 douaniers et par chance on passe avec celui qui a l’air le plus sympa ! Il vérifie notre questionnaire, nous pose des questions. J’étais un peu stressée parce qu’une des questions était : « est-ce que vous avez plus de 3 mois de médicaments ou des médicaments non prescrits ? ». On part 1 an donc forcément j’ai encore 6 mois de pilule et des médicaments en tout genre ! J’ai juste dit j’ai ma pilule sans rentrer dans les détails. Ouf, il a dit ok !

On pense que c’est terminé mais non… On passe ensuite nos bagages au scanner. Pas de souci pour nous, on file vite au cas où ils aient l’idée de plus nous embêter. 

A côté de nous deux asiatiques étaient passées sans souci mais un chien a reniflé de la nourriture dans leur sac… L’amende peut être salée… on nous a raconté qu’une française avait eu 400 NZD d’amende pour une simple pomme oubliée au fond de son sac ! Soyons donc vigilants… Sans être paranos bien sûr ! 

Arrivée au centre de Christchurch

Allez il est temps de rejoindre notre hostel, Around the World backpackers au centre ville de Christchurch à 10 km de l’aéroport.
Deux options : 
1. Le bus : ligne 29 ou ligne purple 8,50 NZD 
2. Uber : 32 NZD 
On était trop fatigués, on n’a pas voulu réfléchir et on a pris un Uber. 

L’hostel est un peu vieillot mais convivial. Les parties communes sont sympas : cuisine équipée, salle télé avec Netflix, salle ordinateur à dispo et jardin.

Il est quand même 15h ici (même si dans notre tête et surtout dans notre ventre il est encore 13h à Sydney), on a faim ! On se balade donc au centre ville à la recherche d’un fast food. On ne croise quasi personne… voiture ou piéton… on se dit qu’on est dans une ville morte… Déjà que le quartier où on est fait très moderne on se demande si on a bien fait de rester deux jours ici ! Y-a-t-il des choses à visiter à Christchurch ?
On verra ça plus tard ! On tombe sur Wendy’s. C’est une chaîne de fast food très présente aux US. Ça me rappelle des souvenirs ! C’est pas de la grande gastro mais ça nourrit ! 

C’est parti, on part à la découverte de cette ville. On découvre que deux tremblements de terre en 2010 et 2011 ont détruit une grande partie de la ville et de nombreux édifices anciens notamment des églises. On comprend mieux pourquoi cette ville paraît aussi moderne et en travaux à de nombreux endroits. 

Visite du centre ville de Christchurch

On commence notre visite par le Bridge of Remembrance. Ce pont commémore les victimes des guerres. 

Bridge of Remembrance Christchurch
Bridge of Remembrance

On longe ensuite la rivière Avon jusqu’à l’hôpital. En chemin nous découvrons le mémorial des victimes du tremblement de terre. Les témoignages et photos sont douloureux. 

On rejoint ensuite le jardin botanique (gratuit). A l’entrée, on découvre des centaines de bouquets de fleurs, mots, dessins,… pour les victimes de l’attentat qui s’est déroulé il y a seulement 3 jours. Nous avons senti la douleur de cette ville et partageons leur peine.

entrée du jardin botanique Christchurch
entrée du jardin botanique

La boule au ventre, nous continuons vers le jardin botanique. Ce grand jardin au cœur de la ville est très agréable et reposant.

jardin botanique Christchurch
jardin botanique

Dernière étape de la journée, la Cathédrale. Cette magnifique bâtisse du 19ème siècle a été en partie détruite par le tremblement de terre. Malheureusement, on ne peut pas la visiter.

Cathédrale de Christchurch détruite par le tremblement de terre
Cathédrale détruite par le tremblement de terre

Après avoir fait quelques courses, on rentre, à l’hostel. On profite avec bonheur de regarder notre série Netflix du moment sur la grande télé installé confortablement dans le canapé. On se sentirait presque à la maison !

Jour 2 : visite de la ville

Visite du centre ville de Christchurch

Nous consacrons la matinée à la visite de Christchurch. 

Nous commençons par la Transitional Cardboard Cathedral. Comme vous le savez maintenant la Cathédrale de Christchurch est inutilisable pour le moment. En attendant, une cathédrale moderne en carton a été construite. Comment ça en carton ? Et s’il pleut ? Oui oui on s’est aussi posé la question. En fait c’est l’intérieur qui est fait principalement de carton. C’est sympa mais on préfère quand même les cathédrales anciennes ! 

Transitional Cardboard Cathedral Christchurch
Transitional Cardboard Cathedral

Un peu plus loin nous sommes attirés par un rassemblement de chaises blanches. Curieux, on s’approche pour comprendre de quoi il s’agit. En fait c’est une œuvre d’art, 185 empty chairs, en mémoire des personnes décédées lors du tremblement de terre. Une chaise vide (ça nous rappelle Van Gogh tout ça) pour chacun. 

185 empty chairs Christchurch
185 empty chairs

Il y a aussi pas mal de street art en tout genre à Christchurch. 

street art à Christchurch
street art à Christchurch

On continue vers l’office de tourisme qui était fermé hier (il était trop tard). En Nouvelle Zélande les office du tourisme s’appellent des i-sites. 
Le bâtiment est vraiment magnifique. Il rappelle les abbayes anglaises. 
Nous sommes tombé sur une américaine expatriée très sympa qui nous a donné des infos sur Christchurch puis nous a aidé à faire notre itinéraire en Nouvelle Zélande. 

office de tourisme Christchurch
office de tourisme

Intrigué par la porte ouverte du bâtiment suivant qui a l’air d’être au final le même, on rentre pour découvrir cette bâtisse magnifique. On ne regrette pas c’est très beau ! 
Au milieu, il y a même un arts centre. 

bâtiment derrière l'office de tourisme Christchurch
bâtiment derrière l’office de tourisme

On continue ensuite les visites direction le Canterbury museum (gratuit) qu’on n’avait pas pu visiter hier. 
Ce grand musée est fascinant. Il y en a pour tous les goûts. Nous avons beaucoup aimé l’exposition temporaire sur la pierre sacrée des Maories et la Christchurch street. Qu’on y passe beaucoup de temps ou non, le musée vaut le coup d’œil.

Canterbury museum Christchurch
Canterbury museum

Étape suivante, la Christchurch Art Gallery. C’est un musée pas très grand d’art moderne (en tout cas les expos quand on y était). Les expo étaient un peu spéciales mais ça change ! 

Christchurch Art Gallery
Christchurch Art Gallery

Selon les conseils de l’i-site, nous sommes allés à la nouvelle Turanga central library. J’adorerais avoir une bibliothèque comme ça en France ! Elle est belle, moderne, accueillante et il y a un choix énorme (livres, magazines, DVD,…).
On a lu que pas mal de bloggers se connectaient à internet et chargeaient leur ordinateur dans les bibliothèques. Qui sait on fera peut être la même chose !

Non loin se trouve la New Regent Street. Cette rue n’a rien à voir avec le reste de la ville. Elle semble tout droit sortie d’un film ! 

New Regent Street Christchurch
New Regent Street

Fin des visites, on rentre à l’hostel pour manger. Après un bon repas cuisiné par nos soins (oui il faut se faire plaisir de temps en temps !), on file chez Anna, à qui on a loué une chambre dans sa maison pour la nuit. Pourquoi on n’a pas fait ça hier ? Et bien parce que la chambre n’était pas dispo… Mais au même prix que deux lits dans un dortoir on n’a pas hésité longtemps ! 

On a passé le reste de la journée dans le jardin à préparer notre road trip (au soleil même si sur les photos du matin il ne fait pas beau !). 

Jour 3 : on récupère le van chez Spaceships et direction Kaikoura

Aujourd’hui on se lève tôt pour récupérer notre van chez Spaceship Christchurch (oui le même que pour l’Australie !).

Sauf que ce matin grosse galère… Le virement n’est toujours pas arrivé sur le compte… Et à 9h on doit payer la caution du van soit 3000 NZD… 
Ma carte bleue ? Pas assez de sous dessus… Celle de Quentin ? Bloquée : 3 codes faux… Bref je vous passe les détails on a du marcher jusqu’à une station essence pour acheter un paquet de gâteau pour débloquer la carte de Quentin. Après cet énorme stress ouf c’est résolu on va pouvoir payer.

Sauf que maintenant il est 8h15 et que le Uber ce n’est plus 22 NZD mais 45 NZD… On va jamais y arriver ! Au final heureusement il y a du WiFi à la station essence et on arrive à trouver un itinéraire en bus avec un changement (merci Google map!). 
Le bus est en retard et on craint de rater le deuxième bus… Vous me croirez si vous voulez mais le premier bus nous a déposé et le second est passé moins d’une minute après ! Ouf ! Au final on s’en sort bien : 4 NZD chacun et une arrivée au dépôt Spaceship avec seulement 15 minutes de retard.

Allez on se détend, on prend un thé et on attend le van. Après toutes les formalités d’usage on part enfin à l’aventure !
Petit conseil avant de partir : il y a un espace où les précédents voyageurs laissent ce dont ils n’ont plus besoin, ça évite d’acheter des choses pour rien (gaz, sel, huile,…).

On est ravis de retrouver notre van ! Pour ceux qui sont intéressés on l’a réservé avec Sydney Facile. Ils ont pu nous avoir un meilleur prix qu’en direct avec Spaceship. On pense à tort que les agences se prennent une com’ et que c’est mieux en direct mais ce n’est pas toujours le cas !

Grâce aux conseils de bon nombre de voyageurs, on file à Pak’nSave faire nos courses. On est un peu déçu, on pensait, d’après ce qu’on avait lu, que c’était du très low cost et au final c’est très intéressant sur certains articles mais pas sur tout. Pour les bouteilles de gaz et articles de camping, il faudra aller à The Warehouse.

On part enfin en direction de Kaikoura. Vous allez me dire mais ce n’est pas le bon sens ! C’est vrai on devrait partir dans le sud mais on avait très envie de découvrir Kaikoura, surtout qu’il fait beau ! Découvrez notre article pour savoir pourquoi on voulait aller à Kaikoura !

Autres choses à faire à Christchurch :

Au centre ville :

  • Tram : tramway historique qui parcourt le centre ville (10 NZD)
  • Antigua boat sheds : balade en bateau sur l’avion (35 NZD le bateau) 
  • Quake city exhibition (payant) 
  • Re:start mall : quartier dans des conteneurs maritimes

Plus loin, à l’extérieur du centre :

  • Antarctic center : parc éducatif avec quelques attractions sur le thème de l’Antarctique (39 NZD) 
  • Gondola : téléphérique qui rejoint le sommet du mont Cavendish (25 NZD) 
  • Quartier new Brighton 
  • Sumner beach 

Conseils pour Christchurch :

  • A Christchurch (et tous les aéroports à vols internationaux), pour le contrôle sécurité à l’arrivée en Nouvelle-Zélande, retenez deux choses : pas de nourriture ou eau, pas de chaussures sales !
  • Transport aéroport – centre de Christchurch, deux options :
    • Bus : ligne 29 ou ligne purple pour 8,50 NZD / personne
    • Uber : 32 NZD (wifi à l’aéroport)
  • Commencer tôt les visites, la plupart des attractions ferment à 17h.
  • Spaceships : jeter un oeil au coin des « restes » des anciens voyageurs.
  • Courses : Pak’nSave et The Warehouse

Notre avis sur Christchurch :

Nous avons aimé nous poser à Christchurch avant le début de notre aventure de 6 semaines en van. La ville est petite et agréable mais n’est pas une visite incontournable pour un séjour en Nouvelle-Zélande.

Retrouvez notre itinéraire de 6 semaines en Nouvelle-Zélande.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur Christchurch, la Nouvelle-Zélande ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *