• Menu
  • Menu

Tongariro : la plus belle randonnée de notre tour du monde

Accueil » Nos derniers articles » Nouvelle-Zélande » Tongariro : la plus belle randonnée de notre tour du monde

Pourquoi faire la randonnée du Tongariro Alpine Crossing ?

Le Tongariro Alpine Crossing est une rando qu’on ne présente plus ! Elle est souvent décrite comme LA plus belle de Nouvelle-Zélande faisable en un jour, en tout cas la plus réputée. 
C’est incroyable la variété de paysages magnifiques qu’on voit en si peu de temps : volcans, lacs colorés, sources et tant d’autres merveilles.
Il faut compter 7-8h pour parcourir les 19,4 km de randonnée.

Notre expérience du Tongariro Alpine Crossing en 1 jour :

La logistique

Aujourd’hui est un grand jour ! Nous allons faire la randonnée la plus célèbre et la plus belle de Nouvelle-Zélande : le Tongariro Alpine Crossing. 

Je suis à la fois très excitée mais aussi stressée de ne pas y arriver (ou d’en *** un peu trop). Quentin, lui, en bon sportif est très zen. 

La rando fait 19,4 km (un peu plus si comme nous on fait des crochets !) pour environ 7h de marche. Il y a deux portions difficiles : environ au 4ème kilomètre, les devil stairs (des escaliers interminables sur environ 2 km) et l’ascension pour voir le red crater ensuite. Ce n’est pas une boucle ou un aller-retour mais un trajet aller simple. 

Alors vous me direz, comment on fait pour retrouver la voiture laissée au début de la rando ? 

On a réservé 3 jours avant une navette sur Book.me avec Adventure HQ pour 17,50 NZD par personne au lieu de 25 NZD (il y en a plein d’autres qui ne font) qui nous permettait de déposer notre voiture au parking de l’arrivée de la rando. Enfin 1km après l’arrivée (à l’intersection entre Ketetahi road et Lake Rotoaira road (SH46)), puisque maintenant le parking de l’arrivée est limité à 4h, autant dire que personne ne s’y gare !

Navette vers le Tongariro Alpine Crossing

C’est donc à 7h30 que nous arrivons au « parking ». La navette arrive à 8h15 comme prévu (oui on aime bien être en avance !). Nous sommes une quinzaine et notre gentil chauffeur nous emmène (en 20 minutes) à Mangatepopo, le début de la rando. 

Tongariro Alpine Crossing
Déjà la vue depuis la navette donne envie…

Cette navette est super pratique, ça permet de ne pas s’inquiéter sur le temps qu’on met à faire la rando. 

On a beaucoup de chance, le soleil est de la partie aujourd’hui ! Même s’il fait -1 degrés en haut, on ne le sent pas. 

Marche dans une plaine désertique avec une vue sur le mont Ngauruhoe

Allez c’est parti on commence à marcher !

Tongariro Alpine Crossing
Encore frais !

Dès le début, les paysages sont grandioses… On marche dans une plaine désertique avec une vue sur le mont Ngauruhoe, un volcan superbe au cratère rouge. On est déjà sous le charme de cette randonnée. 

Tongariro Alpine Crossing
C’est plat, c’est facile, c’est joli
Tongariro Alpine Crossing
C’est complètement irréel !

Soda Springs : petit détour inutile

En sortant du sentier environ 500 mètres aller-retour on peut voir les Soda Springs. Honnêtement on est un peu déçu… C’est peu être plus impressionnant à une autre période de l’année ou après de fortes pluies. 

Soda Springs Tongariro Alpine Crossing
Soda Springs

Les devil stairs…

Bon les choses sérieuses commencent… On est parti pour 2 kilomètres d’ascension par des escaliers. Ils ne s’appellent pas les devil stairs par hasard ! Je l’avoue j’ai du faire quelques pauses… Mais bon, faire des pauses avec une telle vue sur la vallée, c’est incroyable ! 

Tongariro Alpine Crossing
Petite pause plutôt sympa

Bienvenue sur la planète Mars

Quand c’est *** d’escaliers sont terminés, ouf enfin, on découvre un paysage désertique irréel. On se croirait sur mars. Ça fait du bien de marcher sur du plat 🙂 

Tongariro Alpine Crossing
Vraiment désertique
Tongariro Alpine Crossing
C’est sûr hein, il ne peut pas entrer en éruption ?

Escalade et vue sur le Red Crater

Mais ce n’est que de courte durée ! On escalade à nouveau, cette fois sans escalier, à même la montagne. Il y a des portions glissantes plutôt difficiles. Mais la vue tout en haut sur le red crater est tout simplement à couper le souffle. Cette rando est dingue !!! 

Tongariro Alpine Crossing Red Crater
Red Crater, carrément impressionnant

Descente et vue magnifique sur les lacs colorés

La descente n’est au final pas si facile, la pente est plutôt costaude et on glisse sur un mélange de sable et de cailloux. Pas mal de gens l’ont descendue sur les fesses ! Mon conseil : descendre souple sur les jambes les pieds perpendiculaires à la descente, comme au ski ! Au final c’était plutôt fun comme descente ! 

Et là… Que voit-on en bas ? Au loin le Blue Lake mais surtout juste en bas, les 3 Emerald Lakes couleur émeraude. C’est incroyable… D’où viennent ces lacs au milieu des volcans… 

Tongariro Alpine Crossing blue lake emerald lakes
Blue Lake et les 3 Emerald Lakes

Une fois autour des lacs on découvre de la fumée qui se dégage des rochers à côté et on sent une odeur de souffre. Pourtant les lacs ne sont pas chauds.

Tongariro Alpine Crossing
Youhou ça fume !
Tongariro Alpine Crossing
On est pas bien là ?!

On a beaucoup pris notre temps jusque là, mais le temps tourne et on ne veut pas finir la randonnée de nuit ! Direction le Blue lake. Ce grand lac bleu parfaitement circulaire est très beau.

Tongariro Alpine Crossing
Route vers le Blue Lake
Tongariro Alpine Crossing Blue Lake
Enfin le voilà, le Blue Lake

Ça y est, c’est fini pour la découverte des merveilles volcaniques. 

Descente finale interminable

On entame la descente avec une superbe vue sur le lake Rotoaira et juste derrière le lake Taupo (où on ira demain !). 

Tongariro Alpine Crossing
Jolie vue sur le lake Rotoaira et le lake Taupo

Les 30 premières minutes de descente sont sympas, le paysage est canon et de la fumée sort de la roche. Mais bon ensuite… On a envie d’arriver ! La descente est interminable… 3h pour revenir jusqu’à la voiture depuis le Blue Lake… 

On termine par une balade en forêt sur les quelques derniers kilomètres ! 

Alléluia on est enfin arrivé… Oups, encore 20 minutes pour rejoindre la voiture… Au final on aura mis 9h en s’arrêtant vraiment souvent et longtemps pour prendre des photos et admirer les paysages. 

Bilan de la randonnée Tongariro Alpine Crossing

  • dingue, incroyable, grandiose, sublime,… 
  • elle est difficile mais en prenant son temps ça va. 
  • on a particulièrement aimé le fait que c’est une belle randonnée dans le sens où la balade est belle. En effet, la plupart des randonnées que nous avons faites en Nouvelle-Zélande c’est : on marche dans la forêt ou autre et ce qui est beau est à la fin (même si on aime la forêt !).

Même si on a qu’une envie, c’est de s’allonger, on utilise nos dernières resources en énergie pour profiter d’un beau coucher du soleil au lac Rotoaira avec la lune en fond. 

coucher du soleil au lac Rotoaira
coucher du soleil au lac Rotoaira

On rejoint ensuite notre camping de la veille, le camping gratuit Waikoko Campsite (vans non self contained autorisés) à seulement 15 minutes de route de la fin du Tongariro Alpine Crossing. 

Conseils pour la randonnée Tongariro Alpine Crossing :

Avant la rando :
– Réserver la navette dès que possible sur Book.me. Tips : pour économiser sur le prix de la navette : le conducteur du van dépose les autres passagers au départ, se gare à l’arrivée et les rejoint en navette. Un seul paie la navette au lieu de tout le monde.
– Se préparer pour la rando : avoir déjà fait quelques randos avant. 

Le jour J :
– 1,5 L d’eau / personne, pique nique et en-cas.
– Le temps est très changeant, prévoir plusieurs couches de vêtements chauds, des vêtements de pluie, bonnet-gants, lunettes de soleil, casquette et crème solaire. 
– Il y a des toilettes tout le long de la randonnée, prévoir du papier toilettes. 
– La randonnée peut se faire dans les deux sens mais elle est plus facile dans le sens Mangatepopo-Ketetahi (moins de montée). 
– S’organiser pour ne pas terminer de nuit. 

Notre avis sur la randonnée Tongariro Alpine Crossing :

Comment vous dire… c’était juste dingue de voir toutes ces merveilles dans la même randonnée, et surtout sur une seule journée. On en a pris plein les yeux. Impensable de visiter l’île du nord et de zapper cette randonnée !

Retrouvez notre itinéraire de 6 semaines en Nouvelle-Zélande.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur la randonnée Tongariro Alpine Crossing, la Nouvelle-Zélande ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *