• Menu
  • Menu

Mont Taranaki : la belle pépite cachée de Nouvelle-Zélande

Accueil » Nos derniers articles » Nouvelle-Zélande » Mont Taranaki : la belle pépite cachée de Nouvelle-Zélande

Pourquoi visiter l’Egmont National Park et le Mont Taranaki ?

L’Egmont National Park n’est pas dans les tops arrêts touristiques de la Nouvelle-Zélande et pourtant… Grâce à son Mont Taranaki au col enneigé, il vaut le détour. Certains se contentent de l’observer de loin, d’autres se frottent à des randos plus hardues pour le voir au plus près. Nos points de vue préférés sur le Mont Taranaki ? Au lake Mangamahoe et au Pouakai Tarn, un (petit) lac qui reflète le Mont Taranaki.

Que faire à l’Egmont National Park et au Mont Taranaki ?

Visiter l’Egmont National Park et le Mont Taranaki en 2 jours :

Pour les randonneurs modérés :
Jour 1 :
matin : petites randonnées aux cascades
après-midi : route autour du Mont Taranaki au bord de l’eau
Jour 2 :
matin : randonnée au Mont Taranaki
après-midi : route Forgotten Highway

Pour les randonneurs aguerris (et ceux qui ont le matos pour dormir en refuge)
Randonnée au Mont Taranaki en 2 jours avec nuit en « hut » et lever du soleil au lac.

Notre visite de l’Egmont National Park et le Mont Taranaki en 2 jours :

Jour 1: randonnées aux cascades et route autour du Mont Taranaki

Route et informations à l’i-site

Ce matin, on ne fait que de la route. 3h pour rejoindre le mont Taranaki. 

On avait beaucoup hésité entre cette route et celle qui passe par Napier. On est sous le charme de ce volcan enneigé… on ne regrette pas 🙂 

Enfin, on arrive à l’i-site (office de tourisme) d’Hawera. Toutes les infos en poche on peut enfin découvrir cette belle région ! 

Pour accéder aux randos de l’après-midi on passe par une route qui file droit sur le Mont Taranaki. Superbe… Les nuages qui entourent le col rendent le lieux encore plus mystérieux ! 

Mont Taranaki
Petit aperçu du Mont Taranaki au loin

Randonnées aux cascades

Cet après-midi, on fait deux petites randonnées pour voir des cascades. 

La première : Wilkies pools loop track. On a mis 45 min + 10 min de pause aux petites piscines de la cascade (au lieu d’1h20 selon le DOC). 

Wilkies pools loop track Taranaki
Wilkies pools
Wilkies pools loop track Taranaki
Wilkies pools

La seconde : Kapuni loop track 35 min + 5 minutes à la cascade Dawsons falls (au lieu d’1h selon le DOC). 

Kapuni loop track Dawsons falls Taranaki
Dawsons falls
Dawsons falls

Les deux randos à travers la forêt sont très sympas et pas difficiles. 

On reprend la voiture et on suit la route qui tourne autour du mont Taranaki. Ce volcan est vraiment dingue ! 

Scenic road autour du Mont Taranaki

Petit stop rapide à la plage d’Opunake. Le sable est noir, on sent que c’est une zone volcanique ! 

plage d'Opunake Taranaki
plage d’Opunake

Plus loin on s’arrête au scenic lookout. La vue est pas dingue mais depuis le parking il y a une jolie vue sur les falaises. 

scenic lookout Taranaki
Plutôt jolie vue

Dernière étape de la journée, le Cape Egmont Lighthouse.

Cape Egmont Lighthouse Taranaki
Cape Egmont Lighthouse

Il n’y a pas beaucoup de campings gratuits ici et surtout il n’y a que peu de places pour les non self contained. Malgré une arrivée à 17h, c’est complet… On s’est donc rabattu sur un camping payant. Au final on s’en est bien sorti : camping Holiday Park à Waitara (douches chaudes et cuisine) pour 14 NZD / personne (non powered site). 

On a même pu profiter du coucher de soleil sur la plage depuis le camping ! 

coucher du soleil Taranaki
Pas mal le coucher du soleil !

Jour 2 : meilleurs points de vue sur le Mont Taranaki et la Forgotten Highway

Pour notre deuxième jour au Egmont National Park, on se lève très tôt pour voir le lever du soleil sur le mont Taranaki. 

Lever du soleil au point de vue du lake Mangamahoe

On profite d’un superbe point de vue au lake Mangamahoe, accessible en seulement 5 minutes de marche du parking. On a de la chance, le mont Taranaki n’est pas entouré de nuage aujourd’hui et le soleil illumine son col enneigé d’une couleur rose. Difficile de partir… mais malheureusement aujourd’hui c’est une journée chargée ! 

point de vue au lake Mangamahoe Mont Taranaki
Quelle vue de carte postale…

Randonnée sur le Pouakai track

Direction le bout de la Mangorei Road où débute le sentier de rando Mangorei track qui rejoint ensuite le Pouakai track pour arriver au Pouakai Tarn, un (petit) lac qui reflète le Mont Taranaki.

La randonnée n’est franchement pas facile. A l’aller, ça monte non stop par des escaliers  principalement, pendant 1h45 jusqu’au refuge, Pouakai Hut. Ensuite c’est de la descente pendant 15 minutes jusqu’au lac.

Pouakai track Mont Taranaki
Encore et toujours des marches…

On aurait adoré dormir au refuge et faire la rando de 2/3 jours mais on n’est pas suffisamment équipé… 

Arrivé au lac on est un peu déçu et surtout on se demande si on est bien au bon endroit… Le lac est vraiment tout petit !

Pouakai track Mont Taranaki
Vu d’ici, le lac parait microscopique ! Cherchez bien !

Mais c’était sans compter sur le point de vue de dingue ! La réflexion du volcan dans l’eau est parfaite ! On ne regrette pas du tout d’en avoir bavé (enfin surtout moi) pour monter ! 

mont Taranaki

Pareil que ce matin, ce volcan est hypnotisant… on n’arrive pas à partir… On serait bien resté là à admirer la vue toute la journée ! 

On était tellement pressé d’arriver à l’aller qu’on n’a pas pris le temps d’admirer la vue d’en haut ! Il y a de jolis points de vue sur la mer. 

Pouakai track Mont Taranaki
Jolies point de vue en descendant aussi

Au final, le retour n’est pas si facile non plus ! On descend des escaliers pendant 1h30. Mais ça reste quand même beaucoup plus simple que l’aller ! 

Forgotten Highway

Après un repas bien mérité, on part à 14h direction Tongariro via la Forgotten Highway, une des plus belles routes de l’île du nord. 

La route est vraiment très belle, surtout au début et à la fin. On passe à travers des collines boisées remplies de moutons et de vaches. Et surtout, on a de beaux panoramas sur les volcans enneigés.

moutons forgotten highway
Tiens en parlant de moutons… ceux-là nous ont fait beaucoup rire !

On s’est arrêté plusieurs fois pour prendre de jolies photos. Au début de la route, il y a de beaux panoramas avec le mont Taranaki en toile de fond. On s’est arrêté au bord de la route parce qu’il n’y avait pas de lookout aménagé. 

forgotten highway
Collines typiques de cette route avec le Mont Taranaki au fond

Sur la route, on passe par Whangamomona. Ce petit village s’est autoproclamé République ! Rien que ça ! 

On s’est arrêté notamment à deux très beaux lookouts : Tahora Saddle et Nevins lookout. 

forgotten highway
Toujours ces belles collines

Maintenant, on a quand même envie d’arriver vite au camping… Ça fait déjà un moment qu’on roule et le soleil se couche. 

Maps.me nous disait 3h20 de route lorsqu’on est parti… Finalement on aura mis 5h15… Alors qu’on ne s’est pas beaucoup arrêté (max 20 min en tout)… Toujours se méfier des distances-temps en Nouvelle-Zélande ! 

Nous sommes ravis de trouver le camping gratuit Waikoko Campsite (vans non self contained autorisés). Ce camping est idéal : grand et à seulement 20 minutes du parking du Tongariro crossing !

Autres choses à faire à l’Egmont National Park et au Mont Taranaki :

  • Surf
  • Nombreux sentiers de rando
  • Paritutu rock & Back Bay 
  • Wreck of the Gairloch

Conseils pour l’Egmont National Park et le Mont Taranaki :

  • Rando jusqu’au Pouakai Tarn : y aller tôt le matin, après il y a du monde et faire attention à ne pas faire le retour de nuit. Compter 3h30 de marche + 1h de photos. 
  • Pour ceux qui sont équipés (duvet,…) on recommande de faire la rando Pouakai track sur 2/3 jours et dormir en refuge, 15 NZD / personne. 
  • Pour ceux qui ne veulent pas marcher, les jolis points de vue sur le mont Taranaki sont : le lac Mangamahoe et la viewing platform au bout d’Egmont Road. 
  • Sur la route au volant, toujours se méfier des distances-temps en Nouvelle-Zélande ! Prévoir du temps pour parcourir et prendre des photos sur la Forgotten Highway. 
  • Si vous voulez absolument un camping gratuit au Egmont National Park, il faut arriver très tôt… D’après les commentaires des applis ce serait 14h… Autant profiter de la journée sans stress et payer un camping… 

Notre avis sur l’Egmont National Park et le Mont Taranaki :

La randonnée Pouakai track jusqu’au petit point d’eau (Pouakai Tarn) avec la vue sur le Mont Taranaki est un de nos coups de coeur de Nouvelle-Zélande, et même de notre tour de monde ! Enfin la randonnée… plutôt la vue finale ! On a faillit ne pas y aller et passer par la route côté Est pour visiter Napier. On ne regrette pas notre choix ! Napier sera pour une prochaine fois !

Retrouvez notre itinéraire de 6 semaines en Nouvelle-Zélande.

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur l’Egmont National Park, le Mont Taranaki, la Nouvelle-Zélande ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *