Les chutes d'Iguazu côté Argentine : Le Guide - Destination TDM
  • Menu
  • Menu
Puerto Iguazu chutes Argentine

Les chutes d’Iguazu côté Argentine : Le Guide

Accueil » Argentine » Les chutes d’Iguazu côté Argentine : Le Guide

Pourquoi visiter les chutes d’Iguazu ?

Les chutes d’Iguazu sont mondialement connues et on comprend vite pourquoi quand on est sur place. Iguazú en langue Guarani veut dire grande eau. Puerto Iguazú est la ville de base pour visiter les fameuses chutes classées au Patrimoine mondial de l’Unesco. La ville n’a aucun intérêt touristique. Il faut prendre un bus à la gare routière pour rejoindre les chutes. Ces 200 chutes, considérées comme les plus belles du monde, s’étendent sur 2,7 kilomètres dans une végétation tropicale, à cheval sur le Brésil et l’Argentine.

Quand visiter les chutes d’Iguazu ?

  • Après la saison des pluies, gros débit mais eau marron et brume, photos moins faciles.
  • Au printemps (local), débit moins fort mais beau ciel bleu (si on a de la chance).
  • Éviter si possible la foule du week-end.

Que faire aux chutes d’Iguazu et à Puerto Iguazu ?

Visiter les chutes d’Iguazu en 1 jour :

  • Visite des chutes d’Iguazu
  • Optionnel : tour en bateau
  • Optionnel : coucher du soleil puis spectacle au Hito 3 Fronteras

Visiter les chutes côté brésilien ou côté argentin ?

Les deux ! Prévoir sur deux jours, on ne recommande pas de faire tout en une journée. Si vraiment vous n’avez qu’une seule journée, on vous recommanderait de faire le côté argentin mais quelle dommage de ne pas voir le côté brésilien alors que vous êtes si proche.

Côte Brésilien :

  • 1 circuit assez court
  • Vision panoramique des chutes
  • Environ 2h de visite

Côte Argentin :

  • 3 circuits aménagés plus complets et longs
  • On est dans les chutes
  • Environ 4h de visite

Visiter les chutes côté argentin depuis le Brésil

Certains hôtels proposent un package tout compris pour la visite des chutes d’Iguaçu côté brésilien sur une journée depuis l’Argentine : transport + entrée aux chutes.
On recommande cette option qui fera gagner du temps notamment au passage de la frontière et qui n’est pas beaucoup plus chère. L’autre avantage aussi est qu’il n’y a pas besoin de se procurer des reales (monnaie du Brésil).

Pour ceux qui passeraient ensuite au Brésil, il faudra se débrouiller pour passer la frontière avec l’une des compagnies de bus qui va de Puerto Iguazú à Foz do Iguaçu (cf partie transport de l’article).

Dans quel ordre faire les circuits des chutes d’Iguazu en Argentine ?

Option 1 : bas puis haut (notre choix)

  • Avantage : on termine par le plus beau et on a le soleil du bon côté pour les photos
  • Inconvénient : on a plus de monde au plus beau point de vue

Option 2 : commencer par la gorge du diable et descendre

  • Avantage : on voit le plus beau point de vue avec moins de monde
  • Inconvénient : photo possiblement en contre jour et on a vu le meilleur au début

Quoi emporter aux chutes d’Iguazu ?

  • Protection anti-eau pour le téléphone
  • K-way
  • Bonnes chaussures
  • Lunettes de soleil
  • Casquette
  • Crème solaire
  • Anti moustique
  • Maillot de bain (pour le bateau)
  • Eau
  • Pique-nique et snacks

Où dormir à Puerto Iguazu ?

  • L’idéal est de dormir dans le centre de Puerto Iguazú non loin de la gare routière.
  • Nous avons dormi à l’hôtel Rincon Escondido.

Où manger à Puerto Iguazu ?

  • Restaurants :
    • La Mamma Pasta & Salsas
    • Aqva
    • La Vaca Enamorada
  • Il y a un supermarché dans la rue principale à côté de la gare routière (ils prennent les pesos et reales).

Comment se déplacer à Puerto Iguazu ou aux chutes d’Iguazu ?

Pour rejoindre les chutes d’Iguazu ou Hito 3 Fronteras, il faut prendre le bus de la compagnie Rio Uruguay à la gare routière qui passe toutes les 20 minutes (30 minutes de trajet pour les chutes), 178 ARS le trajet.

Pour rejoindre le côté Argentin il faut soit acheter le package d’un hôtel à la journée soit prendre le bus. Il y a trois compagnies de bus : Rio Uruguay, Crucero del Norte ou Easy bus.

Combien ça coûte les chutes d’Iguazu ?

  • Pour 2 jours, nous en avons eu pour 44€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Puerto Iguazu). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.
  • Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Puerto Iguazu ?

LA solution miracle

La situation monétaire en Argentine est très instable. On va essayer de tenir cette partie à jour mais il est possible que cela évolue. Les distributeurs de billets en Argentine prennent des frais exorbitants (8€ environ). Vous pouvez aussi dans certains endroits payer en carte bancaire au taux du jour. Mais nous avons LA solution miracle pour les paiement en pesos argentins sans frais (et même en gagnant du pouvoir l’achat !). Elle porte le nom de Western Union. Oui, on était les premiers surpris mais ça fonctionne. Au lieu de retirer au taux bancaire de 66 pesos pour 1€, on retirait au taux WU de 78 pesos! Ce taux est appelé euro blue et est toujours utilisé par quelques bureaux de change et donc Western Union.
Taux de change interbancaire en décembre 2019 : 1€ = 66 ARS
Taux de change WU en décembre 2019 : 1€ = 78 ARS (on prendra ce taux pour les conversions de l’article)

Comment ça marche ?

Une personne vous fait un virement en euros sur le compte Western Union. La première fois il faudra enregistrer leur rib. Attention, éviter les comptes communs ça nécessite des papiers et fait perdre du temps. Les frais de transfert sont d’1€ et le délai de réception est de 3 jours ouvrés. Si vous êtes pressés, vous pouvez payer sur le site WU avec votre carte bancaire (4,90€ de frais) et retirer quelques minutes plus tard. Une fois l’argent reçu, la personne à qui a été adressé l’argent doit se présenter avec son passeport dans un WU (photocopie de passeport parfois exigée). Vous récupérez vos pesos et le tour est joué.

Comment aller à Puerto Iguazu ?

Aller à Puerto Iguazú depuis Foz do Iguaçu

  • Bus avec les compagnies Easy Bus, Crucero del Norte ou Río Uruguay.
  • Compter 2h avec les deux douanes
  • 12 R la place en 2+2.

Aller à Puerto Iguazú depuis Buenos Aires

  • Bus avec les compagnies Crucero del Norte ou Río Uruguay.
  • 18h de bus pour 2250 ARS (29€) en semi cama et 4000 ARS (51€) en cama (repas inclus). Certains bus sont équipés des sièges suite (180°).
  • Les bus sont en général moins chers sur place que sur internet (éviter Bus Bud si possible, ils prennent des frais importants, on doit payer en carte et aucune négo possible).
  • Avion : environ 50€ si on s’y prend à l’avance (attention au prix et à la taille des bagages). Regarder sur les comparateurs Kayak et Google flight.

Aller à Puerto Iguazú depuis les missions Jésuites (San Ignacio)

  • Bus avec les compagnies Crucero del Norte ou Río Uruguay.
  • 4h de bus.

Notre visite des chutes d’Iguazu et de Puerto Iguazu en 2 jours :

Jour 1 : arrivée à Puerto Iguazú depuis le Brésil

Depuis Foz do Iguaçu, après le déjeuner on part pour rejoindre les chutes côté Argentin. Pour plus d’informations, voir l’article sur la passage de la frontière à Iguazu (à venir).

Hôtel Rincon Escondido

On arrive enfin à notre hôtel. Il est magnifique, style inspiration coloniale, on adore. La piscine et les espaces communs sont très agréables. On se sent comme à la maison. Le patron est très gentil. Il nous offre une boisson de bienvenue et a pris le temps de nous expliquer ce qu’on pouvait faire à Iguazú et répondre à nos questions. L’hôtel est ouvert depuis seulement 2 mois. Ensuite, il nous montre notre magnifique chambre, bien décorée. On se sent vraiment bien. On a pas mal de choses à faire mais l’appel de la piscine est trop fort ! La fin d’après-midi sera consacrée à la détente au bord de la piscine… Il y a pire !

Hôtel Rincon Escondido
pas mal non ?

Carte Sim locale

Habituellement, quand on arrive dans un pays, on achète une carte SIM. Sauf qu’on voudrait l’operateur Movistar, qui ne fonctionne pas à Iguazú. Il n’y a donc pas de boutique. On verra plus tard, on peut bien s’en passer quelques temps.

Pesos argentins à Western Union

On n’a pas d’argent et en Argentine les distributeurs prennent 10% de commission. Grâce à nos amis déjà passés en Argentine, on a eu ce super conseil, faire un Western Union. Alors clairement, pour nous un Western Union c’est quand on est dans la *** à l’étranger et qu’on n’a pas le choix. Or ici pas du tout ! C’est même carrément avantageux (début décembre 2019 en tout cas). Quentin m’a envoyé 500€ dans Western Union il y a 1 semaine (délai moyen de 3 jours ouvrés + 1€ de frais). Le taux de change interbancaire est de 66 ARS pour 1€. Western Union a un taux de 78 ARS pour 1€. C’est dingue ! On est allé retirer notre argent dans l’un des WU de la ville. C’est facile et rapide (même s’il y a souvent la queue).

Maintenant qu’on est riche on va pouvoir faire des achats !

Achat bus pour Buenos Aires

On trouve des avions pour aller à Buenos Aires pour 50€ (sur Kayak) mais comme on a préféré rester flexibles à cause de la pluie, les vols sont à 58€. Vous allez dire, bon ça va. C’est vrai, on a de la chance mais on va quand même se renseigner pour les bus. Les deux grosses compagnies qui opèrent sont Crucero del Norte et Rio Uruguay. Après quelques allers retours entre les deux bureaux et une bonne négo, on s’en sort pour 4500 ARS (57,70€) à deux, soit moitié moins cher que l’avion, le bus de nuit semi-cama de 17h avec Rio Uruguay.

La Mamma

Il se fait faim, on file manger à La Mamma. Les plats de ce resto italien sont énormes, on en partage donc un : gnocchis sauce 4 fromages. C’est bon mais pas aussi incroyable que ce qu’on imaginait. On en profite pour acheter des empanadas (très bonnes !) pour le pique-nique de demain au parc des chutes.

Jour 2 : visite des chutes d’Iguazu

On se lève tôt pour être les premiers au parc des chutes ! Ça fait plaisir, le petit déjeuner de l’hôtel est très bon, on a même un croissant chaud !

Hôtel Rincon Escondido
on est vraiment bien ici

Chutes d’Iguazu côté argentin

Prix : 800 ARS (10,30€)
+ 360 ARS (4,60€) de bus aller retour

On prend le bus de 7h30 depuis la gare routière avec la compagnie Rio Uruguay direction les chutes d’Iguazu. Il y a des bus toutes les 20 minutes. Après environ 30 minutes de trajet, on arrive à l’entrée du parc. On trouve que le bus Rio Uruguay est mieux que le bus 120 côté Brésilien parce que c’est prévu pour les touristes et qu’il n’y a que des places assises, ce n’est pas un bus de ville standard (bondé).

Le bus nous dépose à la billetterie. Il n’y a pas beaucoup de monde c’est parfait. On peut payer en cash ou en carte. Avec le taux Western Union, on préfère payer en cash. On attend l’ouverture et c’est parti !

plan chutes Iguazu
plan des chutes côté Argentin (ne pas tenir compte du circuit rouge)

Il y a un train, inclus dans le billet d’entrée mais il faut penser à prendre un ticket à chaque station. La Estación Central part du début. La Estación Cataractas dessert les sentiers du milieu (circuits inférieur et supérieur). La dernière station, Estación Garganta permet de se rendre à la Gorge du Diable.

Certains préfèrent se rendre directement au final, la Garganta del Diablo pour éviter la foule, nous, on préfère garder le meilleur pour la fin. On commence donc par le Sendero Verde.

Sendero Verde

C’est un chemin peu emprunté par les touristes qui prennent souvent directement le train. Le sentier fait seulement 600 mètres. C’est agréable, on est dans la nature et il n’y a personne.

Circuito Inferior

On commence par le circuit inférieur (jaune). Après avoir passé le phare et le fast food Dos Hermanas (toilettes), on débute le circuit.

Salto Lanusse et Salto Alvar Núñez

Début en douceur, on découvre deux jolies cascades. Il y a des oiseaux perchés sur la paroi c’est fou. On longe ensuite la falaise sur un chemin qui nous permet d’avoir une belle vue tout le long.

Salto Lanusse et Salto Alvar Núñez
on débute en douceur
chutes iguazu
mais ça devient vite canon !

Salto Bossetti, Salto Chico et Salto Dos Hermanas

On arrive à l’impressionnant Salto Bossetti. Petite douche à la clé ! Salto Chico paraît forcément moins impressionnant ! Dernières petites cascades pour finir. Il nous aura fallu 1h et 1,4 km pour faire la boucle du circuit inférieur en prenant notre temps et beaucoup de photos !

Salto Bossetti
quel débit !

Paseo superior

On continue notre route jusqu’au circuit supérieur. Cette fois, on voit les cascades d’en haut. L’enchaînement est magnifique. On adore ! On a même vu un coatis, sorte de raton laveur. Il ne faut pas les approcher ou leur donner à manger bien sûr. Il nous aura fallu 1h pour parcourir la boucle du circuit supérieur soit 1,5 km. Retour à la Estación Cataratas pour prendre le train direction le final (toutes les 30 minutes).

Paseo superior Chutes Iguazu
il y a beaucoup de chutes…
Paseo superior Chutes Iguazu
c’est vraiment impressionnant de près

Garganta del Diablo

Après une petite balade en train, on débute le sentier pour rejoindre la Gorge du Diable. C’est vraiment impressionnant. Le seul point négatif, il y a beaucoup de monde. Mais on arrive à se frayer tout de même un chemin pour voir quelque chose ! Il nous aura fallu 45 minutes aller-retour pour parcourir le sentier de 2,2 km aller-retour incluant les photos et le temps d’admirer.

Garganta del Diablo Chutes Iguazu
c’est paisible en haut…
Garganta del Diablo Chutes Iguazu
mais ça se déchaîne très vite…
Garganta del Diablo Chutes Iguazu
ça provoque même de la vapeur d’eau
Garganta del Diablo Chutes Iguazu
très impressionnant !

On fait une petite pause pour manger notre pique nique. Autant au Brésil c’était assez cher d’acheter sur place le déjeuner, autant ici c’est raisonnable : 3 empanadas ou hot dog + boisson 250 ARS (3,20€).

Il nous reste encore beaucoup de temps ! Il y a une île dans le parc qu’on pouvait visiter auparavant via un petit trajet en bateau. Malheureusement ce n’est plus possible maintenant. Ça semble définitif puisque les nouveaux plans n’en parlent même pas. On pense que c’est le fait du lobby des bateaux payants… Comme l’île n’est plus visitable et qu’on a déjà fait le bateau côté brésilien, on s’attaque au Sendero Macuco.

Sendero Macuco

C’est un chemin qui part de la Estación Central. Pour ceux qui sont à sec comme nous, il y a un robinet d’eau potable au début du sentier. Le parcours fait 7 kilomètres aller-retour. Le chemin est sympathique, c’est une petite balade dans la forêt pour arriver à une cascade, Salto Arrechea. On commence par le point de vue d’en haut puis on descend au pied de la cascade. La cascade est plutôt petite. C’est interdit de se baigner mais les gens le font. On n’est pas resté longtemps, il y avait plein d’insectes volants. Le sentier est facile, c’est du plat, il y a juste quelques escaliers à la fin. On met 2 heures + le temps de profiter de la cascade. Ce n’est pas une visite indispensable aux chutes d’Iguazu mais on avait du temps et ça fait du bien de marcher.

Sendero Macuco Salto Arrechea
ça rafraîchit

Fin de la visite des chutes d’Iguazu côté Argentin à 15h. On passe 2 heures dans le café de la Estación Central (wifi gratuit). Boissons à 90 ARS (1€), ce qui est très raisonnable. On a vu plusieurs coatis qui cherchaient à manger. Ne pas les nourrir, ni les toucher et bien faire attention à ne pas manger proche d’eux, ils n’hésitent pas à piquer.

coatis iguazu
ils sont mignons comme ça mais méfiance…

À 17h, on se dirige vers la sortie pour prendre le bus Rio Uruguay. On ne s’arrete pas à la gare routière mais on continue jusqu’au Hito Tres Fronteras.

Hito Tres Fronteras

On l’a déjà fait au Brésil. C’est le côté Argentin de la limite des 3 frontières entre le Brésil, l’Argentine et le Paraguay. Ici, c’est gratuit mais un peu moins wahou qu’au Brésil. Le spectacle d’eau-son-lumière est à 20h, on arrive à 18h, un peu tôt… On se balade dans les quelques boutiques mais on a vite fait le tour. On attend tranquillement. Sinon c’est 36 ARS (0,50€) l’aller en bus pour venir depuis le centre (si on ne veut pas venir directement des chutes). Le spectacle n’est vraiment pas dingue. Ça ne vaut pas Singapour !

Hito Tres Fronteras
on retrouve le même obélisque qu’au Brésil
Hito Tres Fronteras
même vue sur l’eau mais côté Argentin

On voulait rentrer en bus mais il a mis trop de temps à venir (toutes les 20 minutes), alors on est rentré à pied. 20 minutes de marche plus tard, on rejoint la Avenida Brasil. Au début de la rue, il y a des bars sympas, ensuite, ce sont les restos de viande. Il y a même un marché où le brésiliens achètent de l’huile, fromage, saucisson, vin, que des bonnes choses quoi. Les prix (même dans les restos) sont en reales, la monnaie du Brésil, mais on peut payer en pesos bien sur.

Restaurant Dessafio

Il y a peu d’options pour les végétariens (Quentin) à Puerto Iguazú à part pâtes ou salade. On a trouvé ce resto qui propose un wok veggie. En plus ils offrent une entrée et un dessert. Leur milkshake banane est très bon.

Jour 3 : piscine avant le départ pour Buenos Aires

Notre bus pour Buenos Aires est à 17h donc on profite du beau temps et de la piscine toute la journée.

On a pris semi cama, moins cher mais moins confortable (sièges moins larges et moins inclinables) que les camas. Il y a tout de même 19h de bus… À 18h, on nous donne un sandwich et un snack. On pensait que c’était le dîner. Après un film et l’arrêt à Posada, il est 21h45, on se dit aller on va dormir. Sauf qu’à 22h et jusqu’à 23h, ils nous servent un repas. Entrée-plat-dessert-soda, le grand luxe ! On a sommeil et pas vraiment faim mais tant pis. En cama, le repas est apparemment plus qualitatif et ils ont du vin. Tout ça pour dire que le bus et le service sont bien !

Autres choses à faire à Puerto Iguazu :

  • Croisière sur les fleuves Iguazu et Paraná
  • La Aripuca : cabane en bois
  • Los Guaguas del Yaguarete : promenades en tracteur dans la forêt
  • Dans le parc des chutes :
  • Centro de Visitantes expo musée
  • Bateau 1. Paseo Ecologico 600 ARS (7,70€) 2. Paseo Gran Aventura 2500 ARS (32€)

Conseils pour les chutes d’Iguazu :

  • Éviter la foule : ne pas visiter le week-end et arriver un peu avant l’ouverture.
  • Vous lirez sur internet ou dans les guides qu’on ne peut pas payer les chutes par carte. Ce n’est plus le cas, on peut aussi bien payer en cash qu’en carte.
  • Si vous voulez survoler les chutes en hélicoptère, il faut le faire côté brésilien, il n’y a pas cette option côté argentin
  • Une journée pour les chutes devrait suffire mais il y a une réduction de 50% si on revient le lendemain (bien garder son ticket)
  • On ne peut plus visiter l’île
  • Train gratuit dans le parc. Pas utile au début mais on conseille de le prendre pour aller du circuit supérieur à la gorge du diable. Le chemin à côté n’est pas intéressant.
  • Eau potable au début du sentier Macuco
  • WiFi gratuit au café de la Estación Central
  • Coatis (sorte de raton laveur) : ne pas les nourrir, ni les toucher. Bien faire attention à ne pas manger proche d’eux ils n’hésitent pas à piquer.
  • Toilettes l’entrée et à toutes les stations de train

Notre avis sur les chutes d’Iguazu :

On a vraiment adoré notre visite des chutes d’Iguazu côté argentin. C’est un énorme coup de cœur. Les autres visites (Hito 3 Fronteras,…) ne sont pour nous pas très utiles.

Détail des dépenses aux chutes d’Iguazu

Pour 2 jours, nous en avons eu pour 44€ par jour pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Puerto Iguazu). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Entrée chutes Iguazu : 800 ARS (10,26€)
  • Bus aller-retour jusqu’aux chutes (Rio Uruguay) : 360 ARS (4,60€)
  • Hostel Iguazu : 1000 ARS (15€)
  • Plat restaurant local simple : 350 ARS (4,50€)
  • Bus Foz do Iguaçu – Puerto Iguazu : 12 R (2,50€)
  • Bus Puerto Iguazu – Buenos Aires : 2250 ARS (29€)
  • Train Buenos Aires – Tigre : 37 ARS (0,50€)

Étape précédente :

Étape suivante :

Au revoir Puerto Iguazu, bonjour Tigre

  • On part de Puerto Iguazu à 17h en bus pour une arrivée à 12h à Buenos Aires avec la compagnie Rio Uruguay.
  • 2250 ARS (29€) la place en semi cama 2+2 (négociée 30% de réduction).
  • Puis on prend le train de Buenos Aires à Tigre
  • 50 minutes de train pour 37 ARS (0,50€)

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Et vous c’était quoi votre plus belle cascade ?

Si vous avez des questions sur Puerto Iguazu, l’Argentine ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *