• Menu
  • Menu

Visiter Chiclayo et ses alentours sans agence en 1 jour

Accueil » Nos derniers articles » Pérou » Visiter Chiclayo et ses alentours sans agence en 1 jour

Pourquoi visiter Chiclayo ?

La ville de Chiclayo n’a en soit pas vraiment d’intérêt. On y va pour ses alentours à Lambayeque : Museo Tumbas Reales de Sipán (un must en terme de musée au Pérou), Tucume : Site de Tucume et Ferrenafe : Museo nacional de Sicán.

En voyage au Pérou ?
Retrouvez l’itinéraire idéal de 4 semaines au Pérou

Quand visiter Chiclayo ? 

La météo est très bonne à Chiclayo toute l’année.

Que faire à Chiclayo ?

Visiter Chiclayo en 1 jour :

Option 1 : visite seul

  • Site de Tucume 
  • Museo Tumbas Reales de Sipán

Option 2 : visite avec agence 

  • Museo nacional de Sicán
  • Site de Tucume 
  • Museo Tumbas Reales de Sipán

Où dormir à Chiclayo ? 

  • Dans le centre peu importe où, ce n’est pas très grand. 
  • Notre hôtel : Sombrejo de Paja

Où manger à Chiclayo ? 

  • Il y a pas mal de boui boui bon marché surtout autour du marché. On retrouve les menus entrée, plat, boisson à 5-8 S. 
  • Supermarché Metro pas cher et pratique notamment pour l’eau et les petits déjeuner (un à la gare de bus sud et un à l’ouest). 

Comment se déplacer à Chiclayo ? 

  • Dans le centre : à pied
  • Dans les alentours : en taxi, taxi partagé ou collectivo

Combien ça coûte à Chiclayo ? 

Nous en avons eu pour 18€ par jour (pour 2 jours) pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Chiclayo). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

Détail par dépense en bas de l’article

Où retirer de l’argent à Chiclayo ? 

  • Il y a toutes les banques dans le centre ville.
  • Dans l’avenida Pedro Ruiz, il y a quasi toutes les banques. 
  • Banque BCP ne prend pas de frais. 
  • Taux de change en juin 2019 : 1€ = 3,75 S

Comment venir à Chiclayo ? 

Depuis Trujillo deux options :
– Compagnie Emtrafesa : bus toutes les 15 minutes pour 15 S, 4h30 de route. Certains directs mettent 3h30 pour 25 S. Achat sur place. 
– Sur le site red bus on peut réserver à l’avance en ligne des billets pour différentes compagnies. 25-40 S, 3h30-4h de route 

Depuis Lima :
9h de trajet, quasiment toutes les compagnies. 

Ticket de bus en vente en ligne sur le site redbus. Pour Cruz del sur, voir sur leur site directement. 

En avion, 3 km du centre ville. 

Notre visite de Chiclayo en 1 jour et demi :

Jour 1 : arrivée à Chiclayo et visite du centre ville

On arrive à 14h15 à Chiclayo depuis Trujillo avec la compagnie Emtrafesa. Malheureusement ça ne nous laisse pas le temps de visiter un des musées des alentours qui ferment à 17h. 

Après avoir déposé nos bagages à l’hôtel, on se promène dans le centre ville. Le tour est vite fait ! 

Mercado Modelo 

Le Mercado Modelo est le plus grand marché de la ville. Honnêtement on ne lui a rien trouvé d’extraordinaire. On tout de même rencontré un vieux monsieur, surpris par la couleur blonde de mes cheveux ! On a longuement discuté avec lui et il nous a même chanté la marseillaise (de lui même) ! 

Plaza de Armas 

La plaza de Armas, le cœur de la ville, est en quelque sorte le poumon vert au milieu des rues bruyantes et chargées de voitures. 

Cathédrale Santa Maria  

La Cathédrale de Chiclayo, de 1869, se ramarque grâce à sa couleur jaune. Si l’extérieur nous a plu, l’intérieur est plutôt sobre et neutre. On a été surpris par le nombre important de fidèles présents à prier. 

Cathédrale Santa Maria Chiclayo
Cathédrale Santa Maria  

La Municipalidad

Le bâtiment de la mairie est aussi joli de l’extérieur. 

Jour 2 : visite de Tucume et Lambayeque

Ce matin, on se lève tôt pour pouvoir profiter de la journée sans se presser avant notre bus de 19h30 à Chiclayo (pour Chachapoyas). 

La mission du collectivo !

Ça commence plutôt mal… On ne trouve aucune info sur internet sur le lieu de prise en charge des collectivos pour Tucume à 30 km de Chiclayo (30 minutes). Et le patron de notre hôtel n’en a aucune idée non plus… On finit par aller à un point de maps.me indiquant « transportes a Lambayeque », sachant que c’est sur la route de Tucume. Finalement, ce sont des sortes de taxi collectifs qui emmènent à Lambayeque pour 2 S / personne. Pris dans le flot on a accepté… Arrivés au marché de Lambayeque, cette fois on prend le collectivo pour Tucume à 2 S / personne. Au final, on est sur qu’il y a un collectivo pour 2,50 S / personne pour Tucume (et 2 S pour Lambayeque) quelque part à Chiclayo mais on ne saura jamais. Sauf si une bonne âme nous le dit en commentaire ! 

Finalement, on arrive à Tucume, un peu en retard sur le planning. Le terminal des collectivos est à 2 km du musée. On décide de prendre un tuk tuk pour 3 S à deux.

Musée de Tucume

Entrée : 8 (tour A ou B) ou 12 S (tour A + B)
Compter 1h pour le musée et 2h30 pour la partie archéologique complète. 

Arrivé au guichet, il y a deux options :
Ruta A : Museo de Sitio, Mirador del Cerro Purgatorio et Huaca Larga
Ruta B : Museo de Sitio et Huaca las Balsas.
Route A ou B = 8 S et route A et B = 12 S.
On opte pour le tour complet. 

Museo de Sitio

Musée

Ce musée, pas grand n’en est pas moins très intéressant. C’est une introduction idéale avant la visite de la partie archéologique Sican extérieure. 

musée : maquette du site Tucume à proximité de Chiclayo
musée : maquette du site

On en apprend sur le savoir-faire des Sicán avec notamment des céramiques à effigie d’animaux, des figurines ou encore les techniques de tissage. Les vidéos permettent d’imaginer le lieu tel qu’il était à l’époque. C’est très impressionnant. On en apprend plus sur la découverte de la tombe d’une homme important de l’époque. Il fut enterré à Tucume avec 19 servantes. 

D’ailleurs en parlant de sacrifice, plus d’une centaine d’humains en ont fait les frais ici. Après avoir pris des hallucinogènes, ils étaient décapités, on leur arrachait le cœur et leur sang coulait sur la pierre sacrée. Sympa ! Ensuite, on les enterrait. 

Un gros plus du musée, c’est écrit en anglais ! On a particulièrement aimé les vidéos explicatives plutôt bien faites.

Allez c’est partie pour la découverte extérieure de ce lieu chargé d’histoire. À Tucume, se tenait un centre politico-religieux Sicán de 26 pyramides, rien que ça ! La balade permet de découvrir les restes de cette époque. 

Huaca las Balsas

En prenant à gauche en sortant du musée, tout au bout du chemin se dresse la Huaca las Balsas. Ce petit temple laisse apparaître ses bas reliefs (principalement des oiseaux) très bien restaurés.

Huaca las Balsas Tucume
Huaca las Balsas

Mirador del Cerro Purgatorio 

Demi-tour, direction l’autre côté du musée. Après avoir grimpé les quelques marches du mirador, on découvre une belle vue dégagée sur l’ensemble du lieu.

Mirador del Cerro Purgatorio Tucume
Vue sur les collines qui représentent les temples non fouillés
un des temples non fouillé Tucume à proximité de Chiclayo
un des temples non fouillé

Huaca Larga

Plus loin, la Huaca Larga, encore en fouille, est la plus vaste construction en adobe d’Amérique du Sud. Bon honnêtement on n’a pas vu grand chose. 

Au final, la visite est intéressante mais pas à la hauteur de ce qu’on attendait, surtout après nos visites à Trujillo. On regrette qu’il n’y ait pas de prospectus explicatif et que la visite extérieure soit mal fléchée et peu explicative. 

Après notre visite, on reprend un tuk tuk jusqu’au collectivos (3 S pour deux). Avant de partir, on mange un morceau juste à côté de la place principale. 

C’est partie, direction Lambayeque en collectivo (2 S / personne). On n’en revient pas, il y a un débit de dingue… A chaque fois, on n’attend même pas une minute, le collectivo se remplit et on part !

15 minutes plus tard nous voilà devant le marché de Lambayeque. En 5 minutes de marche, nous voici devant le fameux Museo Tombas Reales de Sipán.

Museo Tombas Reales de Sipán

Entrée : 10 S. Visite guidée 30 S, possibilité de se grouper. 
Compter 2h de visite.

Après avoir payé l’entrée et découvert la structure du musée en forme de pyramide Moche, on file aux consignes. Les photos et sacs sont interdits. On doit donc laisser nos téléphones, appareils photos et sacs à dos à la consigne gratuite. 

Museo Tombas Reales de Sipán Lambayeque à proximité de Chiclayo
Museo Tombas Reales de Sipán à Lambayeque

Ceci fait, on peut enfin commencer la visite de ce musée, très réputé au Pérou, dont on attend beaucoup. Les objets exposés, répartis sur 3 étages, sont issus des découvertes de 1987 dans les tombes de la huaca Rajada. Les pièces sont toutes vraiment superbes et très bien mises en valeur. 

Commençons par le premier étage. On débute la visite par une courte vidéo de présentation (malheureusement uniquement en espagnol et non sous-titrée). Ensuite, de belles céramiques sont exposées dans la salle attenante.

Au deuxième étage, on découvre de superbes pièces très bien conservées et restaurées. J’ai particulièrement aimé les différentes boucles d’oreilles en or et turquoise. 

Le clou du spectacle se trouve au troisième étage. On peut voir le squelette du Señor de Sipán, rien que ça ! Il y a aussi une mise en scène très réaliste de la manière d’enterrer à l’époque : avec sa femme, un enfant, deux jeunes femmes, un chef guerrier et un chien ainsi que ses richesses.

Au final, on a beaucoup aimé la visite du musée. La seule chose qui m’a dérangée c’est que les explications sont seulement en espagnol. 

16h, on retourne à Chiclayo en collectivo pour 1 S / personne. Après avoir récupéré nos sacs à l’hôtel, on file au départ des bus de Chiclayo transportes (à l’ouest de la ville). 19h30, départ pour Chachapoyas.

Autres choses à faire :

  • Museo nacional de Sicán

Nos conseils :

  • Musée de Tucume :
    Route A ou B, si vous avez le temps pour quelques soles ça vaut le coup de faire les deux. 
    Y aller le matin, on était seul (un vendredi).
    Prévoir une casquette et de l’eau pour la visite extérieure, il peut faire très chaud et il n’y a pas d’ombre. 
  • Museo Tombas Reales de Sipán :
    Photos et sacs interdits : consigne gratuite. 
    Si vous ne comprenez pas l’espagnol il vaut mieux prendre un guide en anglais ou français pour 30 S. 
  • Museo nacional de Sicán :
    Souvent inclus dans les tours des agences, si vous faites déjà le Museo Tombas Reales de Sipán, ça fait double emploi. Si vous faites les visites sans agence, on recommande de se concentrer sur Museo Tombas Reales de Sipán voire Tucume si vous avez le temps et de zaper le Museo nacional de Sicán. 

Notre avis sur Chiclayo :

On a aimé le Museo Tombas Reales de Sipán mais venant de Trujillo, on a été assez déçu par Tucume. L’intérêt des alentours de Chiclayo ne vaut selon nous pas le coup en terme de temps et coût perdus dans les transports (sauf si vous avez du temps). On recommande de se contenter de Trujillo avec Chan Chan et les Huacas del Sol y de la Luna. 

Détail des dépenses :

Nous en avons eu pour 18€ par jour (pour 2 jours) pour 2 personnes en moyenne (hors transports pour venir et partir de Chiclayo). Pour rappel : on dort dans les hôtels les moins chers, on mange simplement et local.

  • Taxi collectif Chiclayo – Lambayeque : 2 S (0,60€)
  • Colectivo Lambayeque – Tucume : 2 S (0,60€)
  • Tuktuk musée Tucume : 3 S (0,80€)
  • Musée Tucume Rutas A & B : 12 S (3,20€)
  • Colectivo Lambayeque Chiclayo : 1 S (0,30€)
  • Hôtel Sombrero de Paja : 43 S / nuit (11,44€)
  • Menu local au restaurant : 6 – 8 S (1,60 – 2,20€)
  • Eau 2 S la bouteille de 2,5 L à Metro (0,55€)
  • 6 petits pains à la boulangerie : 1 S (0,30€)
  • Bus Trujillo – Chiclayo : 15 S (4€)
  • Bus Chiclayo – Chachapoyas : 40 S (10,60€)

Au revoir Chiclayo, bonjour Chachapoyas 

On part de Chiclayo à 19h30 en bus de nuit pour une arrivée à 5h30 à Chachapoyas avec la compagnie Chiclayo transportes.
40 S la place en 2+2 inclinaison 140°
50 S la place en 2+1 inclinaire 160°

Qu’avez-vous pensé de cet article et du blog en général ?

Si vous avez des questions sur Chiclayo, le Pérou ou sur notre tour du monde, des remarques ou des suggestions pour notre blog, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. On vous répondra aussi vite que possible et cela nous aide à améliorer notre blog 🙂

Commenter l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *